Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  STUDIO

Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style + Membre : Concerto Moon
 

 Site Officiel (324)
 Myspace (182)

GALNERYUS - Ultimate Sacrifice (2017)
Par JEFF KANJI le 13 Février 2018          Consultée 584 fois

Infatigables, les Japonais de GALNERYUS portent depuis de longues années le drapeau du Power Metal bien haut ! Avec ses trois derniers albums, le groupe, relocalisé à Tokyo, s'est hissé dans le haut du panier du Power mondial, affichant une inspiration débordante, sans manquer de temps à autres de briser les codes européens qui sclérosent le style depuis des années.

En sautant à pieds joints dans le Metal Symphonique à la RHAPSODY, GALNERYUS a pris tout le monde à revers avec "Under The Force Of Courage", au point où Positron (oui vous savez le mec qui met 1/5 à "Keeper Of The Seven Keys Part 1") a été tout retourné et voit désormais le dixième album du groupe comme une de ses références du style.

Le groupe ne chôme pas comme je l'ai dit, puisqu'il a proposé à la rentrée 2016, un nouveau DVD live (le cinquième !) bien garni, renfermant plus de deux heures de show de la tournée "Under The Force Of Courage", se payant même le luxe de jouer le dit album en intégralité et dans l'ordre, panaché ensuite d'un best of des autres albums. Une belle façon de fêter un départ, celui de Junichi Sato, présent depuis 2002 et qui a tiré sa révérence, et de célébrer le talent de Masatoshi Ono, qui a poussé le groupe vers les sommets de toutes ses forces (il est encore ahurissant sur ce dernier album).

"Ultimate Sacrifice" est donc le onzième disque du groupe, le premier avec Fumiya, qui remplace Junichi sans problème. Au niveau des compositions, on reprend exactement là où s'était arrêté "Under The Force Of Courage", et une fois passée l'intro narrée sur fond de guitares en son clair (procédé auquel le groupe semble prendre goût), on retrouve le GALNERYUS flamboyant sur un "Heavenly Punishment" tout simplement monumental ! Et là on se dit que c'est bien parti. Surtout que le meilleur titre de ce disque est pour moi sans conteste l'épique "Ultimate Sacrifice" qui vient clore la galette avec les mélodies les plus percutantes qui soient, notamment ce refrain, et tout ça après une première mise en bouche de onze minutes pas piquées des hannetons, où la virtuosité est à l'index.

GALNERYUS ne s'est une nouvelle fois pas moqué du monde, affichant une maîtrise incroyable (les claviers de Yuhki virevoltent avec autant de fluidité que les guitares de Syu). Mais en dépit d'un travail soigné, on ne peut pas s'empêcher parfois de lâcher un "Meh?" interrogateur à l'écoute de "With Sympathy" malgré ses contrastes intéressants, ou encore devant un "Wherever You Are" avec ses clochettes so eighties et son côté générique d'anime patenté (1) au refrain FM WTF? et qui en plus traîne en longueur. Et "Wings Of Justice" et "The Shadow Within" vous paraîtront carrément réchappés de "Symphony Of Enchanted Lands", bien qu'il s'agisse là des titres les plus dans la veine de l'album précédent.

Le niveau d'écriture de Syu n'est pas des plus homogènes sur ce disque, ce qui est quasi inévitable quand une telle créativité est mise à l'épreuve d'un rythme de stakhanoviste tel que celui que s'impose GALNERYUS depuis ses débuts. Un titre comme "Rising Infuriation" est symptomatique : la plupart des parties sont accrocheuses, mais la longueur et la multiplication de plans, menés à un rythme effréné pendant plus de huit minutes (et ce malgré la présence de pseudo-growls en chœurs pour donner du relief au passage central, justement pas des plus percutants malgré les couleurs intéressantes que nous sort Syu) laisse une impression mitigée.

Difficile donc de sanctionner le groupe qui délivre un album honnête, dynamique, et ce malgré la profusion de tempi échevelés. GALNERYUS montre de plus qu'il est encore capable de sortir des hymnes imparables ("Heavenly Punishment", "The Shadow Within", "Ultimate Sacrifice") et ce sur une bonne moitié d'album, l'autre péchant par excès de zèle, un défaut récurrent chez nos amis nippons.

(1) À noter qu'une nouvelle fois le groupe peut compter sur la participation de Yorimasa Hisatake d'ANIMETAL aux chœurs.

A lire aussi en POWER METAL par JEFF KANJI :


HELLOWEEN
Nabataea (2012)
Prometteur




CAIN'S OFFERING
Stormcrow (2015)
Jani nous livre exactement ce que l'on veut


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Fumiya (batterie)
- Masatoshi Ono (chant, chœurs)
- Taka (basse)
- Yuhki (claviers, orgue hammond, chœurs)
- Syu (guitare, chœurs)
- -
- Yorimasa Hisatake (chœurs)


1. Enter The New Age
2. Heavenly Punishment
3. Wings Of Justice
4. The Shadow Within
5. With Sympathy
6. Wherever You Are
7. Rising Infuriation
8. Brutal Spiral Of Emotions
9. Ultimate Sacrifice



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod