Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  STUDIO

Commentaires (3)
Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : The Unity
- Membre : Visions Of Atlantis, Savage Circus, Roland Grapow , Pyramaze, Edenbridge, Emergency Gate, Dark Empire, Coldseed, Bloodbound, Blind Guardian
- Style + Membre : Masterplan, Helloween, Tad Morose
 

 Site Officiel (492)
 Chaîne Youtube (160)

SERIOUS BLACK - As Daylight Breaks (2015)
Par JEFF KANJI le 2 Février 2015          Consultée 3670 fois

Quand on m’a annoncé l’arrivée d’un nouveau groupe de Power Metal allemand, j’ai fait grise mine.
Mais quand on m’a annoncé que le dit groupe contenait dans ses rangs Roland Grapow (MASTERPLAN, ex-HELLOWEEN) et Thomen Stauch (SAVAGE CIRCUS, ex-BLIND GUARDIAN), là ce n’était déjà plus pareil.

La mode est plus que jamais aux super-groupes il semblerait. Sauf que l’histoire fut simple pour SERIOUS BLACK : Dominik Sebastian et Roland Grapow se disent que ce serait cool de faire de la zik ensemble. Ils sont d’accord là-dessus, alors on fait le tour des potes et on se retrouve vite avec un quintette de musiciens chevronnés (jetez un œil aux équivalences, vous pourrez juger du CV impressionnant de nos germanophiles) qui débarque à Munich pour composer à partir de rien. Et quand l’ex- TAD MOROSE Urban Breed est contacté, la réponse et l’enthousiasme ne se font pas attendre !

Et on le comprend ! "As Daylight Breaks", premier d’une série qu’on espère pérenne, est un brûlot à l’énergie et l’aplomb infernaux ! Quel plaisir de retrouver le jeu de Thomen Stauch qui n’a rien perdu de ses capacités malgré sa discrétion discographique depuis près de dix ans. Le riffing de Roland Grapow et de Dominik Sebastian nous entraîne dans la veine du MASTERPLAN le plus speed avec en sus des claviers qui ont fait le bonheur de DREAMSCAPE, délivrés par un Jan Vacik inspiré, qui parvient sans trop de mal à se faire une place au milieu de cette section rythmique balèze que les guitares bien charnues drivent tant qu’elles peuvent ("High And Low" notamment). Il parvient même à glisser de bien habiles ambiances antiques sur "Temple Of The Sun", qui introduit le bien-nommé "Akhenaton".

On est en terrain connu, celui du Power Metal à l’allemande, riffu, efficace et ultra Heavy. Urban Breed se fait une place au soleil et sa voix s’imbrique à merveille dans les compositions de cette nouvelle entité qui répond au nom de SERIOUS BLACK. Les lignes de chant permettent de mettre en valeur son timbre et ses aptitudes exceptionnelles. SERIOUS BLACK serait-il le pendant plus Heavy d’UNISONIC ? Peut-être. En tout cas, les vocalistes des deux formations sont incroyablement doués et délivrent tous deux des performances de haute tenue que bien des chanteurs de Heavy peuvent leur envier. Urban Breed illumine "As Daylight Breaks" duquel il n’a pourtant pas composé une note, les cinq musiciens, qui ont tout écrit ensemble s’étant inquiétés sur le tard de trouver un chanteur pour leurs compos.

Pas un morceau à jeter sur ce premier opus qui est une véritable révélation. Et même quand on commence à se dire que l’on aura peut-être un titre un poil en-dessous, le refrain vient tout faire décoller et ça ne s’arrête plus (c’est particulièrement vrai sur le MASTERPLAN-esque "My Mystic Mind"). "Older And Wiser" qui intervient dans les derniers instants du disque s’avère même être un tube instantané. SERIOUS BLACK va à l’essentiel, ne s’encombrant que de l'écriture de bonnes chansons, et ma foi, ça marche du tonnerre, et j’ai déjà hâte d’écouter la suite, tellement nous sommes gâtés par cette première livraison au design classieux et à l’énergie communicative.

Les fêtes de Noël se prolongent pour les amateurs de Heavy/Power Metal. AFM a ouvert les vannes avec le dernier EVERGREY : entre le nouvel ORDEN OGAN et ce SERIOUS BLACK, on s’engage sur un très bon millésime. Je ne suis même pas sûr que les membres de SERIOUS BLACK aient produit quelque chose d’aussi bon dans leurs groupes respectifs ces dix dernières années. Il faudrait pour être tout à fait honnête que je parte à la découverte de TAD MOROSE pour vous l’assurer totalement. Il faut quand même que je leur laisse de la marge au cas où ils réussissaient la performance de faire mieux au deuxième coup (ce qu’a brillamment réussi UNISONIC d’ailleurs). Affaire à suivre de près.

A lire aussi en POWER METAL par JEFF KANJI :


STORMWARRIOR
Thunder & Steele (2014)
Dès qu’il y a l’envie, ça va mieux !




HIBRIA
Defying The Rules - 10th Anniversary (2014)
Joyeux Noël


Marquez et partagez









 
   JEFF KANJI

 
   GEGERS

 
   (2 chroniques)



- Jan Vacik (claviers)
- Mario Lochert (basse)
- Urban Breed (chant)
- Thomen Stauch (batterie)
- Roland Grapow (guitare)
- Dominik Sebastian (guitare)


1. I Seek No Other Life
2. High And Low
3. Sealing My Fate
4. Temple Of The Sun
5. Akhenaton
6. My Mystic Mind
7. Trail Of Murder
8. As Daylight Breaks
9. Someone Else’s Life [*]
10. Setting Fire To The Earth
11. Listen To The Storm
12. Older And Wiser
13. Fly On [*]
14. No Son Of Mine [*]



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod