Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (15)
Questions / Réponses (1 / 1)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Motorowl, Inglorious, Voodoo Circle, Sunstorm
- Membre : Rainbow, Black Sabbath, David Coverdale, Black Country Communion, Joe Lynn Turner , Yngwie Malmsteen , Whitesnake, Glenn Hughes , Gillan, Blackmore's Night, Ian Gillan Band, Brazen Abbot, Kansas
- Style + Membre : Msg, Coverdale - Page
 

 The Highway Star (9018)
 The Deep Purple Appreciation Society (2145)
 Site Français (3198)
 Site Officiel (1778)

DEEP PURPLE - Fireball (1971)
Par DARK BEAGLE le 26 Juillet 2017          Consultée 252 fois

"In Rock" est un monument. Lui succéder n’allait pas être facile et d’ailleurs DEEP PURPLE en a chié des ronds de chapeau, si vous me permettez l’expression. Bien entendu, l’idée de ne pas faire une copie carbone de cet opus était la meilleure qu’ils aient eue. En revanche, "Fireball" peine souvent à se montrer convaincant sur la longueur.

La longueur justement. Pas mal de morceaux en souffrent sur cet album. Ce n’est même pas qu’ils soient particulièrement longs, mais ils le paraissent. Et là, forcément, c’est moins bien. Le groupe s’enferme dans une espèce de carcan d’où ils ont du mal à se tirer. La guitare de Blackmore ne hurle plus, Gillan pas trop non plus d’ailleurs, et les mélodies manquent un peu de mordant. Prenons le morceau titre… Dans l’esprit, on n’est pas loin de "Speed King", mais sans ce côté complètement fou et direct qui fait tout le charme de l’ouverture frappadingue de "In Rock".

D’ailleurs, le title track n’est pas représentatif du reste de l’album, nettement plus posé et construit. Il mélange les styles, avec une incursion dans le domaine de la Country avec "Anyone's Daughter" pour un résultat très passable et d’autres choses mieux réalisées. "The Mule", sans tenir toutes ses promesses est assez intéressant dans sa démarche, "The Fools" est quant à lui plus intéressant, avec un Gillan au top.

Si l’on devait nommer une qualité concernant "Fireball", c’est son groove. Ok, ce n’est pas une qualité, mais faut bien mettre quelque chose en avant ! Et là, Ian Paice nous montre l’étendue de son talent et il en a à revendre le bougre ! Il tire largement son épingle du jeu, à l’inverse d’un Blackmore qui peine à s’exprimer ici. Ah oui, il n’aime pas trop ce disque.

Pourtant, si je ne me montre pas très enthousiaste, j’avoue que ce disque est relativement agréable à écouter, passé un ou deux titres imbuvable. Et quelle erreur de la part du groupe de ne pas avoir inclut "Strange Kind Of Woman" sur le pressage original ! Incompréhensible !

Note réelle : 2,5/5, boosté à 3.

A lire aussi en HARD ROCK par DARK BEAGLE :


RUSH
Counterparts (1993)
Dis-moi comment tu m'aimes




MOUNTAIN
Climbing ! (1970)
Le point culminant du groupe


Marquez et partagez




 
   THE BLUE OYSTER

 
   DARK BEAGLE
   DARK SCHNEIDER

 
   (3 chroniques)



- Ian Gillian (chant)
- Ritchie Blackmore (guitare)
- Jon Lord (clavier)
- Roger Glover (basse)
- Ian Paice (batterie)


1. Fireball
2. No No No
3. Demon's Eye
4. Anyone's Daughter
5. The Mule
6. Fools
7. No One Came



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod