Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Metalhit
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Powergod, White Skull, Dragonheart, Paragon, Thundersteel
- Membre : Holy Moses, Domain, Headhunter, Rage, Grinder, Accept
- Style + Membre : Refuge, Rebellion

GRAVE DIGGER - Fields Of Blood (2020)
Par JEFF KANJI le 6 Juillet 2020          Consultée 339 fois

GRAVE DIGGER c'est le SAXON du Heavy allemand. Deux riffs par morceau, un sens de l'hymne, le tout allié à une façon d'alterner mid-tempi plombés et speederies qui n'est pas sans rappeler le grand frère ACCEPT. Et il y a autre chose qui est intimement lié à GRAVE DIGGER de part le travail à la ville de Chris Boldenthal c'est l'Histoire. SI GRAVE DIGER a acquis une telle réputation, c'est grâce à elle, notamment au travers de sa trilogie médiévale, en particulier les deux premiers volets qui s'attardaient sur l'Histoire tumultueuse de l'Écosse, à un moment où le sujet était revenu à la mode grâce au sublime Braveheart, puis "Knights Of The Cross" centré sur le légendaire Ordre du Temple.

Et l'Écosse, le groupe l'a de nouveau célébrée avec "The Clans Will Rise Again" et le Live du Wacken qui l'avait vu interpréter "Tunes Of War" en intégralité avec kilts et invités (dont une version de "Rebellion" avec Hansi Kürsch et les choristes de VAN CANTO pas piquée des hannetons). Retour sur les terres inhospitalières et magnifiques de la péninsule britannique.

Et cette fois-ci, la cornemuse sera non seulement très présente, mais les chants de bataille seront appuyés par nos TAMBOURS DU BRONX nationaux ! Une belle reconnaissance pour les Nivernais qui partagent le studio et la scène avec de plus en plus d'artistes renommés. Et je dois reconnaître que ça fonctionne très bien… surtout avec le célèbre "Piper's Calling" rehaussé de percussions pour introduire l'album. On retrouvera un autre thème bien connu qui est "Over The Hills And Far Away" (qui date tout de même du XVIIème siècle, et popularisé par Gary MOORE dans les années 80).

Mais surtout, après plusieurs albums suivis vraiment de loin, la recette des Allemands ne me satisfaisant pas suffisamment pour ne pas me contenter de sa déjà riche discographie passée, "Fields Of Blood" change la donne, arborant des atours parfois Power Metal, un discours plus mélodique, mais sans renier son sens du riff épais ! C'est juste peut-être un peu moins frontal et direct que d'ordinaire, la maturité sans doute !

Alors GRAVE DIGGER ne sort pas là le chef d'œuvre incontournable de sa discographie, mais il est suffisamment différent pour susciter la passion, et avec sa quasi absence de temps morts, même si le titre de dix minutes qui donne son nom au dix-neuvième album manque peut-être son but, même s'il n'y a pas grand-chose à lui reprocher dans sa construction, "Fields Of Blood" est une bien heureuse surprise de la part des vétérans qui accueillent en grande pompe leur nouveau batteur, après les vingt-deux ans de bons et loyaux services de Stefan Arnold.

A lire aussi en HEAVY METAL par JEFF KANJI :


SAVATAGE
Streets: A Rock Opera (1991)
L'album des frères Oliva

(+ 1 kro-express)



WARRIOR PATH
Warrior Path (2019)
La puissance du Heavy Traditionnel


Marquez et partagez






 
   FREDOUILLE

 
   JEFF KANJI

 
   (2 chroniques)



- Chris Boltendahl (chant)
- Axel Ritt (guitare)
- Jens Becker (basse)
- Marcus Kniep (batterie, claviers)


1. The Clansman’s Journey
2. All For The Kingdom
3. Lions Of The Sea
4. Freedom
5. The Heart Of Scotland
6. Thousand Tears
7. Union Of The Crown
8. My Final Fight
9. Gathering Of The Clans
10. Barbarian
11. Fields Of Blood
12. Requiem For The Fallen



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod