Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  E.P

Commentaires (1)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

- Style : Powergod, Paragon, White Skull, Dragonheart, Thundersteel
- Membre : Headhunter, Rage, Grinder, Domain
- Style + Membre : Rebellion

GRAVE DIGGER - Yesterday (2006)
Par POWERSYLV le 16 Décembre 2006          Consultée 3857 fois

Hormis lorsqu'un de ses nouveaux albums débarque dans les bacs ou lorsqu'il est en tournée, GRAVE DIGGER est un groupe plutôt du genre discret. Même si l'état de grâce dont le groupe avait bénéficié à l'époque de sa fameuse "Trilogie Médiévale" (déjà 10 ans que Tunes Of War est sorti, que le temps passe vite !) est depuis quelques années un peu émoussé, le moindre signe venant d'outre-Rhin de Chris Boltendahl et de sa bande suffit à mettre en émoi une fan-base encore nombreuse qui a su se régaler de dernières productions fort plaisantes telles que Rheingold (2002) ou le plus aventureux The Last Supper (2004).

Entre temps, les 4 musiciens ont fêté les 25 ans du groupe sous la forme du double-live 25 To Live (également sorti sous forme d'un superbe coffret CD/DVD que je vous conseille pour sa faculté à être un très bon best-of du groupe). La tournée The Last Supper n'est malheureusement pas passée par la France mais cette omission sera à priori réparée puisque les Allemands sont attendus avec THERION en janvier 2007. On en salive d'avance. On salive d'avance aussi à l'idée d'un prochain album, Liberty Or Death qui ne devrait pas tarder non plus et qu'un de mes illustres collègues fan de la première heure devrait chroniquer ici même.

Un changement de label est survenu entre temps. Le deal signé avec le tout puissant Nuclear Blast en 2000 est terminé et GRAVE DIGGER se retrouve chez les ibères de Locomotive Records. Choix qui peut sembler logique puisque le patron de Locomotive en Allemagne n'est autre que ... Chris Boltendahl. Alors, doit-on voir là une émancipation de GRAVE DIGGER au sein d'un label qui avait certes beaucoup de moyens à lui mettre à disposition mais qui lui imposait peut-être un diktat artistique ? Enfin bref, ce ne sont là que des supputations et nul doute qu'une prochaine interview avec le commandant en chef Chris répondra à ces interrogations.

En guise d'apéritif et pour inaugurer le deal avec Locomotive, GRAVE DIGGER nous offre un gentil EP intitulé Yesterday. Les plus incultes se diront "Chouette, GRAVE DIGGER a fait une reprise des BEATLES" ... (soupirs). A ceux-là, je ne saurais que trop leur conseiller le live mentionné ci-dessus ou encore l'album Heavy Metal Breakdown, première pière de l'édifice GRAVE DIGGER posée et cimentée en 1984. Car "Yesterday" est à la base une chanson de ce disque, une ballade plus précisément qui est organisée autour d'une montée en puissance. Le premier titre de cet EP est donc une re-actualisation de ce titre. En troisième position, on retrouve une reprise très particulière mais déjà connue pour ceux qui possèdent la compilation-hommage à LED ZEPPELIN The Music Remains The Same, sortie en 2002 sur ... Locomotive :). On pouvait y trouver ANGRA, BLAZE, PRIMAL FEAR, DORO et plein d'autres. Il s'agit de la reprise très particulière de "No Quarter", chanson déjà elle aussi bien particulière du Dirigeable pour son atmosphère. Et GRAVE DIGGER a relevé le défi de faire un bon compromis entre l'esprit originel et "planant" du titre et sa personnalité bien trempée. On termine avec une version "orchestrale" de "Yesterday", jolie mais qui n'apporte pas grand chose. Le premier intérêt réel de ce disque "courte durée" réside en la présence d'un inédit en seconde position, "The Reapers Dance" qui ne sera pas sur Liberty Of Death. Ce morceau inédit est un bon titre de GRAVE DIGGER, assez classique avec un riff qui scotche dès le début et un refrain bien efficace à reprendre en concert.

Mais surtout la valeur ajoutée de cet EP, c'est la présence d'un DVD qui retrace la performance de GRAVE DIGGER au Rock Machina en 2001. A l'affiche de ce festival espagnol, le groupe tient une forme éblouissante et Manni Schmidt alors nouveau venu est déjà bien dans le bain. Avec le backdrop de l'époque (le squelette de la pochette de Knights Of The Cross) en fond de scène, le groupe - précédé de Hans Peter Katzenburg (claviers) - arrive sur les cornemuses de "The Brave" (l'intro de Tunes Of War) pour se lancer aussi sec dans un "Scotland United" des familles. S'ensuivent des hymnes qu'on ne présente plus comme "The Dark Of The Sun", le speed et tonitruant "The Reaper", l'épique "The Round Table", "Excalibur", "Circle Of Witches", "Lionheart", "Morgane Lefay", l'hymne parmi les hymnes "Rebellion" et "Knights Of The Cross" avant que la fête ne se termine par l'imparable "Heavy Metal Breakdown". Il fait beau, il fait chaud sous les débardeurs et le public chante et s'amuse (on voit traîner une poupée, un matelas de plage ...). Du coup, c'est fort dommage qu'il soit sous-mixé : on ne l'entend pas chanter les refrains de "Lionheart", de "The Dark Of The Sun" et d'autres ... alors que la composition de refrains taillés pour le live est quand même un des points forts du groupe. Il faut attendre le début de "Rebellion" pour qu'on entende enfin l'assistance. Dommage. Un bon concert malgré tout.

Avec ce Yesterday et sa partie DVD bien sympathique (même si imparfaite), on pourra néanmoins féliciter le groupe d'avoir voulu offrir davantage qu'un simple EP audio avec un seul titre inédit - il y a tellement de combos qui font dans la facilité aujourd'hui. Nous attendons donc de pied ferme ce Liberty Or Death prévu pour janvier 2007, ainsi que la tournée.

A lire aussi en HEAVY METAL par POWERSYLV :


JUDAS PRIEST
Unleashed In The East (1979)
Le live légendaire du priest ! incontournable !

(+ 6 kros-express)



HALFORD
Live Insurrection (2001)
Heavy metal


Marquez et partagez




 
   POWERSYLV

 
  N/A



- Chris Boltendahl (chant)
- Manni Schmitt (guitare)
- Jens Becker (basse)
- Stefan Arnold (batterie)
- Hans-peter Katzenburg (claviers)


- cd
1. Yesterday (2006 Version)
2. Reapers Dance
3. No Quarter (cover Led Zeppelin)
4. Yesterday (orchestra Version)

- dvd
1. Intro - The Brave (live)
2. Scotland United (live)
3. The Dark Of The Sun (live)
4. Reaper (live)
5. Round Table (live)
6. Excalibur (live)
7. Circle Of Witches (live)
8. Symphony Of Death (live)
9. Lionheart (live)
10. Morgane Lefay (live)
11. Knights Of The Cross (live)
12. Rebellion (live)
13. Heavy Metal Breakdown (live)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod