Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL FUTURISTE  |  STUDIO

Commentaires (9)
Questions / Réponses (2 / 5)
L' auteur
Acheter Cet Album
 



SAMAEL - Passage (1996)
Par DAMONIL le 1er Décembre 2002          Consultée 9345 fois

Beaucoup considèrent cet album comme LE chef d'œuvre de SAMAEL. Je suis loin de partager cet avis, même si "Passage" reste excellent. Le contenu, tant au niveau de la musique que de la mentalité, a complètement évolué. Tout d’abord, fini les messages sataniques dans les paroles), place a des réflexion tordues mais intéressantes échappées de l’esprit torturé de Vorph. Au niveau des compositions, on est très loin de "Ceremony Of Opposites". Le clavier qui avait fait une solide apparition dans ce dernier devient un élément essentiel et dominant dans l’atmosphère de ce nouvel album. De même, de superbes mélodies accompagnent certains morceaux ("Angel’s Decay", "Moonskin").

Autre changement essentiel de SAMAEL, c’est l’abandon de la batterie de Xy, qui a préféré opter pour la boîte à rythme. S’il est indéniable qu’il maîtrise cet élément à merveille et avec grande précision, il faut reconnaître que les percussions des chansons ont en contre partie perdu de leur intensité et puissance. Toutes ces évolutions (révolutions ?) ont contribué au nouveau son futuriste de SAMAEL.

L’album débute avec le titre phare "Rain", et BAAAMMM, c’est la grosse claque ! Jamais une chanson du groupe suisse n’a été aussi incisive, aussi rapide, aussi accrocheuse. C’est un réel bonheur, tout simplement le meilleur titre de SAMAEL dans sa brillante carrière. "Shining Kingdom" est plus représentative du nouveau style. Rythme peu élevé, ambiances claviers en fond et riffs puissants. Vient ensuite "Angel’s Decay", encore un grand moment, avec une intro époustouflante de beauté et beaucoup d’émotion. Les titre les plus surprenants sont sans aucun doute "The Ones Who Came Before", pour sa violence musicale (pas de violence lyrique chez SAMAEL) et ""Moonskin, car c’est une chanson d’amour (!!!???).

Ce qui me chagrine à propos de ce Passage, c' est qu'il propose à la fois des titres mythiques (ceux précédemment cités) et des titres à la limite de l'inaudible... De plus, les atmosphères générées par les claviers se ressemblent entre les différentes chansons (en tout cas à mon oreille). Saurez-vous l’apprécier à sa juste richesse ? Néanmoins, "Passage" est un album unique, et c'est le passage obligatoire vers le prochain opus, "Eternal", qui est lui légendaire...

A lire aussi en DIVERS :


AMORPHIS
Skyforger (2009)
Le valhalla n'est pas loin ...

(+ 2 kros-express)



MERCY FALL
For The Taken (2006)
Pearl jam et Audioslave sont sur un bateau


Marquez et partagez




 
   DAMONIL

 
   BIONIC2802
   FENRYL

 
   (3 chroniques)



- Vorphalack (chant, guitare)
- Xytras (claviers, programmation)
- Masmiseim (basse)
- Kaos (guitare)


1. Rain
2. Shining Kingdom
3. Angel's Decay
4. My Saviour
5. Jupiterian Vibe
6. The Ones Who Came Before
7. Liquid Soul Dimension
8. Moonskin
9. Born Under Saturn
10. Chosen Race
11. A Man In Your Head



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod