Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 



SAMAEL - Worship Him (1991)
Par T-RAY le 15 Juillet 2008          Consultée 3981 fois

Tout comme au début de la première vague de black metal à l'aube des 80's, la deuxième vague, la "true wave" des early nineties, a vu une bande de petits Suisses se distinguer... En effet, tout comme HELLHAMMER a été l'une des premières formations à emboîter le pas à VENOM, SAMAEL a été l'un des premiers groupes à suivre la voie sombre défrichée dès les premières oeuvres de MAYHEM. Et à publier son premier album alors que la vague noire venue de Norvège commençait à déferler. Ce n'est donc pas vraiment à des suiveurs que l'on a affaire, même sur ce premier essai.

D'ailleurs, SAMAEL a toujours évolué quelque peu à l'écart des courants généraux, même lorsqu'il jouait du vrai black, comme sur ce « Worship Him ». Bien qu'inscrit dans la mouvance black du début des années 1990, cet album doit davantage aux glorieux anciens des 80's qu'aux jeunes loups ("ulver" en norvégien, nyark nyark...) de l'art noir. Ce premier opus dévoile des influences thrash assez flagrantes, ainsi que son gros héritage de HELLHAMMER, notamment. C'est assez marqué sur un titre comme "Morbid Metal". Sur ce skeud, le travail de claviériste de Xy, encore appelé Xytraguptor, est réduit à la portion congrue, et le frangin de Vorph est surtout actif à la batterie, sans toutefois s'y montrer virtuose. Le black de SAMAEL est également teinté d'un heavy assez raw, mais plus maîtrisé qu'il n'y paraît. Les zicos sont ici meilleurs que pouvaient l'être ceux de VENOM ou d'HELLHAMMER à la grande époque (je vous ai entendus dire "c'est pas dur" !).

Cet album est néanmoins très black, et ne sonne en aucun cas en retard par rapport aux oeuvres made in Scandinavia. La voix de Vorph suffit à s'en convaincre : c'est une vraie voix black. SAMAEL partage ici savamment les titres rapides ("Sleep Of Death", "Morbid Metal", "The Black Face") et les morceaux mid-tempo ("Into The Pentagram"), voire lents et martelés. "Worship Him" et "Knowledge Of The Ancient Kingdom" peuvent faire figure de prémisses du style que SAMAEL se forgera par la suite, c'est à dire, une musique plus martiale.

D'autres éléments démontrent la volonté du groupe de personnaliser son black. "The Black Face", bien que résolument black, témoigne d'une utilisation assez inattendue des percussions, çà et là. Par ailleurs, les Suisses n'hésitent pas à placer des instrumentaux – trois sur un total de dix morceaux, quand même – qui ne sont pas seulement des interludes. Si "Rite Of Cthulhu" et "The Dark" restent des titres de black (bien que relativement influencés par le thrash, comme je l'ai mentionné plus haut), "Last Benediction" fait intervenir les claviers principalement. Une habitude que prendra davantage le groupe sur les albums suivants, pour en faire l'un des instruments de base de leur musique.

« Worship Him » n'est ni une pure ébauche du style définitif de SAMAEL (en ont-ils un ?), ni un album d'essai. Les Suisses avaient en effet déjà trois démos et un EP derrière eux lors de la sortie de celui-ci. Leur black était donc assez mûr. Le fait qu'ils changent progressivement de style démontre plutôt qu'ils avaient fini de faire le tour de ce black là. Et si ce disque n'est pas leur meilleur album de black metal, il a néanmoins des atouts différents des autres productions black de l'époque, qui lui conservent une certaine aura et une saveur particulière. Une bonne petite galette, en définitive.

A lire aussi en BLACK METAL par T-RAY :


HEGEMON
Initium Belli (2017)
Efforts du passé au présent : un retour prégnant.




HEGEMON
Contemptus Mundi (2008)
De retour des ténèbres


Marquez et partagez




 
   T-RAY

 
  N/A



- Vorphalack (guitares, vocaux)
- Xytraguptor (batterie, claviers)
- Masmiseim (basse)


1. Sleep Of Death
2. Worship Him
3. Knowledge Of The Ancient Kingdom
4. Morbid Metal
5. Rite Of Cthulhu
6. The Black Face
7. Into The Pentagram
8. Messenger Of The Light
9. Last Benediction
10. The Dark



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod