Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (5)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Paragon
- Membre : Ape, The German Panzer
- Style + Membre : Accept
 

 Site Officiel (825)
 Myspace (227)

UDO - Mission N°x (2005)
Par POWERSYLV le 19 Septembre 2005          Consultée 5260 fois

- Agent Dirkschneider.
- Présent, mein Kolonel !
- Votre mission (la 10ème) si vous l'acceptez, sera de concocter pour vos fans un dixième album studio de qualité.
- C'est comme si c'était fait, mein Kolonel.

Udo Dirkschneider fait partie de ces personnes qui ont fait du heavy metal un sacerdoce, une mission depuis la création du groupe qui l'a fait connaître, ACCEPT à la fin des années 70. Sa carrière solo a débuté après son premier départ de la formation en 1987 et a plutôt été saluée. Contre vents et marées, malgré les modes, malgré les reformations plus ou moins heureuses et plus ou moins éphémères de son groupe d'origine (ce concert de Wacken cet été 2005 !!), il continue de mener d'une main d'acier une carrière solo tranquille. Voilà des années que le blond chanteur coupé court (je parle de la coupe de cheveux) et à la voix porcine rabâche avec son projet solo U.D.O. une formule qu'il avait largement éprouvée avec ACCEPT, pour la plus grande joie des fans qui le suivent tel un mentor indétrônable. Car Udo Dirkschneider à l'instar d'une Doro, d'un Chris Boltendahl ou d'un Rock'n Rolf est une icône du heavy metal en Allemagne (voire ailleurs), il faut bien l'admettre. Aussi, pourquoi changer de formule musicale lorsque certains anciens fans lassés sont partis depuis bien longtemps, et lorsque la majorité des irréductibles verraient d'un mauvais oeil le chanteur virer de bord vers de quelques rivages neo ?

Au moins, avec U.D.O. (comme avec d'autres irréductibles style RUNNING WILD ou AC/DC), les choses sont claires mais répétons-le une fois encore pour ce nouvel opus du nain blond - et uniquement parce que c'est vous : n'allez pas chercher l'originalité dans un album d'U.D.O., vous risqueriez d'être déçu. Par contre, l'homme et son équipe - au premier rang duquel figure son vieux complice Stefan Kaufmann, vétéran d'ACCEPT également et producteur de la chose - ont toujours cette flamme, cette passion du heavy de tradition et cette faculté à composer de bonnes chansons qui pourraient largement faire figure d'hymnes s'il n'y avait pas eu les hymnes passés (vous savez, les machins qui s'appellent "Balls To The Wall", "Metal Heart" ou "Princess Of The Dawn" ... ça doit vous dire quelque chose, non ? :)) )..

La seule légère prise de risque s’appelle « Mean Streets », et c’est l’un de morceaux forts du disque. En effet, l’intro est syncopée et le chant d’Udo va avec. Mais ça amène le thème de la chanson et finalement, le tout forme un bunker bien redoutable. D’ailleurs, « Mission N°X » et le génial « 24/7 » (ce riff !) ont tout pour devenir des futurs classiques du nain blondinet. On citera aussi le riff de « Primecrime On Primetime » qui fait penser à celui de « Walk » de feu-PANTERA, la jolie ballade « Eye Of The Eagle », juste avant que « Shell Shock Fever » n’arrache tout dans un style bien germanique que ne renierait pas un PRIMAL FEAR au meilleur de sa forme. « Stone Hard » est du pur ACCEPT (avec un riff carré à la « London Leatherboys ») et un refrain très chantant. La deuxième ballade « Cry Soldier Cry » est sympa mais pas transcendante… le disque se termine par « Mad For Crazy » au refrain très joyeux qui rappelle les débuts et l’esprit des premiers ACCEPT, voire de SAXON.

Les titres s’enchaînent, les riffs sont efficaces et accrocheurs, les petits gloussements et grognements caractéristiques du chanteur de-ci de-là amusent … Non décidément, la mayonnaise prend bien sur ce disque avec des musiciens qui prennent leur pied en faisant ce qu’ils savent faire de mieux finalement. Je ne connaissais qu’un album d’U.D.O. auparavant, Solid (1997) qui m’avait paru un peu fade (il me le semble toujours d’abord) mais je dois dire que ce Mission n°X remplit bien son office. Ceux qui n’aiment pas le style ou qui n’ont jamais supporté les grognements rocailleux du lascar passeront leur route lors du marathon des bacs à disques. Mais si vous êtes de ceux qui aiment la griffe ACCEPT, pas de doutes : jetez-vous sur cette dernière livraison marquée du U.D.O. metallique.
Mission accomplie ? Pour moi, la surprise fut plutôt bonne et malgré le sentiment de déjà-entendu inhérent au style il y a de très bons titres qui bougent bien sur cette galette, ma foi. Un 4/5 me paraît donc bien mérité. Si vous connaissez davantage le répertoire solo du chanteur, à vous de voir si Mission N°X se situe dans la moyenne ou à l’une des extrémités du tableau (mon sentiment aurait pu être légèrement différent si ça avait été le cas). Nous vous invitons pourquoi pas à nous laisser vos commentaires à ce sujet ;) Bonne écoute ! Gniark, gniark !!

A lire aussi en HEAVY METAL par POWERSYLV :


PARAGON
Revenge (2005)
Power/heavy teuton et guerrier ! 100% true metal !




IRON MAIDEN
Powerslave (1984)
La cinquième bombe heavy des anglais ! géant !

(+ 9 kros-express)

Marquez et partagez




 
   POWERSYLV

 
  N/A



- Udo Dirkschneider (chant)
- Stefan Kaufmann (guitare)
- Igor Gianola (guitare)
- Fitty Wienhold (basse)
- Francesco Jovino (batterie)


1. Mission No. X
2. 24/7
3. Mean Streets
4. Primecrime On Primetime
5. Eye Of The Eagle
6. Shell Shock Fever
7. Stone Hard
8. Breaking Down The Border
9. Cry Soldier Cry
10. Way Of Life
11. Mad For Crazy



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod