Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH METAL  |  STUDIO

Commentaires (7)
Metalhit
Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Onslaught, Lazarus A.d, Holy Moses, Essence
- Membre : Barren Earth, Waltari
- Style + Membre : Sodom
 

 Myspace (329)
 Site Officiel (320)
 Chaîne Youtube (396)

KREATOR - Renewal (1992)
Par JULIEN le 16 Février 2005          Consultée 8587 fois

Les allemands de KREATOR ont souvent affiché des pochettes singulières... Et celle-ci n’échappe pas à la règle. Remarquez, avec un album intitulé « Renouvellement », il fallait bien s’attendre à quelques menues surprises ! Le problème est qu’à mon sens, celles-ci ne s'avèrent pas totalement savoureuses... Attention, j’insiste : Ne voyez pas là l’expression rétrograde d’un esprit vomissant l’orthographe même du terme « changement » ! Au contraire, j’apprécie qu’un groupe ose démonter ses schémas de composition, se risque à l’exploration sonore, exhibe de nouvelles prétentions. Mais j’escompte toujours me délecter d’une certaine réussite, construite sur ce mélange de prise de risque et d’excitation enfantée par quelque bourrade administrée aux réflexes d’écriture. Ce que ce disque des allemands n'offre que partiellement.

Pour en venir au fait, le problème ne relève pas de la nouvelle palette sonore exploitée par Mille Petrozza et sa bande, plus glauque, alitée sur un tapis roulant d’ambiances quasi industrielles, avec une batterie plus insistante et assommante, et des guitares remisant quelque peu les riffs mitraillettes pour leur substituer des arguments plus écrasants, plus sourds, aux nervures palpitant de malaise... Non, le problème vient d'une co-existence entre des titres un peu timorés qui, du coup, affaiblissent la démarche de KREATOR (le peu passionnant et trop long "Karmic Wheel", "Zero To None", le très moyen "Winter Martyrium" qui entame l'album sur une fausse note), et d’autres morceaux dont on sent qu’ils s’engagent sur une voie nouvelle et donc, à mon sens, plus en phase avec les prétentions de l’album... et si KREATOR parvient à surprendre positivement, les vocaux parfois un peu curieux de Mille Petrozza (qui a mis un frein sur ses aboiements caractéristiques pour mieux élire un chant un plus beuglé et assez énervant par instants) plombent littéralement certains titres ("Zero To None" et "Winter Martyrium" notamment)...

Malgré tout, j'estime que le direct "Brainseed" (et ses quelques effets Indus tonitruants), le court et industriel "Realitätskontrolle", l’impeccable et sinistre morceau titre, l’ambiance pluvieuse de l'excellent "Depression Unrest" (excellent solo sur ce titre), le pugnace "Europe After The Rain" et son alternance intéressante de guitares cristalines et de gros riffs vrombissant sur l’ossature de roulements de toms, sont autant d'arguments plaidant en faveur de la démarche intéressante de KREATOR... il n'en est que plus regrettable de voir cet album se cramponner à quelques éléments en égratignant la bonne tenue : solos parfois trop classiques et criards (au regard de l’atmosphère de dévastation froide planant sur cet album), un ou deux morceaux habités de bonnes idées, mais prisonniers d’un ensemble peinant à entretenir l’attention faute d’une inspiration soutenue (le prometteur "Reflections" en est un exemple frappant, tant il aurait pu être excellent s'il avait profité d'un peu plus de concision, d'un final moins traînant)... et surtout, pour moi, chant ayant perdu tout de même de son efficacité. Et c’est bien dommage car il y a vraiment de l’idée dans ce disque audacieux (après le 100 % Thrash « Coma Of Souls »), ainsi qu'une volonté de rapporter des signes autres que ceux d'une armada musicale dont KREATOR s’était pourtant fait jusque là l’un des seigneurs : Le Thrash.

« Renewal » donc, comme prévu, m’a surpris... sans m'enthousiasmer. Ce qui est fort dommageable, car ce disque aurait pu briguer l'excellence : quand il rencontre l’inspiration, rejaillit cette impression que KREATOR avait alors des choses différentes à dire, mais que le cheminement débouchant sur leurs formulations posait quelques menus problèmes... Mais qu’on se le dise : Cette réussite franche dans la marginalité, KREATOR la rencontrera plus tard, avec l’excellent « Outcast ». Aussi, si « Renewal » ne restera peut-être pas dans les mémoires pour sa matière musicale, il aura eu le grand mérite de nous introduire à l’idée que KREATOR n’était déjà pas un groupe de Thrash comme les autres... Son futur (mais pas immédiat) plaidera pour cette idée.

A lire aussi en THRASH METAL par JULIEN :


KILLSWITCH ENGAGE
The End Of Heartache (2004)
Power Metal mélodique inspiré du Death suédois




DEW SCENTED
Inwards (2002)
Thrash metal


Marquez et partagez




 
   JULIEN

 
   DEADCOM

 
   (2 chroniques)



- Mille Petrozza (chant, guitare)
- Jürgen Reil (batterie)
- Rob Fioretti (basse)
- Frank Gosdzik (guitare)


1. Winter Martyrium
2. Renewal
3. Reflection
4. Brainseed
5. Karmic Wheel
6. Realitätskontrolle
7. Zero To None
8. Europe After The Rain
9. Depression Unrest



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod