Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  SINGLE

Commentaires (7)
Questions / Réponses (1 / 3)
Lexique power metal
L' auteur
Acheter Ce Single
 


 

- Style : At Vance, Manigance, Operadyse, Nautiluz, Symfonia, Revolution Renaissance, Twilightning, Dreamtale, Thunderstone, Dragonland, Oratory, Insania, Virtuocity, Vanishing Point, Sonata Arctica, Afterworld
- Membre : Allen - Lande, Ring Of Fire, Chaos Magic, Timo Tolkki , Masterplan, Axel Rudi Pell , Running Wild, Dio
- Style + Membre : Yngwie Malmsteen , Timo Tolkki's Avalon , Kotipelto, Cain's Offering
 

 Site Official Francophone Du Fan Club De Kotipelto (1237)
 Site Officiel De Stratovarius (1527)
 Myspace (294)
 Chaîne Youtube (230)

STRATOVARIUS - Eagleheart (2002)
Par JEREMY le 22 Juillet 2004          Consultée 4864 fois

Sorti peu de temps avant le très controversé Elements Part1 (mais que pour ma part je trouve génial), ce single avait pour but de donner une idée aux fans sur ce que l’on trouverait au sein de ce neuvième album studio de nos amis finlandais. Sauf qu’en réalité, il n’est en rien représentatif de la première partie d’Elements, celui-ci comportant beaucoup plus de passages calmes, posés et progressifs, et c’est ce qui en faisait sa magie, mais ça c’est une autre histoire.

Seuls trois titres composent ce single, enfin non, plutôt deux titres : « Eagleheart », titre que l’on retrouvera sur Elements Part1 et qui propose un Speed Metal classique mais efficace, avec un chant facile à mémoriser et des soli plutôt sympa sur lesquels on reconnaît immédiatemment la patte de Timo Tolkki. En soit ce titre est vraiment bon, mais il se noit rapidement dans la masse des compositions du même accabit que Stratovarius propose depuis maintenant plus de dix ans, sans songer à se renouveller (ils se renouvelleront d’ailleurs sur Elements, mais il ne fera pas l’unanimité...).

Le second titre se nomme « Run Away », et est totalement inédit, enfin si on peut parler d’inédit chez Strato, tant les morceaux se ressemblent tous les uns les autres. Celui ci me fait un peu penser à du Gamma Ray, notamment grâce à son riff principal qui n’aurait pas fait défaut au « No World Order ! » de la bande à Kai Hansen. Le chant de Kotipelto est trafiqué électroniquement sur les couplets, qui donne un effet surprenant mais agréable à la première écoute, mais il devient vite lassant, malgrè la qualité du refrain.

Et enfin arrive le troisième titre, qui est en réalité la version démo d’« Eagleheart », sur laquelle on s’aperçoit ce que valent réellement les musiciens. C’est alors que la manque de puissance du chant de Kotipelto prend toute son ampleur, qui donne un effet de ralentissement désagréable au morceau, et le rythme binaire de Jorg Mickael ressort encore plus que sur la composition finale, ce qui n’est pas peu dire ! (Bizarre, c’est eux deux qui ont été viré de Strato il y a quelques temps). En fait la principale difference entre cette version et la finale, outre que certains musiciens ne sont pas si performant que l’on pourrait le croire, c’est le son de garage plus ou moins fictif qui embrume le morceau de bout en bout, et qui rappelle que Stratovarius a lui aussi été un groupe comme celui du premier cheveulu venu.

La qualité du morceau « Eagleheart » est indéniable, « Run Away » est sympa mais sans plus, si on s’arretait là, j’aurais attribué 4 étoiles à ce single, surtout que pour enfoncer le clou, l’artwork est vraiment réussi, le livret est agréable (avec les paroles, même si celles-ci ne sont vraiment pas difficiles à comprendre) et la forme du cd est original (c’est en fait un mini cd auquel a été rajouté un contour plastifié joliment coloré pour donner la forme d’un aigle). Mais le problème principal c’est le prix ! Pratiquement cent balles pour trois titres (soit douze minutes de musique), même de qualité honorable, faut pas non plus prendre les fans pour des cons ! Je me suis fais avoir une fois, mais ça n’arrivera plus ! Single attrape-nigaud, à réserver aux fans inconditionnels de Strato !

A lire aussi en POWER METAL par JEREMY :


ICEWIND
Inner Storm (2004)
Speed metal mélodique très prometteur !




MANTICORA
Darkness With Tales To Tell (2001)
Power metal


Marquez et partagez




 
   JEREMY

 
  N/A



- Timo Kotipelto (chant)
- Timo Tolkki (guitare)
- Jari Kainulainen (basse)
- Jorg Michael (batterie)
- Jens Johansson (claviers)


1. Eagleheart
2. Run Away
3. Eagleheart (version Démo)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod