Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY PROG FM  |  LIVE

Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Magnum, Ten
- Membre : Dc Cooper , Narnia, Avatarium, Silent Force, Evergrey, John West
- Style + Membre : Ring Of Fire, Yngwie Malmsteen
 

 Site Officiel (431)
 Myspace (275)
 Chaîne Youtube (286)

ROYAL HUNT - 2016 (2017)
Par JEFF KANJI le 23 Novembre 2017          Consultée 759 fois

On devait s'y attendre. Malgré la publication de "Cargo", Live enregistré lors du Prog Power USA, on imaginait mal ROYAL HUNT casser sa routine qui le voit tous les dix ans depuis "1996" publier un album live. Et à chaque fois, le groupe sait s'y prendre pour offrir un parfait best of et un panorama relativement fidèle de sa carrière. Mais au fur et à mesure que les albums défilent, et même si ROYAL HUNT est sans doute loin du succès qui était le sien à l'aube du nouveau millénaire, les réussites s'accumulent, rendant l'établissement de la setlist plus délicat.

Mais contrairement à un BLIND GUARDIAN qui a carrément opté pour un triple Live gargantuesque plus tôt cette année, ROYAL HUNT poursuit la logique de "1996" et "2006" ; présenter un panorama honnête mais flamboyant de son catalogue, idéal pour découvrir le groupe. Il faut ajouter à cela que c'est le quatrième album live qu'enregistre ROYAL HUNT avec DC Cooper, qui avait inauguré la liste en 1996 sur la tournée "Moving Target". Ainsi, pour ne pas faire doublon avec "Cargo" (qui s'axait majoritairement sur une retranscription intégrale de "Paradox" agrémenté de quelques tubes), ROYAL HUNT, en pleine tournée "Devil's Dozen", va se débrouiller pour sortir un produit de plus grande ampleur. En effet, "2016" sera vendu en coffret CD+DVD pour fêter les vingt-cinq ans d'existence du groupe et ne reprendra que cinq titres en commun avec "1996", idem pour "Cargo". Il paraissait de toute façon peu probable que le groupe supprime "Message To God" ou encore le trio "Half Past Loneliness" – "A Life To Die For" – "May You Never (Walk Alone"), trio de classiques issu de la réunion de 2011 avec DC Cooper.

Et le panaché proposé est plus que convaincant, et on peut comprendre le public moscovite, incroyablement fervent, qui harangue le groupe et le pousse à se dépasser tout au long du show. DC Cooper apparaît survolté, peut-être encore plus qu'en ses terres américaines et une nouvelle fois nous épate par sa prestation impeccable sans le moindre accroc ; même s'il vieillit, on ne dira jamais assez quel chanteur et quel frontman épatants il est. Et André Andersen, qui nous fait un joli retour aux racines, et nous régale lors de ses duels endiablés avec le jeune Jonas Larsen, qui est décidément le guitariste parfait pour ROYAL HUNT, combinant à merveille les côtés modernes des guitaristes s'étant succédé avec le feeling Rock'N'Roll de Jacob Kjaer.

C'est l'occasion aussi d'entendre le collègue d'Andreas Passmark chez NARNIA, Andreas Johannsson, se frotter aux classiques du groupe. Et c'est plus que convaincant, la section rythmique se connaissant par cœur, les morceaux sont bien assis. "Lies" ou encore "River Of Pain" sont ainsi délivrés dans des versions monstrueuses. Le kick et les lignes de basse des deux Andreas font merveille. André Andersen est bien entendu dans une ambiance particulière, et s'adresse parfois, assez succinctement, au public dans sa langue natale, ce sur quoi DC le charrie au moment de présenter les musiciens, le suppliant de ne pas raconter n'importe quoi sur son compte, étant donné qu'il ne parle pas la langue.

Le groupe est détendu et revigoré par ses prestations Live. Il avait célébré les vingt ans de "Paradox" lors de la tournée "Devil's Dozen" (qui n'est pas oublié, avec trois titres) et du coup la prolonge pour défendre "Cargo" que de nombreux fans moscovites semblent avoir en leur possession, au vu de leur réaction quand DC leur demande qui a acheté l'album. Cette proximité que l'on ressent tout du long avec le public est véritablement une force, car même si la salle semble bien remplie, les fans bruyants des premiers rangs repassent dans les micros, conférant une ambiance étrangement intime à ce Live délivré pourtant avec les gros moyens (le son est vraiment fabuleux pour un enregistrement public).

"2016" est accompagné séparément d'un DVD/Blu Ray et également dispo dans un combo renfermant le support audio ET le support vidéo, comme ça se fait beaucoup (le "Day At The Gusano" de SLIPKNOT qui vient de sortir applique le même principe). Le promo qui m'a été confié par Frontiers ne contenait que l'audio mais les quelques extraits vidéo diffusés sur le Tube font prendre une autre dimension à la prestation de la formation danoise, qui s'avère très énergique scéniquement, et le rapport au public prend sans aucun doute plus d'ampleur encore. Dès que j'ai mis la main dessus, il y a fort à parier pour qu'on se retrouve sur une chronique dédiée spécifiquement au DVD.

A lire aussi en HEAVY METAL par JEFF KANJI :


LONEWOLF
The Heathen Dawn (2016)
La super surprise !




Jon Oliva's PAIN
'tage Mahal (2004)
Jon Oliva libéré et inspiré, révèle son génie


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- André Andersen (claviers)
- Andreas Passmark (basse)
- Andreas 'habo' Johansson (batterie)
- Jonas Larsen (guitare)
- D.c. Cooper (chant)


1. Medley
- So Right So Wrong / Martial Arts
2. River Of Pain
3. One Minute Left To Live
4. Army Of Slaves
5. Lies
6. Wasted Time
7. Heart On A Platter
8. Flight

1. May You Never (walk Alone)
2. Until The Day
3. Half Past Loneliness
4. Message To God
5. Stranded
6. Medley
- A Life To Die For / Epilogue



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod