Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY PROG FM  |  STUDIO

Commentaires (1)
Metalhit
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Magnum, Ten
- Membre : Dc Cooper , John West , Evergrey, Silent Force, Narnia, Avatarium
- Style + Membre : Ring Of Fire, Yngwie Malmsteen , Steel Seal
 

 Site Officiel (489)
 Myspace (326)
 Chaîne Youtube (352)

ROYAL HUNT - X (2010)
Par JEFF KANJI le 2 Mai 2014          Consultée 2914 fois

L’arrivée de Mark Boals a motivé André Andersen à se replonger dans "Paradox". Le chef d’œuvre de la bande, qui date de 1997, a donné des idées et si la formation de ROYAL HUNT est encore mouvante, la qualité du songwriting est toujours là. Certes plus complexe que son aîné, "Paradox II – Collision Course" montrait l’étendue du talent de ROYAL HUNT dans des sphères Metal Prog.

Pour ce second opus avec Mark Boals, on ne s’embarrassera pas d’un concept trop fastidieux et on va essayer d’écrire juste de bonnes chansons. Et c’est exactement ce que ROYAL HUNT est parvenu à faire avec "X" ! Pour la première fois, ROYAL HUNT se contente de titres courts (à l’exception notable du grandiloquent "Army Of Slaves" et de l’épique "Blood Red Stars"). Après une intro où les claviers d’André Andersen nous embarquent pour le voyage, comme sait si bien le faire un MAGNUM par exemple, c’est une série de neuf titres Heavy rehaussés de claviers et de lignes de chant FM que nous découvrons avec enthousiasme.

Si ROYAL HUNT a rarement déçu (y compris pendant les tumultueuses années John West), on ne l’avait pas vu en si bonne forme dans ce style plus direct depuis un bon moment. Entre Mark Boals, qui fait étalage de son talent sans abuser des vocalises aiguës que ses précédentes formations avaient tendance à surexploiter (Yngwie MALMSTEEN entre autres), Markus Jidell, qui parvient à trouver sa place et à impulser de la dynamique dans ce "X" (écoutez donc le riffing acéré de "Blood Red Stars" ou de "End Of The Line"). L’entente avec André Andersen semble de mise.

Ce dernier, entre sonorités cheesy caractéristiques et tentatives de sons plus modernes, est le gardien de l’identité ROYAL HUNT, et aussi présent que subtil, il insuffle toute la cohérence nécessaire à l’opus pour lui garantir une grandeur renforcée par les nombreuses occurrences de chœurs que l’on retrouve tout au long de la galette, atteignant le grandiose sur "King For A Day" ou "Falling Down", parvenant à atteindre la majesté de QUEEN sans y ressembler, et rien que pour ça je dis chapeau.

Il règne un sens de l’équilibre fort qui permet à la convergence des trois énergies de faire décoller ce "X". Mark Boals à la fois puissant sans être agressif et à la voix gorgée de feeling ("The Last Leaf") brille de mille feux et au milieu de ses multiples projets vient sans doute de réaliser l’un de ses albums les plus aboutis. Marcus Jidell, qui à l’époque rejoint EVERGREY, n’abuse ni des soli ni des riffs percutants, orchestrant plutôt que bourrinant. Et quant à André Andersen, son talent sert de point de convergence.
Le nouveau venu Andreas Passmark bétonne la section rythmique du vétéran Allan Sørensen équilibrant la dynamique et les mises en place et contribue sans démonstration à solidifier la machine ROYAL HUNT.

En poussant l’écoute on se rend compte qu’à l’exception de ces abondants chœurs, tout a été pensé pour une guitare et un clavier, et plutôt que de sonner creux, chacun occupe son espace de jeu avec un talent immense sans jamais faire d’excès de virtuosité inutile, tout juste pourrez-vous vous éclater devant le duo guitare-clavier de "Falling Down" qui se termine dans une espèce de rythmique évoquant la humpa finlandaise pour retomber sur un percutant refrain encore une fois bardé de chœurs en contrechants qui viennent mourir dans la majestueuse reprise d’introduction.

Aisément dans mon top 10 2010, "X" avec son titre simple comme bonjour, est une monumentale claque Heavy à tendance FM. Highly recommended!

Highlights : "End Of The Line", "Army Of Slaves", "Back To Square One", Blood Red Stars" et "Falling Down".

A lire aussi en HEAVY METAL par JEFF KANJI :


ASTRAL DOORS
Evil Is Forever (2005)
Trinquons à la margarita




SABATON
The Last Stand (2016)
Le leader du Heavy


Marquez et partagez







 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- André Andersen (guitare, claviers)
- Andreas Passmark (basse)
- Allan Sørensen (batterie)
- Markus Jidell (guitare, violoncelle)
- Mark Boals (chant)
- Erik Rosenqvist (instruments à vent)
- Patricia Skovgaard (violon)
- Michelle Raitzin (chœurs)
- Gertrud Mogelgaard (chœurs)
- Kenny Lübcke (chœurs)
- Henrik Brockmann (chœurs)
- Maria Mcturk (chœurs)


1. Episode X (the Arrival)
2. End Of The Line
3. King For A Day
4. The Well
5. Army Of Slaves
6. Shadowman
7. Back To Square One
8. Blood Red Stars
9. The Last Leaf
10. Falling Down
11. Episode X (the Departure)
- European Bonus Track
12. Sixth Sense (instrumental)



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod