Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH METAL  |  STUDIO

Commentaires (30)
Questions / Réponses (1 / 14)
Metalhit
Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Machine Head, Alkoholizer, Exhorder, Evile, Demiricous, No Return, Kristendom, Metallica, Sadus
- Membre : Grip Inc.
- Style + Membre : The Unholy Alliance , Forbidden, The Big 4

SLAYER - South Of Heaven (1988)
Par DEADCOM le 26 Novembre 2008          Consultée 1465 fois

Après l’incantation précédente, sanguinaire litanie d’une violence inouïe, nos quatre garçons posent leur séant un moment et méditent. Devant l’ampleur des dégâts administrés par leur folie, le constat est nécessaire car il en va de leur survie. Passant des enfers les plus embrasés au pôle sud d’un paradis dévasté, la progression s’opère dans la douleur. Cependant elle est bénéfique et leur ouvre la porte d’un paradis perdu mais bien plus attirant que par le passé.

- "South Of Heaven" - est un monument. Un pièce maîtresse de la discographie de SLAYER. L’excellente tenue des musiciens et de leur parade est exemplaire. Dave Lombardo explose sur cet album. Cantonner avant dans un registre ultra rapide et répétitif, le musicien et son instrument nous enivrent des nouveaux battements de son cœur et de ses soubresauts baignant dans un feeling éblouissant. Chaque pulsations sont merveilleusement mise en valeur. Mais l’accalmie de cache en rien une noirceur encore bien trop présente, qui devient même touchante ("Mandatory Suicide"). La première ligne de feu modère ses assauts et soigne ses arpèges, qui deviennent de véritables morceaux d’anthologie ("South Of Heaven", "Spill The Blood"). Quelques brides surviennent, éparses ruines d’une vélocité jamais démentie ("Ghosts Of War", "Silent Scream"), qui nous caressent agréablement les parois du cortex.

Malgré tout, les plus beaux compliments ne suffiront pas pour encenser nos quatre gaillards dans une voie qui ne leur ressemble pas. Le résultat est sans précèdent : SLAYER nous a bluffé le temps d’un album avant de revenir encore plus coriace que jamais. Mais pour quel résultat ? Et pour combien de temps ?

A lire aussi en THRASH METAL par DEADCOM :


CORONER
Coroner (1995)
Un cœur s'est arrêté de battre...




DEMOLITION HAMMER
Epidemic Of Violence (1992)
De la démolition pure et dure !


Marquez et partagez



Par DARK BEAGLE




 
   CANARD WC

 
   DEADCOM
   FENRYL
   POSSOPO
   T-RAY

 
   (5 chroniques)



- Tom Araya (chant, basse)
- Kerry King (guitare)
- Jeff Hanneman (guitare)
- Dave Lombardo (batterie)


1. South Of Heaven
2. Silent Scream
3. Live Undead
4. Behind The Crooked Cross
5. Mandatory Suicide
6. Ghosts Of War
7. Read Between The Lines
8. Cleanse The Soul
9. Dissident Agressor
10. Spill The Blood



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod