Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH METAL  |  DVD

Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Ce DVD
 


 

1983 Show No Mercy
1984 Hell Awaits
1986 Reign In Blood
1988 South Of Heaven
1990 Seasons In The Abyss
1994 Divine Intervention
1996 Undisputed Attitude
1998 Diabolus In Musica
2001 God Hates Us All
2006 Christ Illusion
2009 World Painted Blood
2015 Repentless
 

- Style : Machine Head, Sadus, Alkoholizer, Exhorder, Evile, Demiricous, No Return, Kristendom, Metallica, Holy Moses
- Membre : Grip Inc.
- Style + Membre : The Unholy Alliance , Forbidden, The Big 4

SLAYER - The Repentless Killogy (2019)
Par METALINGUS le 27 Avril 2020          Consultée 587 fois

SLAYER fait sa tournée d’adieu. SLAYER va bientôt mourir. En fait SLAYER est à moitié mort depuis un certain temps déjà. On peut toujours tergiverser sur la légitimité et la cohérence d’avoir un groupe avec la moitié des membres originaux. D’un autre côté, Paul Bostaph a tout de même fait partie intégrante du groupe pendant un bon moment (surtout sur le très nerveux "God Hates Us All").

Bref, qui dit tournée d’adieu dit DVD pour immortaliser le tout. Non contents d’enregistrer le concert, les gars décident de faire un court métrage d’une durée de quarante minutes avant de lancer les hostilités.
Ceux ayant regardé les clips des trois "singles" de "Repentless" ne seront pas dépaysés car ces trois segments vidéo sont intégrés à l’histoire. Pour le synopsis, rien de bien compliqué : il s'agit d’une histoire de vengeance. Un homme est témoin de la mort de sa femme et recherche l’auteur de ce crime. Pour se faire, il devra torturer un à un les sbires de l’individu en question. Pour l’originalité, on repassera…

On a donc droit à des scènes très graphiques (18 ans et plus), très très gores : des scalps, des éviscérations, de la torture : voilà ce qu’il y a au programme.
Tout ça est bien sûr dans le bon goût de SLAYER.
Il n’y a pas vraiment de dialogues, le petit plus étant bien sûr la présence de Danny Trejo ("Machete") parmi les acteurs. Le tout se termine bien sûr au concert même de SLAYER à la toute fin de leur performance.

Mes impressions : bien que le court-métrage cadre parfaitement dans l’esprit et les paroles de SLAYER et que ce soit filmé de façon très professionnelle, le résultat n’est pas réellement mémorable. La pertinence d’un tel document visuel est très questionable. Bien sûr, pour les fanatiques du groupe, il s’agit d’une façon alternative de découvrir nos amis américains. Par contre, je ne m’imagine pas réécouter de façon répétée ce mini-film.

Passons donc au dernier "une heure et trente minutes" de ce DVD, c’est-à-dire le concert en question. Dès le début, on voit les croix s’inverser, les pentagrammes se mettent en place… Et c’est parti.
À la question principale à savoir si les gars ont encore la forme, je répondrai par l’affirmative. Bien sûr, Araya ne peut plus "headbanguer" comme avant, ses cris étant maintenant limités. Bien sûr, King est de plus en plus gros (et je ne parle pas de ses bras, mais plutôt de son ventre) et a de la difficulté parfois à suivre le rythme. Mais il y a toujours cette petite magie si caractéristique avec cette aura mythique.
Concernant le petit nouveau, Holt, le type cadre très bien dans l’équipe, en plus de porter un t-shirt savoureux : "Kill the Kardashians, Save Heavy Metal!". Mais il faut dire que c’est tout de même bizarre de ne pas voir le "Terminator" blond à la droite de Tom comme avant.

Côté options de son, nous sommes aux prises avec une seule : le stéréo. Ce qui fait que le son est plutôt moyen par moments. De plus, les plans de caméras ne sont pas toujours aux bons endroits. Heureusement, aucun jeu de caméras ni de plan trop rapide ne viennent s’introduire dans notre champ de vision. Un mot également sur la belle mise en scène : des jets de flammes sont présents pour mettre un peu plus de visuel à l’ensemble. Côté "setlist", aucune grande surprise, tous les "must" sont au rendez-vous : "South Of Heaven", "Seasons In The Abyss", "Angel Of Death", "Disciple", etc. Il y a même quelques morceaux de "Repentless" qui viennent faire coucou.

Tom a toujours une si belle communication avec la foule et c’est toujours plaisant de le voir avec ce sourire un peu bizarre mais si communicatif. Il tient bien le micro et ne semble pas trop essoufflé malgré la demande si grande de son chant au sein du groupe. La performance est donc respectable.

"The Repentless Killogy" est donc l’adieu ultime de SLAYER au monde de la musique. Est-ce que les gars ont attendu trop tard pour tirer leur révérence ? Est-ce que le court-métrage était réellement pertinent ? Voilà des questions qui portent à réflexion.
Pour ma part, j’avais trouvé "Repentless" respectable. Pas génial, mais respectable. J’ai tendance à croire la même chose de ce DVD. Bien sûr, le film est une perte de temps pour moi. Bien qu’il soit dans l’image et la mentalité de SLAYER avec toute l’hémoglobine et la controverse (dites bonjour aux symboles nazis d’ailleurs), le tout n’amène pas grand-chose à l’ensemble. Concernant le concert en lui-même, c’est une bien belle façon de dire au revoir et de tirer sa révérence. Malgré tout, on a déjà vu mieux de la part des leaders du "Trve Thrash Metal". Le quartette livre une performance honorable avec l’énergie qu’il lui reste : au revoir, les gars, merci pour tout.

Morceau préféré : "Seasons In The Abyss".

A lire aussi en THRASH METAL :


SKINLAB
Disembody: The New Flesh (1999)
Le groove Metal de la grande époque...




MEGADETH
Warchest (2007)
Le fan va trouver 2 lives d'anthologie !!!!!!!!!!


Marquez et partagez




 
   METALINGUS

 
  N/A



- Tom Araya (chant, basse)
- Kerry King (guitare)
- Gary Holt (guitare)
- Paul Bostaph (batterie)


1. Delusions Of Saviour
2. Repentless
3. The Antichrist
4. Disciple
5. Postmortem
6. Hate Worldwide
7. War Ensemble
8. When The Stillness Comes
9. You Against You
10. Mandatory Suicide
11. Hallowed Point
12. Dead Skin Mask
13. Born Of Fire
14. Cast The First Stone
15. Bloodline
16. Seasons In The Abyss
17. Hell Awaits
18. South Of Heaven
19. Raining Blood
20. Chemical Warfare
21. Angel Of Death



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod