Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Testament, Annihilator
 

 Overkill Wreckingcrew (928)

OVERKILL - Under The Influence (1988)
Par CANARD WC le 13 Mai 2007          Consultée 8100 fois

Le credo de ce troisième album aurait pu être : « Aller droit dans le mur avec panache ».

C’était à prévoir. Fallait bien qu’au bout d’un moment le pompage éhonté de METALLICA finisse par tourner en rond. Au fil des albums, la frontière entre simple « clin d’oeil » et copier / coller sans imagination est relativement mince.

On pouvait donc légitimement craindre le pire du troisième album d’OVERKILL répondant qui plus est au doux nom de « Under the Influence ».

Cet album qui aurait dû être un tournant ne passe pas l’épreuve du feu avec brio.

Attention, les compos sont loin d’être mauvaises. Mais ce sont les symptômes déjà entre aperçus lors des précédents : c’est répétitif (Never say Never), déjà entendu (Hello from the Gutter), un peu banal même (Head First). C’est donc forcément décevant de la part du même groupe qui vous avait donné envie deux albums auparavant de serrer le poing en hurlant dans la rue.

Je passe sous silence le nombre incalculable de « grosses » références à METALLICA (End of the line, Mad gone World...), auxquels viennent se surajouter quelques pointes « Maidenesques » assez marquées. Prenez l’hymne de l’album, Hello from the Gutter, le rapprochement avec MAIDEN est plus qu’audible. C’est pas dérangeant hein (d’autant plus que la voix d’ELLSWORTH est plus à même de soutenir un groupe de Heavy que de Thrash), mais bon ce « faisceau » d’indices tendent à faire d’OVERKILL le groupe du « déjà entendu ».

« Ah oui ça me dit quelque chose... On dirait METALLICA... Ou bien du MAIDEN... Par contre je connais pas ce morceau. C’est une B-Side ? »

Quitte à pomper, autant prendre les plus grands. On peut saluer au passage les New Yorkais pour leur bon goût.

Il est quand même décevant ce « Under the Influence », parce que...
Parce qu’il y a quand même cette formidable énergie tout du long.
Parce que ça reste du Thrash vraiment bandant.
Les pires titres de l’album sont juste moyens, l’ensemble reste agréable. Et OVERKILL continue de frôler les hémisphères de l’excellence avec des titres ravageurs (Drunken wisdom pour le haut du panier).

En bon artisan qu’il est, le groupe a su garder suffisamment de talent pour leur permettre de sortir régulièrement un riff bandant (Mad gone World), une accélération d’enfer (Braindade), voire un solo « maidenien » de toute beauté (End of the Line)... Rien que sur Braindade, ce break mid tempo est à tomber. Le ralentissement avec les choeurs qui hurlent et ELLSWORTH qui chantonne en décalé. C’est simple et efficace. C’est bon comme du pain beurré. Et franchement, je connais pas grand chose de meilleur qu’une bonne tranche de pain grillé avec du beurre demi salé.

On se demande au final s’il vaut mieux ne pas faire abstraction des carences inhérentes à l’oeuvre pour mieux en profiter ?

Donc oui, OVERKILL peut mieux faire. Mais même quand ils ne font pas de leur mieux, il est sacrément difficile de cracher dans la soupe.


Note : 3/5


Hymne : Hello from the Gutter
Tuerie : Druken Wisdow
Bof : Head First, Mad gone World

A lire aussi en THRASH METAL par CANARD WC :


TESTAMENT
Dark Roots Of Earth (2012)
Le nouveau Testament selon Saint Canard

(+ 2 kros-express)



GODSLAVE
Into The Black (2011)
MEGADETH SODOM-isé par KREATOR

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   CANARD WC

 
  N/A



- Bobby 'blitz' Ellsworth (chant)
- Bobby Gustafson (guitare)
- D.d. Verni (basse)
- Sid Falck (batterie)


1. Shred
2. Never Say Never
3. Hello From The Gutter
4. Mad Gone World
5. Brainfade
6. Drunken Wisdom
7. End Of The Line
8. Head First
9. Overkill Iii (under The Influence)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod