Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH METAL  |  STUDIO

Commentaires (3)
Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Testament, Annihilator
 

 Overkill Wreckingcrew (900)

OVERKILL - Taking Over (1987)
Par CANARD WC le 28 Mars 2007          Consultée 8990 fois

1987, deuxième album d’OVERKILL. Taking Over succède à Feel the Fire et ça tombe bien parce que “to take over” veut dire en français « succéder ».

La tautologie (du grec tauto logos, le fait de redire la même chose) est une phrase ou un effet de style ainsi tournée que sa formulation ne peut être que vraie. La tautologie peut aussi s'apparenter au truisme ou à une lapalissade.

S’il est une des caractéristiques de ce Taking Over c’est de marquer une évolution tangible. On pressent de très fortes velléités d’indépendance quant aux illustres références d’OVERKILL. Fin du pompage flagrant de METALLICA. L’influence du groupe est toujours présente, mais la connotation a changé.

Place désormais à un Thrash plus primaire, plus basique et plus linéaire. Un poil plus mélodique. Ce coté préhistorique peut rappeler MANOWAR, comme en témoigne ce « Powersurge » (dans la droite lignée de « Hammerhead » sur le précédent opus). D’ailleurs, c’est un peu ça OVERKILL sur Taking Over : les MANOWAR du Thrash. Une sorte de Metal de Cromagnon qui ne s’adresse qu’à une minorité, des titres qu’on écoute main sur le coeur et poing serré. « In Union with Stand » est là pour nous remettre sur le droit chemin. Plus Heavy que Thrash dans l’esprit, on double le mid-tempo d’un refrain inoubliable. L’union des Thrashers est en marche. OVERKILL fait mouche.

A cet aspect « Manowarien » vient se surajouter une touche quelque peu « tribale » qui va de pair avec la linéarité de l’opus. La basse est grondante, les riffs basiques, la batterie terriblement linéaire. Il y a comme un grondement trivial qui court tout le long de l’album, laissant la place à d’authentiques accès de rage (Deny the Cross) et à se contorsionner dans tous les sens (Fatal if Swallowed). Il s’échappe une fraîcheur un peu Punk qui inciterait un troupeau de nonnes à hurler de concert. "Wrecking Crew" en est la formidable preuve : OVERKILL a trouvé sa voie et une direction où aller. Une terre où le Thrash est avant tout simplicité. En ce sens, l’album est un progrès par rapport à Feel the Fire.

Preuve que le groupe est dans son registre, on a droit à un titre comme « Fear his Name ». Un titre génial au mid tempo très « maidenien » emporté par un ELLSWORTH transfiguré. Le riff est simple comme une tranche de jambon, mais la suite est somptueuse – voire épique. L’envol du morceau est tout bonnement jouissif avec l’accélération parfaite qui pose le riff comme une évidence. Sans conteste la merveille de l’album. Un groupe ne peut sortir un tel morceau que quand il est inspiré et qu’il opère dans son registre.

Tous les morceaux ne sont évidemment pas aussi bandants que le cul de la petite sirène. Le très « ridelightinien », Use your Head est là pour nous rappeler que l’album parfait n’existe pas. Tout comme le très moyen inspiré bof « Electro-violence ». Il y a encore une bonne marge de progression. Dommage, l’album s’en essouffle légèrement sur la fin.


Taking Over est un excellent album d’OVERKILL. J’aurais ptet dû commencer par là. Il incarne un certain esprit du Thrash à travers un album au style plus affirmé et merveilleusement synthétique.

Ah l’époque des skeuds qui duraient moins de 40 minutes...
Ces albums qui comptaient moins de 10 titres...
Cette époque où chaque titre comptait...
Cette époque où le remplissage « ras à la gueule » n’était pas encore à la mode.
Mmmmmphhhh (soupir)

Note : 4/5 (mérité)


Morceau préféré du Canard : Fear his Name
Morceau représentatif : Fatal if swallowed
Séquence émotion : In Union we Stand
Tueries : Deny the Cross, Wrecking Crew
Peut mieux faire : Use your Head, Electro-violence

A lire aussi en THRASH METAL par CANARD WC :


ANNIHILATOR
Alice In Hell (1989)
Le "appetite for destruction" du thrash. pas moins

(+ 1 kro-express)



SLAYER
Hell Awaits (1985)
Réhabilitation obligatoire pour ce missile thrash!

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez




 
   CANARD WC

 
  N/A



- Bobby "blitz" Ellsworth (chant)
- D.d. Verni (basse)
- Bobby Gustafson (guitare)
- Rat Skates (batterie)


1. Deny The Cross
2. Wrecking Crew
3. Fear His Name
4. Use Your Head
5. Fatal If Swallowed
6. Powersurge
7. In Union We Stand
8. Electro-violence
9. Overkill Ii (the Nightmare Continues)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod