Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (3)
Metalhit
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Astral Doors, Dio
- Membre : Black Sabbath, Doro, Crush 40, Headhunter, Hardline, Running Wild, Stratovarius, Shockmachine
- Style + Membre : Rainbow, Yngwie Malmsteen
 

 Site Officiel (233)

Axel Rudi PELL - Diamonds Unlocked (2007)
Par POWERSYLV le 25 Octobre 2007          Consultée 5014 fois

Un an après son dernier album Mystica, Axel Rudi Pell se fait plaisir et se propose de le partager avec un nouvel opus, Diamonds Unlocked. Toujours accompagné de la même et fine équipe (il aurait tort de s’en priver), le guitariste blond a décidé de nous faire le coup de l’album de reprises afin de rendre hommage à des groupes, des personnages ou tout simplement des morceaux qui ont joué un rôle dans sa vie. Un tel exercice pourrait s’avérer ultra prévisible, surtout lorsqu’on évolue dans le hard’n heavy et à l’annonce de ce disque, beaucoup pensaient trouver ici des reprises de DEEP PURPLE, de RAINBOW, de SCORPIONS ou que sais-je encore. Le grand Yngwie Malmsteen n’avait-il pas fait cela dans son album de covers voilà 10 ans maintenant ?

Eh bien non, que nenni, et c’est là qu’Axel Rudi Pell a fait fort. Alors que son illustre collègue suédois avait revisité PURPLE, KANSAS, HENDRIX et SCORPIONS, Axel et ses hommes sortent des sentiers battus en proposant un opus qui revisite à la fois quelques classiques du hard mais aussi de la rock music en général. Sur Diamonds Unlocked, KISS côtoie U2, RIOT et MONTROSE fricotent avec Phil Collins (eh oui), FREE et THE WHO. Et devinez quoi ? Même pas un PURPLE ou un RAINBOW à se mettre sous la dent. Nada. Peau de balle. D’ores et déjà à la lecture de la set-list, on se dit que le pari est risqué de mélanger tout ça sur un même support. Finalement, c’était sans compter sur le talent des musiciens qui réussissent le coup de maître de fondre tous ces titres d’origines différentes dans un moule « made in Axel Rudi Pell » tout en donnant ou en gardant le relief des morceaux.

Les titres rock sont interprétés joliment avec la marque du groupe et les titres du répertoire hard subissent quelques modifications afin de s’écarter quelque peu de l’original. En effet, quel intérêt de faire un disque si c’est pour rejouer la version note par note d’un grand classique ? La meilleure preuve est ce « Love Gun » de KISS repris en version ballade (qu‘ils ont joué entre autres lors de leur passage à la Loco en septembre 2006). On aime ou on n’aime pas (sans être transcendante, cette version se laisse écouter et brille surtout par la voix de l’excellent Johnny Gioeli), chacun ses goûts, mais on ne pourra pas reprocher au groupe de ne pas prendre de risque.

Seul titre original de la galette, l’instrumental « Diamond Overture » sent l’intro grandiloquente, un peu comme si le groupe nous invitait à le suivre dans le sanctuaire où sont gardées les précieuses gemmes. Elle débouche tout droit sur « Warrior », titre de RIOT (sur son premier album Rock City de 1977) repris ici de façon bien speed et énergique avec les soli d’orfèvre du maître et la voix de Johnny. « Beautiful Day » de U2 est interprété sans le côté électronique de la chanson originale mais avec l’énergie organique et métallique du combo, une réussite. On baisse un peu le tempo pour un peu plus de feeling sur « Stone », une très belle chanson du groupe THE LAW où officia dans les années 90 le chanteur Paul Rodgers (FREE, BAD COMPANY, THE FIRM actuellement dans QUEEN) et qui accueillit quelques guests comme David Gilmour (PINK FLOYD) et Chris Rea. Je ne reviens pas sur la reprise de KISS évoquée ci-dessus.

On a ensuite l’enjouée et entraînante « Fool’s Game » de Michael Bolton, chanson pas réellement transcendante mais sympathique, le superbe et bluesy « Heartbreaker » de FREE avec sa fin de toute beauté, le plus heavy « Rock The Nation » de MONTROSE et … on arrive à la pièce la plus surprenante du lot à mon sens : l’ultra connu « In The Air Tonight » de Phil Collins. Le subtil jeu de percussion est reproduit, une guitare balladeuse se faufile dans l’atmosphère éthérée de ce titre déjà magique mais que les 5 hommes arrivent à transcender. « Like A Child Again » est une très jolie ballade qui prend au tripes et qui à l’origine est un titre de 1992 du groupe gothique THE MISSION (formé par d’ex-musiciens de SISTERS OF MERCY). Enfin, on termine dans la joie, la bonne humeur et le bon gros rock avec « Won’t Get Fooled Again » de THE WHO, titre phare du monument qu’est Who’s Next (1971).

Diamonds Unlocked est un disque intéressant par les divers registres abordés par le guitariste allemand et sa bande, un album qui se laisse boire comme du petit lait et qui contient des trucs vraiment intéressants. Le talent des protagonistes n’est plus à démontrer et la passion de la musique transpire ici, on sent qu’ils ont voulu se faire une petite récréation sans pour autant délaisser la qualité. Quoiqu’il en soit, ce disque est à classer un peu à part dans la discographie bien remplie du groupe et se savoure tranquillement en attendant le prochain « vrai » disque d’Axel qui sera peut-être, avec cette pause plus hétéroclite un peu moins formaté que le bon mais prévisible Mystica.

Note : 3,75/5

A lire aussi en HEAVY METAL par POWERSYLV :


EDGUY
Rocket Ride (2006)
Bel effort des petits allemands ... devenus grands

(+ 1 kro-express)



SAXON
The Eagle Has Landed Iii (2006)
Il y a eu le premier, le 2 ... voici le 3


Marquez et partagez




 
   POWERSYLV

 
   DARK SCHNEIDER

 
   (2 chroniques)



- Johnny Gioeli (chant)
- Axel Rudi Pell (guitare)
- Volker Krawczak (basse)
- Mike Terrana (batterie)
- Ferdy Doernberg (claviers)


1. Diamond Overture
2. Warrior (riot)
3. Beautiful Day (u2)
4. Stone (chris Rea / The Law)
5. Love Gun (kiss)
6. Fool's Game (michael Bolton)
7. Heartbreaker (free)
8. Rock The Nation (montrose)
9. In The Air Tonight (phil Collins)
10. Like A Child Again (the Mission)
11. Won't Get Fooled Again (the Who)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod