Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  COMPILATION

Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Astral Doors, Dio
- Membre : Black Sabbath, Doro, Crush 40, Headhunter, Hardline, Running Wild, Stratovarius, Shockmachine
- Style + Membre : Rainbow, Yngwie Malmsteen
 

 Site Officiel (266)

Axel Rudi PELL - The Ballads V (2017)
Par GEGERS le 5 Juin 2017          Consultée 835 fois

Un gentil nounours dans une veste en cuir clouté. Axel Rudi PELL, comme tous les rockers, a un côté tendre, qu'il laisse transparaître sur chacun de ses (nombreux) albums en proposant généralement une ballade épique et poignante en milieu ou en fin d'opus. Et, Axel le sait, nous aimons ses ballades. Car bien que l'exercice soit parfaitement codifié, notamment en matière de réglage de puissance et de montée en intensité, les morceaux proposés par le guitariste et son groupe nous séduisent car les ballades proposées semblent authentiques et l'émotion qui s'en dégage non feinte. Cela s'ajoutant bien sûr au grand talent d'interprétation, qui permet au charme de s'étaler autant sur les rockers endurcis que sur les ménagères en manque de sentiments forts (parlez-en donc à ma mère). Ainsi, tous les cinq ou six ans, Axel et ses acolytes nous proposent une compilation de ces fameuses ballades, dont voici aujourd'hui le cinquième volume.

À l'heure d'Internet et de la musique en fichiers plutôt qu'en albums, rassembler ainsi des morceaux pour les compiler semble une entreprise bien vaine et inutile, puisque chaque auditeur a la capacité de se créer son propre best-of devant son écran. Cela, Axel l'a bien compris, et agrémente ce "Ballads V" d'une poignée de nouveautés qui méritent qu'on se le procure. La première d'entre elles est le "Love's Holding On", titre écrit et composé pour accueillir au micro Bonnie TYLER, la plus rock des chanteuses de variété. Son duo avec Johnny Gioeli sur ce morceau puissant, porté par une belle mélodie électrique et un tendre piano, est à la hauteur de l'effet d'annonce, même si le refrain comme les ambiances ne s'éloignent pas tellement de celles que l'on peu déjà trouver sur les ballades publiées par le groupe depuis le début de la décennie. Néanmoins, cette première collaboration en studio entre Axel et un invité mérite qu'on lui accorde une oreille.

Deuxième surprise, cette relecture toute personnelle du titre "I See Fire" d'Ed SHEERAN, morceau servant de titre de clôture au deuxième volet des aventures cinématographiques du Hobbit. Et force est de reconnaître que ce choix est fort judicieux. Débutant avec la voix seule du toujours excellent Johnny Gioeli (qui fête cette année ses 20 ans de présence au sein de la formation), le morceau voit les instruments (piano, guitares) s'ajouter les uns à la file des autres, pour un résultat correspondant parfaitement à l'identité ARP, une touche de modernité en plus sur le refrain. Troisième titre inédit, la nouvelle ballade "On the Edge Of Our Time" se fait longue et épique (près de huit minutes). Le toucher de guitare, très "Blackmore dans l'âme" (on pense inévitablement à DEEP PURPLE sur cette intro toute en délicatesse), se fait plus puissant alors que le morceau progresse, et on se retrouve au final avec une power-ballade épique qui, à défaut de renouveler le genre, propose un refrain de grande classe, et bien entendu un solo ébouriffant.

Dernier des quatre inédits présentés ici, "The Line", titre issu du mésestimé "Oceans of Time", présenté ici dans une version live captée en 2016 lors du festival Rock of Ages. Ce morceau, atmosphérique dans sa première partie, plombé dans sa deuxième, apporte un peu de mordant à l'ensemble, même si, c'est marqué sur la pochette, le Rock ici présenté se veut considérablement adouci. Le reste est connu. Un titre de "Circle Of The Oath" ("Lived Our Lives Before"), deux issus de "Into The Storm" ("When Truth Hurts" et la reprise de Neil YOUNG "Hey Hey, My My"), deux tirés de "Game Of Sins" ("Forever Free" et "Lost In Love") ainsi qu'une version live du classique de DEEP PURPLE, "Mistreated", présent sur le Live "Magic Moments", viennent compléter la tracklist. Rien n'a été oublié, et Axel Rudi PELL nous propose ici un beau condensé de ses six dernières années, côté "soft". Rien que pour les quatre inédits ici présentés, cette sortie vaut le coup, portée par un splendide visuel, ce qui ne gâche rien.

A lire aussi en HEAVY METAL par GEGERS :


CELTIC LEGACY
Celtic Legacy (1998)
Persévérance et abnégation, acte I




THOMSEN
Unbroken (2014)
Le pachyderme et la libellule


Marquez et partagez




 
   GEGERS

 
  N/A



- Johnny Gioeli (chant)
- Axel Rudi Pell (guitare)
- Ferdy Doernberg (claviers)
- Volker Krawczak (basse)
- Bobby Rondinelli (batterie)


1. Love's Holding On
2. I See Fire
3. On The Edge Of Our Time
4. Hey Hey My My
5. Lived Our Lives Before
6. When Truth Hurts
7. Forever Free
8. Lost In Love
9. The Line
10. Mistreated (live)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod