Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (9)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Paragon
- Membre : Twilight Force
- Style + Membre : Civil War
 

 Site Officiel (204)
 Myspace (229)

SABATON - Primo Victoria (2005)
Par METAL-O PHIL le 15 Mars 2006          Consultée 6841 fois

Alors que je me promenais dans le Transbordeur de Lyon, j'ai jeté un coup d'oeil à la salle de concert:j'y ai vu de la lumière et entendu un début de riff, alors je suis entré!

Il se trouve qu'en ce jour de concert d'Edguy, j'étais arrivé en retard. J'ai accouru dans la salle en entendant Sabaton commencer son set et j'ai bien failli faire demi tour tout aussi vite à l'écoute de "Panzer Battalion".
Un morceau de speed metal mélodique avec des hymnes guerriers, des choeurs, des solos, des paroles fort peu inspirées: une composition aussi prévisible que le scénario de Spiderman 2, c'est dire!

Certes, ce n'est peut-être pas désagréable, mais un tel "déjà entendu", sans préparation, "à froid", ça choque.

Bref, après une petite crise existentielle ("qu'est-ce que je fais là!?" "j'ai l'impression d'avoir vu ça des centaines de fois" "mais arrêtez de secouer la tête, tous, là!!!") passagère, je suis revenu sur terre et me suis penché sur le cas Sabaton.

Ce concert a plutôt bien résumé ce que l'on ressent à l'écoute de "Primo Victoria". Les suédois y délivrent un heavy metal très couillu (rappelant par moments Hammerfall) à l'ambiance guerrière (digne d'un Manowar) et avec un petit côté festif à la Rhapsody. Les influences sont bien trop prononcées et le groupe souffre sur la plupart des morceaux d'un cruel manque d'originalité: Sabaton enfonce des portes ouvertes, je dirai même défonçées, à force! C'est dommage, car l'efficacité, elle, est au rendez-vous!

"Metal Machine", "Panzer Battalion" sont des ersatz de speed metal mélodique avec des hymnes entendus déjà mille fois. Les refrains sont mignonnets, on les retient facilement.

"Reign of Terror" est une chanson aussi rapide qu'ennuyeuse, tout comme "Counterstrike", ultrarépétitive (avec une sonorité arabisante trop peu exploitée et des choeurs qui arrivent comme un cheveu sur la soupe et s'avèrent plutôt inutiles).

Bref, la moitié de l'album n'apporte pas grand chose de neuf et n'est qu'à moitié efficace dans son genre. Le reste est nettement plus satisfaisant: "Into the Fire" est un excellent crû de Heavy metal bien speed et bien pêchu à la Hammerfall.

"Primo Victoria", "Wolfpack" et "Stalingrad" constituent l'innovation majeure de l'album des suédois. A la croisée entre Manowar et Rhapsody, on a droit à un heavy metal, lent avec une rythmique entêtante, martiale à souhait. Les refrains sonnent comme de joyeux hymnes guerriers.
Le rythme est plutôt intéressant, sans être trop carré. Les claviers sont là pour donner au tout une atmosphère épique et mélodique.

Concernant la forme, maintenant, la production est correcte (le jour et la nuit par rapport au premier opus), chaque instrument est bien mis en valeur. Rien à dire sur les musiciens, sauf sur le chanteur dont la voix trop "grasse" peut irriter et ne colle pas avec certains passages plus mélodiques. En concert, sa voix est bien plus claire et écoutable.
Le dernier reproche que j'ai à faire concerne la longueur des morceaux: vu la simplicité d'écoute des morceaux, on se lasse vite (cf Metal Machine et son refrain répété à l'infini).

Pour rendre agréable l'écoute de "Primo Victoria", il faudrait réussir àoublier tous les autres groupes qu'il y a autour. Je suis en général plutôt bon public et le manque d'originalité ne me gêne pas: un artiste peut s'aventurer en terrain connu, ultra visité et néanmoins produire une musique efficace.

Cependant, dans le cas présent, sur certains morceaux, c'est bien trop flagrant et l'image des illustres (ou pas) prédécésseurs de Sabaton ayant exploré ces sentiers là reste gravée dans notre esprit. La puissance de nombreuses pièces est émoussée par l'effet de "déjà entendu".

Erreur de jeunesse? Certainement: le progrès est notable par rapport au premier opus. De plus, les quelques idées du cd méritent que l'on fasse confiance aux suédois pour la suite. Wait and See...

A lire aussi en HEAVY METAL :


HELLOWEEN
Perfect Gentleman (1994)
Un EP qui vaut le coup !?!




DAWNBRINGER
Into The Lair Of The Sun God (2012)
We are disciples of the suuuuuun


Marquez et partagez




 
   METAL-O PHIL

 
  N/A



- Oskar Montelius (guitare)
- Daniel Mullback (batterie)
- Pär Sundström (basse)
- Rickard Sundén (guitare)
- Joakim Brodén (chant)
- Daniel Mÿhr (claviers)


1. Primo Victoria
2. Reign Of Terror
3. Panzer Battalion
4. Wolfpack
5. Counterstrike
6. Stalingrad
7. Into The Fire
8. Purple Heart
9. Metal Machine



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod