Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Paragon
- Membre : Twilight Force, Reinxeed
- Style + Membre : Civil War
 

 Site Officiel (540)
 Myspace (387)

SABATON - The Great War (2019)
Par JEFF KANJI le 9 Août 2019          Consultée 1485 fois

Par où commencer ? Présent sur tous les fronts à la fois, SABATON travaille comme un acharné pour conserver son rang de leader du Heavy européen, développant une chaîne historique pour expliquer les évènements derrière ses chansons, tournant sans relâche, notamment aux USA où HAMMERFALL, pour qui il ouvrait il y a quinze ans, fera sa première partie, et n'oubliant pas d'écrire de la bonne musique. Et malheureusement, pour tout groupe en haut de l'affiche, on redoute l'heure du déclin.

SABATON a choisi de s'attaquer, en ces périodes de centenaire, à la Grande Guerre, la der des der… Un travail de documentation qui a littéralement déprimé nos protagonistes, en particulier la jeune recrue Tommy Johansson, qui renaît de ses cendres après l'échec des derniers REINXEED, reprenant un poste que Thobbe Englund ne se voyait pas tenir avec un rythme de tournée aussi intense. Il aura tout de même contribué à écrire le premier single "Fields Of Verdun" et posé son solo dessus ! Il faut rappeler que c'est cette intensité et cette implication de tous les instants dans ce que le groupe fait qui avait fait quitter le navire aux trois-cinquièmes de ses membres en 2013.

Musicalement, après un "The Last Stand" plus relax et qui m'avait globalement davantage convaincu que son prédécesseur, SABATON décide de taper dans le dur de nouveau en abordant de façon personnelle un conflit qui a brillé par sa noirceur, son désespoir et la torture psychologique et physique qu'elle a exercé sur ses protagonistes qui utilisaient et subissaient toutes sortes de nouvelles avancées technologiques destinées à accélérer l'issue de ce premier conflit mondial. Joakim a revu un peu ses sons de clavier (il est même agréable d'entendre débarquer un Hammond sur "The Red Baron") et rééquilibré la balance avec les guitares, ayant eu l'impression de laisser trop de place à ses derniers sur "The Last Stand". Résultat "The Great War" a davantage d'impact.

Davantage d'impact également parce qu'il bénéficie d'une écriture plus collaborative que par le passé, avec notamment une bonne proportion de titres co-écrits en compagnie de Chris Rörland, mais le prolifique Tommy Johansson participe lui aussi ("A Ghost In The Trenches"). Résultat : un album très équilibré qui suit son cheminement tranquillement. En cela, le choix d'un titre chargé en arrangements de claviers comme "The Great War" s'impose comme la pièce centrale, exprimant sous différents points de vue les sentiments humains dans cet enfer, et la reprise du poème "In Flanders Fields" chanté par les seuls chœurs a cappella est un grand moment, une sorte d'épilogue qui vient conclure un album mené d'une main de maître.

En plus de sa capacité à aligner les tubes Heavy, SABATON a désormais acquis l'expérience nécessaire pour livrer le tracklisting idéal et un équilibre à ses disques. C'est d'ailleurs dans cette logique que "Seven Pillars Of Wisdom", inspiré par l'épopée de Lawrence d'Arabie, se retrouve ici, alors qu'il était déjà prêt lors des sessions de "The Last Stand". En revanche SABATON, à vouloir trop en faire, pêche également par excès en insistant pour sortir une "History Edition" à fuir. À la rigueur dirigez-vous sur l'Earbook qui regroupe les deux versions, car ça peut être sympa pour l'immersion dans un morceau (c'est notamment très efficace pour "The Future Of Warfare", qui fait par ailleurs écho à un titre de "The Art Of War") mais qui empêche complètement de rentrer dans le reste de l'album tant le rythme s'en trouve haché. Honnêtement je n'aurais pas mis plus de 2 à cette version car elle m'a vraiment gâché l'écoute et empêché d'apprécier à leur juste valeur des titres comme "82nd All The Way" ou même "The Red Baron" qui m'avait fait belle impression lors de sa parution il y a quelques semaines. Et d'autre part, malgré mon plaisir à écouter "The Great War", il est difficile de se défaire de cette impression que SABATON ne fait pas bien avancer le schmilblick, déroulant une formule malgré tout éprouvée depuis un bout de temps.

Note réelle : 3,5/5.

A lire aussi en HEAVY METAL par JEFF KANJI :


Jon Oliva's PAIN
Festival (2010)
Le digne successeur de "Streets"




SATAN JOKERS
Psychiatric (2013)
Psychose confusionnelle


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Chris Rörland (guitare, chœurs)
- Tommy Johansson (guitare, chœurs)
- Pär Sundström (basse, chœurs)
- Hannes Van Dahl (batterie, chœurs)
- Joakim Brodén (chant, claviers)
- -
- Thobbe Englund (solo guitare sur 9)


1. The Future Of Warfare
2. Seven Pillars Of Wisdom
3. 82nd All The Way
4. The Attack Of The Dead Men
5. Devil Dogs
6. The Red Baron
7. Great War
8. A Ghost In The Trenches
9. Fields Of Verdun
10. The End Of The War To End All Wars
11. In Flanders Fields



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod