Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Firehouse
- Style + Membre : Sweet & Lynch
 

 Site Officiel (185)
 Myspace (169)
 Chaîne Youtube (283)

STRYPER - No More Hell To Pay (2013)
Par JEFF KANJI le 18 Juin 2016          Consultée 1082 fois

Je pense qu'en termes de marketing et de production musicale, STRYPER a vraiment tout fait pour revenir en force sur la scène Metal. S'il demeurera toujours un groupe du passé, cela ne l'empêche pas pour autant de continuer à délivrer de la bonne musique et son Heavy Mélodique à gros son est assez indémodable en fin de compte. Avec "Reborn" que Michael Sweet a peut-être fait l'erreur de ne pas produire, un "Murder By Pride" qui sonnait déjà davantage comme du STRYPER, un album de relectures et un de reprises, tous deux accompagnés de nouveaux titres dont un "God" magistral, toutes les conditions étaient réunies pour que le septième album de matériel original produit par les Californiens (si on ne compte pas l'EP "The Yellow & Black Attack", "The Covering" et "Second Coming") fasse un carton.

Déjà admirez le travail sur l'artwork : Stan W. Decker s'est surpassé, proposant l'une de ses plus belles réussites à ce jour, de quoi vous décider à acheter l'album à la pochette ; je parle en connaissance de cause, c'est ce que j'ai fait sans en avoir entendu une note. Tim Gaines est rentré au bercail en 2009 et ce titre – "No More Hell To Pay", qui fait un clin d'œil direct aux travaux passés du groupe (en particulier "To Hell With The Devil" dont l'ange qui brise ses chaînes évoque l'artwork original) sort huit mois à peine après "Second Coming".

Et pourtant STRYPER n'a pas lésiné sur la qualité, car incontestablement, "No More Hell To Pay" est sans doute ce que le groupe a fait de mieux depuis 1986 ! Retrouvant ce subtil alliage de Heavy aux réminiscences européennes et de Hard FM délivré avec un son puissant et un chant remarquable, STRYPER, via des titres comme "Revelation", "Saved By Love" ou encore la reprise du standard du gospel "Jesus Is Alright" aisément l'un des titres aux mélodies les plus parlantes parvient à égaler "Soldiers Under Command" et à coiffer un "In God We Trust" au poteau sans coup férir.

En 2013, STRYPER s'est rappelé qu'il était avant tout un groupe de Heavy Metal et c'est ce que "No More Hell To Pay" va mettre en avant. Même les titres les plus mélodiques comme "Revelation" ou "Jesus Is Alright" sonnent ultra costauds et le travail réalisé par Michael Sweet sur les chœurs est juste admirable. Sa voix n'a pas pris une ride, comme la maîtrise de ses envolées aiguës permet de le constater. Il est également toujours aussi impliqué quand il faut se déchirer un peu les cordes vocales comme sur l'enlevé "Saved By Love", très dans la veine "Soldiers Under Command".

"No More Hell To Pay" est clairement l'album qui signe un réel retour aux sources pour STRYPER. On retrouve ici la mixture qui a rendu les Américains célèbres au milieu dans la deuxième moitié des années 80 et en particulier sur l'album de 85, accompagné par un son moderne puissant et parfaitement adapté au nouvel accordage adopté. Il faut dire que si "Second Coming" redonnait un sacré coup de jeune aux extraits de "The Yellow & Black Attack", cette production clinique avait un peu affadi des hits comme "Reach Out". "Murder By Pride" avait le défaut de sonner encore trop mainstream et tourné davantage vers un Hard Mélodique non dénué d'attraits mais un peu générique.

Aucune fausse note sur ce disque qui signe le retour en grâce des rockeurs jaune et noir qui parviendront à surfer sur cette vague créative pour proposer un "Fallen" au moins aussi abouti deux ans plus tard. Clairement le disque le plus réussi depuis "To Hell With The Devil.

A lire aussi en HEAVY METAL par JEFF KANJI :


BLACK SABBATH
Mob Rules (1981)
Heavy lead

(+ 1 kro-express)



VOLBEAT
Beyond Hell/above Heaven (2010)
Nouveau leader


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Michael Sweet (chant, guitare)
- Robert Sweet (batterie)
- Oz Fox (guitare)
- Timothy Gaines (basse, chant)


1. Revelation
2. No More Hell To Pay
3. Saved By Love
4. Jesus Is Alright
5. The One
6. Legacy
7. Marching Into Battle
8. Te Amo
9. Sticks & Stones
10. Water Into Wine
11. Sympathy
12. Renewed



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod