Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  REMIX

Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style + Membre : Sweet & Lynch
 

 Site Officiel (111)
 Myspace (123)
 Chaîne Youtube (210)

STRYPER - Second Coming (2013)
Par JEFF KANJI le 23 Juin 2016          Consultée 693 fois

Après avoir traversé une période difficile qui verra Michael Sweet perdre sa femme (saloperie de crabe) et un retour vers la lumière qui s'éternise pour STRYPER, la faute à deux albums moyens ("Reborn" et "Murder By Pride"), l'album de reprises "The Covering" a été sans doute la meilleure décision artistique prise par la formation américaine depuis des années car elle a permis au groupe de se rapprocher de ses racines. Et c'est sans doute une partie du processus qui a ramené le regain d'inspiration très net de "No More Hell To Pay". Et si le chantre du White Metal, dont la foi n'a jamais été aussi militante, a surpris pas mal de monde, "Second Coming" confirmait l'énergie renouvelée décelée chez le groupe en 2011.

Ce disque de réenregistrements arrive à point nommé pour auréoler la signature des Américains chez Frontiers Records. Et autant dire que les moyens dont disposent actuellement les membres du groupe ne sont clairement pas les mêmes que lors des sessions de "The Yellow & Black Attack" et c'est d'ailleurs sur les enregistrements les plus anciens que le réenregistrement va faire la plus grande différence.
Vous noterez que seuls l'EP fondateur et les deux premiers albums du combo sont concernés, volonté du groupe de satisfaire à la fois sa maison de disques et ses fans, et se laissant aussi une possibilité de réitérer l'opération dans le futur.

Le jeu des comparaisons est assez tentant mais ce serait plutôt le jeu des sept différences tant ces nouvelles versions sont identiques aux anciennes ! Bien évidemment "Loud'N'Clear' et "Loving You" sont assez différentes vu le traitement sonore auxquelles elles ont droit, surtout que Michael Sweet a accumulé trente ans d'expérience vocale et guitaristique supplémentaire. Les guitares virevoltantes de la première permettent de comprendre ce qui a fait de ce titre un incontournable des concerts du groupe. Les titres de "Soldiers Under Command" bénéficient eux aussi d'une plus-value certaine du point de vue du son, même si la production de Michael Wagener avait plutôt bien traversé le temps. "First Love", dont les arrangements de cordes et de voix retrouvent davantage d'espace, est véritablement le titre qui bénéficie le mieux de ce lifting et le regain d'agressivité insufflé à "The Rock That Makes Me Roll" gomme la patine plus typiquement eighties de l'originale.

Je serai en revanche plus mesuré concernant le plus raffiné deuxième opus des Américains "To Hell With The Devil" qui bénéficiait d'une production parfaite. Le seul bémol concernerait éventuellement les sons de clavier d'époque, forcément datés avec le matériel (et la simplicité d'utilisation qui va avec) dont on dispose de nos jours. Il en est de même pour le refrain de "The Way" dont l'interprétation est radicalement différente et globalement pour tous les titres de "To Hell With The Devil", sur lesquels l'expérience vocale et le parti-pris plus couillu séduira ou pas. Mais cela apporte une forme d'homogénéité à "Second Coming" bien prolongée par les deux inédits composés pour l'occasion. Comme sur "The Covering", STRYPER n'a pas voulu se contenter de resservir un menu bien connu de tous avec ses propres épices, mais continuer d'avancer dans la création. Et je dois dire que "God" avait été une véritable révélation en s'affirmant comme le meilleur titre composé par STRYPER depuis très longtemps. Ici c'est surtout "Blackened" qui a retenu mon attention, avec un solo magistral du chanteur qui depuis toujours partage les passages instrumentaux avec son compère Oz Fox, et avec, comme les Américains y parviennent encore, une mélodie pure et entêtante.

En outre, rien à redire sur le choix des morceaux, tous des hymnes, et à l'image de TWISTED SISTER, il faut saluer la performance du groupe sur lequel le temps ne semble avoir aucune emprise, Michael Sweet s'avérant capable, comme Dee Snider, de réitérer sans difficulté ses performances de jeunesse (à l'image de cet aigu étincelant qui ouvre "Surrender"), les batteurs originels n'ayant eux non rien perdu de leurs facultés et de leur pêche. Si selon moi il n'était vraiment pas nécessaire de retoucher aux titres de "To Hell With The Devil" (le grain original des guitares de 1987 avait quand même plus de corps que ce son gonflé à la testostérone numérique des années 2010), "Second Coming" est un enregistrement dénué de gros points faibles, qui constitue une entrée en matière idéale pour se familiariser et tomber amoureux du Heavy Mélodique de STRYPER, même si "7: The Best Of Stryper" sorti en 2003 peut aussi bien faire l'affaire.

Note réelle : 4,5/5.

A lire aussi en HEAVY METAL par JEFF KANJI :


ORDEN OGAN
Ravenhead (2015)
Simply the best ?




Jon Oliva's PAIN
Festival (2010)
Le digne successeur de "Streets"


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Timothy Gaines (basse, chant)
- Oz Fox (guitare, chant)
- Robert Sweet (batterie)
- Michael Sweet (chant, guitare)


1. Loud'n'clear
2. Loving You
3. Soldiers Under Command
4. Makes Me Wanna Sing
5. First Love
6. The Rock That Makes Me Roll
7. Reach Out
8. Surrender
9. To Hell With The Devil
10. Calling On You
11. Free
12. The Way
13. Sing-along Song
14. More Than A Man
15. Bleeding From Inside Out [-]
16. Blackened [-]



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod