Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Questions / Réponses (1 / 4)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Trance
- Style + Membre : Hellwell, Riddlemaster
 

 Ancien Site Officiel De Manilla Road (677)
 Nouveau Site Oficiel De Manilla Road (963)
 Myspace Manilla Road (740)

MANILLA ROAD - Invasion (1980)
Par ERWIN le 23 Mars 2013          Consultée 2500 fois

« Wichita… Ça vous parle ? Sûrement pas… Le Kansas ? Un état des US perdu au fin fond du Middle West dans le meilleur des cas ? Boeing ? Ah ouais, que c’est là que ça se passe ? MANILLA ROAD ? Damned, sûr que je connais ! Que c’est un combo de Heavy Metal culte des années 80, même que les fans sont tous tarés et qu’ils refusent d’écouter autre chose, et qu’ils ont un gourou tout barbu tout vilain qu’il a une espèce de voix nasillarde ! »… Voila en quelques mots ce qui pourrait tenir d’introduction à l’histoire de ce combo culte entre tous.

A la fac de Wichita, Mark Shelton, gratteux de son état et méga fan de RUSH, propose aux frangins Park et au batteur Rick Fischer de monter un groupe. Pas un piège à gonzesses, nope : un vrai groupe, avec de vraies idées, de vraies compos soutenues par de vrais musiciens. C’est alors un parcours de croix sans concession qui débute. Les gars écument les bars, composent mais sont bien seuls face à l’étendue des champs céréaliers qui les entourent de toutes parts. Une chanson toutefois attire l’attention des radios : "Herman Hill". Mark crée alors son propre label, Roadster record, afin de sortir le premier LP du groupe.

C’est ainsi que sort dans l’indifférence générale le premier opus de MANILLA ROAD, ambitieusement prénommé "Invasion", et composé de seulement 6 titres. C’est sur de menus détails que se joue un destin. De nombreuses maladresses ponctuent cet album, mais on y trouve déjà les ingrédients qui donneront au groupe son statut culte. À débuter par les longs morceaux épiques : comme "The Empire" ! Alors certes ce n’est pas le plus mémorable de leur carrière, mais les 13 minutes recèlent bien des espérances pour le futur. Pour des oreilles d’aujourd’hui, c’est le titre à retenir, et il est encore bien agréable à écouter. Évidemment l’introduction presque thrashy de "The Dream Goes On" souffre d’un manque de profondeur dans la production, les instruments ne « sonnent » pas encore, mais là aussi, l’espoir est permis, les futures cavalcades de Mark trouvent définitivement dans ce titre leur genèse.
En revanche, la version de "Far Side Of The Sun" ici présente n’est pas celle à retenir – prenez plutôt celle de toute beauté du Live "Roadkill". Ce titre est pourtant un standard, mais il souffre là encore d’une production vieillotte qui ne lui sied pas. Même constat avec "Streetjammer" dont l’intro est kitschissime mais la rythmique bien pêchue. La guitare de Mark, si elle n’est pas aidée par un mixage trop strident s’offre le luxe de quelques soli retentissants et nous lui trouvons beaucoup d’originalité sur "Cat And Mouse". La folk de "Centurian War Games" recèle une force épique intéressante, ainsi que la passion de Mark pour le Folk, on y trouve de forts jolis chœurs. Les années passeront et toujours nous retrouverons cet aspect folk moyenâgeux épique dans les compositions de celui qui n’est pas encore le barde du Metal.

Voila comment se déroula la genèse de MANILLA ROAD. Au final, nous avons entre les mains ce qui est probablement l’album le plus faible de leur discographie, mais les mecs sont bien jeunes, inexpérimentés et livrés à eux même. Un peu de bouteille et un petit coup de pouce du destin, voila ce qui leur faut.

A lire aussi en HEAVY METAL par ERWIN :


HELLWELL
Behind The Demon's Eyes (2017)
Le retour du drumgod




HEAVY DUTY
Built To Resist Vol. 1 (2014)
Conçu pour durer !


Marquez et partagez




 
   ERWIN

 
  N/A



- Mark Shelton (chant, guitare)
- Scott Park (basse)
- Rick Fischer (batterie)


1. The Dream Goes On
2. Cat And Mouse
3. Far Side Of The Sun
4. Street Jammer
5. Centurian War Games
6. The Empire



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod