Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL GOTHIQUE  |  STUDIO

Commentaires (23)
Questions / Réponses (3 / 11)
Metalhit
Lexique metal gothique
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

2015 The Plague Within
2017 Medusa
 

- Style : My Dying Bride, Anathema, Madrigal, Orphaned Land, Empire Drowns, Amorphis, On Thorns I Lay
- Membre : Cradle Of Filth, At The Gates
 

 Site Officiel (391)
 Myspace (379)

PARADISE LOST - Draconian Times (1995)
Par DARK BEAGLE le 11 Janvier 2018          Consultée 521 fois

"Draconian Times" reprend là où "Icon" s’était arrêté. Le son n’évolue au final qu’en une logique établie, avec un lissage en définitive prévisible. Là où "Icon" proposait des morceaux à l’ambiance très lourde, chargée de romantisme gothique, "Draconian Times" lui va nous plonger dans le spleen de Nick Holmes, magnifiquement mis en musique par un Greg Mackintosh des plus inspirés. Là où nous pouvions craindre un chute brutale de créativité, on se retrouve avec un album très solide dans ses fondations.

La formule est donc un peu plus délayée, qui sent le temps pourri des campagnes anglaises et un certain mal-être lié à Holmes donc, qui vivait des moments difficiles, des moments qui lui ont inspiré des textes sombres. Sous des allures plus policées, "Draconian Times" est un véritable trou noir par lequel il est facile d’être happé. Moins foncièrement Doom que ses grands frères, ce disque tire vers un Heavy Metal classieux mis en valeur par la voix rude d’un chanteur qui laisse transpirer une noirceur et une tristesse palpable.

"Draconian Times" est un disque troublant, qui véhicule son lot de sentiments, jamais joyeux, mais brillamment mis en scène par des musiciens qui sont alors à leur sommet. C’est tout juste si on remarque l’arrivée d’un nouveau batteur, Lee Morris, en lieu et place de Matthew Archer. Morris va apporter plus de fluidité aux rythmiques, ainsi qu’une espèce de groove jusqu’alors inédit qui finira par inspirer le groupe à voir plus loin. Mais ça, c’est une autre histoire.

Avec "Icon", "Draconian Times" forme une charnière dans la carrière de PARADISE LOST, entre les premiers albums qui visitaient un Doom Death qui fera école et les suivants, forts différents, qui allaient provoquer une véritable cassure avec les fans de la première heure. Des albums qu’il convient d’avoir au moins écouté une fois dans sa vie de metalleux !

A lire aussi en METAL GOTHIQUE par DARK BEAGLE :


LACRIMOSA
Fassade (2001)
Ne pas tout miser sur l'apparence




PARADISE LOST
Icon (1993)
Les gens m'appellent l'icon des jeunes

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez



Par STEF




 
   POSSOPO

 
   DARK BEAGLE
   POULPI
   POWERSYLV

 
   (4 chroniques)



- Nick Holmes (chant.)
- Gregor Mackintosh (guitares.)
- Aaron Aedy (guitares.)
- Steve Edmondson (basse.)
- Lee Morris (batterie, percussion.)


1. Enchantment.
2. Hallowed Land.
3. The Last Time.
4. Forever Failure.
5. Once Solemn.
6. Shadowkings.
7. Elusive Cure.
8. Yearn For Change.
9. Shades Of God.
10. Hands Of Reason.
11. I See Your Face.
12. Jaded.



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod