Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL GOTHIQUE  |  DVD

Lexique metal gothique
L' auteur
Acheter Ce DVD
 


 

- Style : My Dying Bride, Anathema, Madrigal, Orphaned Land, Empire Drowns
- Membre : Cradle Of Filth
 

 Site Officiel (313)
 Myspace (299)

PARADISE LOST - Evolve (2002)
Par POULPI le 19 Mai 2008          Consultée 2707 fois

S’il y a bien une chose sur laquelle tout le monde peut s’accorder, c'est le caractère évolutif de la musique de Paradise Lost. A partir d’un death lugubre et peu travaillé (soyons honnête), le groupe a su perfectionner son style dans un métal gothique souvent très sombre, pour finalement faire varier les ambiances musicales, quitte à ajouter quelques touches d’electro, qui ne seront pas du goût de tous. Evolve, le bien nommé, nous offre donc les performances scéniques du groupe par le biais de deux concerts, chacun tiré d’une période bien précise de la vie du groupe. A noter que ces concerts ne sont « que » des rééditions de cassettes vidéo, sorties il y a bien des années déjà.
Le premier show est capturé peu après la sortie du chef d’œuvre du groupe –à savoir Icon-, et le second après son passage à une musique plus expérimentale avec l’album One Second. Deux concerts, donc, mais surtout deux ambiances, reflétant bien les différentes images que le groupe a pu véhiculer.

On commence avec Harmony Breaks. Date de mise en boite : 1993. Le concert touche au côté le plus heavy et sans doute le plus sombre d’un groupe qui nous donne ici toute son énergie. Un light show minimaliste, mais efficace, des musiciens « à fond dedans » et un public déchaîné (quand on le voit en tout cas…) : tous les éléments d’un bon concert sont ici réunis. D’autant que la set-list -bien qu’un peu courte- tape dans le gratin de ce qu’a fait le groupe, transcendée par l’énergie de sa jeunesse. Les longs (voire très longs) cheveux battent la cadence effrénée de la musique, cette dernière d’ailleurs parfaitement réalisée par les membres du groupe dans leur ensemble. Rien à redire à ce niveau.
A noter tout de même, côté technique cette fois-ci, un léger grain qui taraude l’image, et lui donne un cachet vieillot : personnellement, j’adhère complètement, mais j’imagine que ça fera grincer les dents aux fans les plus acharnés d’une image plus « pure ». Bref, tous ces éléments donnent un petit côté sincère et intimiste au concert, un concert auquel on aurait bien aimé assister, ça ne fait aucun doute.

On passe maintenant au « One second Live », capturé en 1998, la part la plus longue de ce DVD. On constate -sans grande surprise, mais on constate quand même- qu’en cinq ans, les choses ont quelque peu changé (j'allais dire évolué, arf !). La musique a changé, la mode a changé, et finalement, les musiciens ont changé. La perte des cheveux des membres du combo coïncide avec son passage à une musique moins agressive, plus nuancée, reflet d’un groupe qui gagne peut être un peu en maturité. Rassurez-vous, on ne discutera pas ici du changement de politique musicale du groupe, chacun ayant déjà son propre avis sur la question.
L’énergie développée sur scène est dans le cas présent beaucoup moins impressionnante que sur le concert précédent. Le groupe aurait-il vieilli à ce point ? En tout cas, Nick Holmes, dévoué chanteur du quintet, semble beaucoup moins à l’aise au niveau de la scène, d’une part, et de la justesse, d’autre part. Il est ainsi parfois un peu « limite », mais bon... c'est humain, après tout.
Globalement, les chansons sont bien retranscrites, mais, malgré une bonne volonté flagrante, on sent comme un manque de pêche ambiant, un peu stressant pour le visionneur. Et c’est d’autant plus vrai pour les chansons les plus anciennes, que l’on venait de découvrir dans des versions bien mieux apprêtées. Qui plus est, le son en lui-même semble manquer de piquant et de relief. C’est bien dommage, car la nouvelle (à l’époque, bien sûr…) musique du groupe aurait dû permettre de faire des concerts jouant finement sur les différentes ambiances travaillées par le groupe.

Prenons cet objet comme il nous est présenté : cette « compilation » de concerts, bien sûr non exempte de défauts, reste une bonne rétrospective de l’activité d’un groupe au talent incontesté et incontestable. Résumons les choses simplement : le premier concert est excellent, le deuxième pas mal en retrait, et les quelques bonus de-ci, de-là (divers clips et vidéos plus ou moins promotionnelles) n’ajoutent qu’une faible plus-value à l’ensemble.
Un DVD que tous les amateurs du groupe doivent se procurer, mais qui met bien en évidence bien le fait que le groupe ne nous à toujours pas offert un concert filmé digne de ce nom. A en croire les dernières nouvelles, ce serait pour bientôt…

A lire aussi en METAL GOTHIQUE :


ANATHEMA
Alternative 4 (1998)
L'émancipation !




MOONSPELL
The Great Silver Eye (2007)
Un best of pour découvrir le groupe...


Marquez et partagez




 
   POULPI

 
  N/A



- Nick Holmes (chant)
- Gregor Mackintosh (guitares)
- Aaron Aedy (guitares)
- Stephen Edmondson (basse)
- Matthew "tudds" Archer (basse)
- Lee Morris (batterie)


- harmony Breaks
1. Mortals Watch The Day
2. Joys Of The Emptiness
3. Your Hand In Mine
4. Widow
5. Shallow Seasons
6. Pity The Sadness
7. As I Die
- one Second Live
8. Say Just Words
9. Hallowed Land
10. Blood Of Another
11. True Belief
12. Disappear
13. Lydia
14. Dying Freedom
15. Mercy
16. Shadowkings
17. The Sufferer
18. Remembrance
19. Forever Failure
20. Soul Courageous
21. One Second
22. This Cold Life
23. Embers Fire
24. As I Die
25. The Last Time
- Clips
26. As I Die
27. Pity The Sadness
28. True Belief
29. Embers Fire
30. Widow
31. The Last Time
32. Forever Failure
33. Say Just Words
34. One Second



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod