Recherche avancée       Liste groupes



      
DOOM ET GOTHIQUE  |  DVD

Commentaires (5)
Questions / Réponses (1 / 0)
Lexique doom metal
L' auteur
Acheter Ce DVD
 


 

- Style : My Dying Bride, Anathema, Madrigal, Orphaned Land, Empire Drowns, Amorphis
- Membre : Cradle Of Filth
 

 Site Officiel (343)
 Myspace (322)

PARADISE LOST - The Anatomy Of Melancholy (2008)
Par POSSOPO le 4 Août 2008          Consultée 3853 fois

Après le son, l'image. Et c'est exactement ça. PARADISE LOST aurait pu nous procurer le plaisir d'une version CD et DVD différentes pour son premier grand live. Non, le sage préfère nous faire économiser quelques sous et un seul concert presque à la maison (Londres en avril 2007) sert aux deux formats. Inutile de déblatérer une nouvelle fois ce que j'ai déjà dit sur la version CD, les yeux ont suffisamment à analyser pour qu'on se concentre pour une fois sur le visuel et qu'on laisse les oreilles profiter à plein du spectacle. Peut-être pourrais-je dire que le son est vraiment bon, que la puissance retrouvée des guitares ressort plus encore sur un DVD qui a fini de nous rassurer sur les intentions actuelles de PARADISE LOST redevenu, après de longs atermoiements, un groupe de… metal !

Comme c'est bizarre, en 2007, PARADISE LOST remue ses fesses. Si le CD nous laisse nous focaliser sur les difficultés vocales d'un Nick Holmes pourtant en constante progression depuis ses pathétiques débuts publiques en chant clair, synonyme il n'y a pas encore si longtemps de handicap insurmontable, le DVD nous fait souvent porter le regard sur un Aaron Aedy très remuant. Gregor Mackintosh se cache souvent derrière ses cheveux, plus appliqué dans son rôle de soliste, pourtant toujours présent et ô combien essentiel. Stephen Edmonson n'a jamais eu la côte, Jeff Singer est encore vert, les deux restent dans l'ombre des trois héros de la soirée. Retour sur un chanteur à l'allure « so british », à l'humour « so british » (il est finalement très drôle, le Nick) et qui commence doucement à accepter son statut de frontman… réservé mais vivant.

« So british » aussi la réalisation sobre, efficace, qui refuse le diktat de l'hypermodernité la plus gamine. Pas d'effet de zoom absurde, pas de montage frénétique. De la sobriété, il y a en bien partout, dans cette salle ni trop grande ni trop petite, dans ce jeu de lumières au classicisme strict et élégant, dans cette assistance juste mobile comme il faut et qui ne s'humilie pas à roter sur scène ou à montrer sa bite comme elle aurait pu le faire sur un concert de PANTERA.
C'est vrai, avec les images, les nombreux samples créent une vilaine impression factice mais on excusera ce qui n'est qu'une volonté d'aller vers la perfection sonore, perfection atteinte.
Et puis, il y a ce tout petit bonus, ce rappel de rappel absent de la version CD. Ce n'est qu'"Isolate", morceau du creux de la vague aguicheur mais tolérable. Curieux choix tout de même pour clôturer la soirée.

Alors ce DVD ne s'adresse pas à grand monde. Le format n'a jamais intéressé que le fan hardcore, les autres passeront comme d'habitude leur chemin. PARADISE LOST n'est pas non plus l'artiste le plus excitant à voir jouer en public. Et avouons que l'idée de s'asseoir devant son écran pour regarder un concert auquel il manque la sueur et les acouphènes laisse froid plus d'un amateur de musique. Ce ne sont pas non plus les bonus de fonctionnaire qui risque de bouger les foules, aussi nombreux soient-ils.

On est pourtant heureux de voir son groupe chéri en si bonne santé et si sûr de sa compétence, on est heureux de le voir sortir un produit qui tient parfaitement la route, prêt à satisfaire ceux qui l'achèteront. Rendez-vous est pris pour la prochaine sortie.

A lire aussi en DOOM METAL par POSSOPO :


ANATHEMA
The Silent Enigma (1995)
Doom et gothique




ESOTERIC
The Maniacal Vale (2008)
Quand le plus extrême arrondit les angles


Marquez et partagez




 
   POSSOPO

 
  N/A



- Nick Holmes (chant)
- Aaron Aedy (guitare)
- Gregor Mackintosh (guitare)
- Stephen Edmonson (basse)
- Jeff Singer (batterie)


1. Intro
2. The Enemy
3. Grey
4. Erased
5. Red Shift
6. So Much Is Lost
7. Sweetness
8. Praise Lamented Shade
9. Pity The Sadness
10. Forever Failure
11. Once Solemn
12. As I Die
13. Embers Fire
14. Mouth
15. No Celebration
16. Eternal
17. True Belief
18. One Second
19. The Last Time
20. Gothic
21. Say Just Words
22. Isolated



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod