Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH METAL  |  STUDIO

Commentaires (12)
Metalhit
Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Divine:decay, Meshiaak, Sulfator, 4 Arm, Xentrix, Lazarus A.d, Exodus, Overkill, Annihilator
- Membre : Tenet, Strapping Young Lad, Devin Townsend , Impellitteri, Death, Savatage, Dark Angel
- Style + Membre : Sadus
 

 Site Officiel (476)
 Myspace (427)
 Chaîne Youtube (515)

TESTAMENT - The New Order (1988)
Par DARK BEAGLE le 14 Août 2019          Consultée 619 fois

Un an après "The Legacy", TESTAMENT remet le couvert avec ce "New Order" à une époque où le rythme des sorties commençait à avoisiner les deux ans. Comme on ne change pas une équipe qui gagne, la formation au grand complet se retrouve aux fourneaux pour un plat qu’elle espère au moins aussi bon que le premier servi. Alors elle va peaufiner la recette. Partir sur les mêmes ingrédients, mais en variant les assaisonnements. Et le résultat peut avoir une saveur spéciale aux premières bouchées, cela flatte le palais malgré tout.

Les musiciens ont appris un nouveau mot : « mélodie ». Et comme des élèves d’école primaire qui viennent d’étoffer leur vocabulaire, ils vont le répéter inlassablement. Cela commence directement avec les arpèges de "Eerie Inhabitants", qui meurent pour laisser place à ce que l’on peut appeler un « riff signature », le genre de riff immédiatement identifiable de part son phrasé assez typique de Eric Peterson. Mais le problème est que le groupe va un peu trop insister sur cette nouveauté. Là où "The Legacy" était un parpaing dans la tronche asséné sans fioriture sur des rythmes échevelés, "The New Order" se décline entre cette volonté de faire mal et la volonté de prouver que la musique de TESTAMENT ne se résume pas à du bourrinage systématique.

Si les instrumentaux "Hypnosis" et "Musical Death (A Dirge)" n’apportent pas grand-chose sinon la possibilité d’apprécier le toucher délicat d’Alex Skolnick (ce dernier sait également entrer dans la peau d’un tueur de sang froid quand la situation l’exige), véritable chantre de la mélodie au sein de TESTAMENT, les titres les plus Heavy sont particulièrement efficaces. Il y a "Into The Pit", bien entendu, le titre que vos cervicales souffrent d’adorer, taillé pour la scène où il annonce le carnage. "Disciples Of The Watch" et "Trial By Fire" qui fonctionnent également très bien et qui renvoient au premier opus, mais dans une formule moins speed. "The Preacher" donne quant à elle une furieuse envie de se retaper l’œuvre de Garth Ennis avec ce petit missile en guise de bande sonore, à tourner en boucle et qui fera gentiment le lien avec l’album suivant.

Bien entendu, on peut s’interroger sur la reprise d’AEROSMITH, "Nobody’s Fault", qui tombe un peu comme un cheveu sur la soupe et qui, avec les deux instrumentaux, fait partie de ces titres un peu inutiles, comme une face B de single qui se serait retrouvée propulsée sur album faute de morceaux suffisamment forts pour le compléter. Cela vient donc provoquer quelques petits coups de mou sur ce disque, ce qui est dommage car il était parti pour connaître la même carrière que son aîné, dans cette optique différente qui consiste à rendre son Thrash un brin plus abordable.

"The New Order" reste une valeur sûre du début de carrière de TESTAMENT. C’était l’époque où le groupe battait le fer tant il était chaud, à enchaîner les albums avec plus ou moins de réussite, où il se fera conspuer malgré des choix artistiques souvent valables ou dictés pour d’obscures raisons. À défaut d’être brillant, "The New Order" aura au moins le mérite de nous faire passer un bon moment de Thrash résolument old school.


Note réelle : 3,5/5.

A lire aussi en THRASH METAL :


WARPATH
Damnation (2008)
Une tuerie thrash !!!




PARADOX
Tales Of The Weird (2012)
Un second couteau, vraiment ? En êtes vous sûrs ?


Marquez et partagez



Par DARK BEAGLE




 
   ODIN

 
   BIONIC2802
   DARK BEAGLE
   METAL ADDICT

 
   (4 chroniques)



- Chuck Billy (chant)
- Alex Skolnick (guitare)
- Eric Peterson (guitare)
- Greg Christian (basse)
- Louie Clemente (batterie)


1. Eerie Inhabitants
2. The New Order
3. Trial By Fire
4. Into The Pit
5. Hypnosis
6. Disciples Of The Watch
7. The Preacher
8. Nobody's Fault
9. A Day Of Reckoning
10. Musical Death (a Dirge)



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod