Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL INDUS  |  STUDIO

Commentaires (13)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1995 Herzeleid
1997 Sehnsucht
2001 Mutter
2004 Reise Reise
2005 Rosenrot
2009 Liebe Ist Fur Alle Da
2019 Rammstein
 

- Style : Oomph!, Ham, Secret Discovery, Heldmaschine, Stahlmann, Megaherz
- Style + Membre : Lindemann, Emigrate

RAMMSTEIN - Rammstein (2019)
Par MULKONTHEBEACH le 18 Avril 2020          Consultée 414 fois

Dix ans, dix ans que nous attendions une suite discographique à “Liebe Ist Für Alle Da”... Le guitariste Richard Z Kruspe nous avait informés il y a quelques années des grosses tensions internes que traversait le groupe, la faute aux sempiternels problèmes d’ego. Il est vrai que les crédits des chansons sont collégiaux, alors que via ses dires, certains membres n’écrivent rien ou presque !

“Deutschland” en ouverture envoie du bois, et cela ramène immédiatement le fan de la première heure en terrain conquis. Brutal et immédiat, ce titre contient tous les ingrédients de la formule RAMMSTEIN, un refrain fédérateur qui s’appuie sur une rythmique martiale, leur marque de fabrique. “Radio” emboîte le pas rapidement, facilement assimilable lui aussi, sauf que l’effet de surprise n’est plus le même en 2019, même si le groupe nous avait prévenus dès la sortie de “Herzeleid” dans un documentaire paru sur Arte : “Notre Musique est vouée à être répétitive, monotone”.

Ce qui nous rassure quelque peu, est que RAMMSTEIN s’est recentré la plupart du temps sur son agressivité naturelle au niveau des guitares, au détriment des diktats commerciaux, s’il on fait abstraction des deux singles pré-cités. “Zeig Dich” en est le parfait exemple, avec sa rage en bout de course qui nous ravit !

RAMMSTEIN a réappris ce qu’est être percutant, même si l’époque est différente, ils ont eu le temps aussi ! Ainsi, il fait preuve de quelques fulgurances bienvenues complètement dingues, à l’instar de “Puppe” , ou bien de “Sex” et “Auslander”. Il est question aussi non de remplissage comme c’était parfois le cas dans le passé, mais de titres plus faiblards.Toutefois dans l’ensemble, le groupe a su se retrouver sur un terrain commun : la composition, là où le précédent album montrait des faiblesses évidentes.

S’il on excepte les deux ou trois titres à consonance commerciale, RAMMSTEIN a retrouvé un certain équilibre, entre rage et mélodie, et sans se réinventer, il parvient à nous procurer beaucoup de plaisir inattendu, avec des plages instrumentales pour le plus souvent inspirées. Dix ans pour parvenir à une entente cordiale, les gars, la vie est trop courte... “Tattoo” m’achève alors que je n’attendais plus rien de ce groupe ! De l’inspiration et de la sauvagerie savamment orchestrées à écouter à fond, cela va s’en dire... Lemmy ???

3,5 parce qu’il y a “Mutter” avant, évidemment.

A lire aussi en METAL INDUS par MULKONTHEBEACH :


ZEROMANCER
Clone Your Lover (2000)
Prends moi par l'Indus




PRONG
Ruining Lives (2014)
Une bonne droite gorgée de pur groove


Marquez et partagez






 
   DARK BEAGLE

 
   ISAACRUDER
   JEFF KANJI
   MULKONTHEBEACH
   NEURO6

 
   (5 chroniques)



- Till Lindemann (chant)
- Richard Z. Kruspe (guitare)
- Paul Landers (guitare)
- Ollie Riedel (basse)
- Christoph Schneider (batterie)
- Flake Lorenz (claviers)


1. Deutschland
2. Radio
3. Zeig Dich
4. Ausländer
5. Sex
6. Puppe
7. Was Ich Liebe
8. Diamant
9. Weit Weg
10. Tattoo
11. Hallomann



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod