Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH METAL  |  STUDIO

Commentaires (8)
Questions / Réponses (1 / 4)
Metalhit
Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

2014 Metal Veins : Alive At R...
2017 Machine Messiah
2020 Quadra
 

- Style : Eminence, Nervosa
- Membre : Soulfly, Nailbomb, Cavalera Conspiracy, Killer Be Killed
 

 Myspace.com/sepultura (755)
 Site Officiel (471)
 Chaîne Youtube (535)

SEPULTURA - Machine Messiah (2017)
Par FENRYL le 11 Décembre 2017          Consultée 866 fois

Heureux...

Heureux que je suis de parler de ce "Machine Messiah" tant je pourrais en écrire...
N'y allons pas par quatre chemins : cet opus est le meilleur SEPULTURA depuis "Chaos A.D." et c'est impressionnant.
La Bête s'est clairement libérée de ses chaînes : elle a pris son envol et s'est envolée vers des contrées oubliées ou inconnues...
Oubliées car on retrouve une musique proche des racines du combo brésilien mais on s'ouvre surtout à des sonorités aussi innovantes que modernes. Tantôt Doom, Death voire Prog, le Thrash se veut teinté d'influences variées, proche parfois même du Moyen-Orient ("Phantom Self"), des contrées égyptiennes...

Deux joyaux sont à noter de prime abord : "Machine Messiah" qui ouvre l'album de façon magistrale et tellement novatrice qu'elle me laisse les poils dressés à chaque écoute. Une merveille.
Mon gros coup de cœur va plus tard pour l’enchaînement "Iceberg Dances" (proche d'un SATRIANI/Steve VAI) avant le monstrueusement Death (Mélodique ?) "Sworm Oath" : entêtant et dévastateur. J'adore !

SEPULTURA écoute ses pairs et vit dans son époque : on reconnaît des influences modernes et récentes de combos comme GOJIRA ou MASTODON en étant de moins en moins à rapprocher des années Cavalera... et c'est tant mieux !
ENFIN. Enfin le groupe existe pour ce qu'il doit être : une alchimie de véritables musiciens qui regardent le présent et l'avenir et qui ont cessé de se débattre avec leur glorieux passé.

Un des albums de 2017.

Note réelle : 4,5/5.

A lire aussi en THRASH METAL par FENRYL :


ANTHRAX
Kings Among Scotland (2018)
ANTHRAX vous salue bien ! Référence du genre...




DESTRUCTION
Infernal Overkill (1985)
Une œuvre référence dans l'Histoire d'une naissance


Marquez et partagez









 
   CANARD WC

 
   CHAPOUK
   FENRYL

 
   (3 chroniques)



- Derrick Green (chant)
- Andreas Kisser (guitare)
- Paulo Jr. (basse)
- Eloy Casagrande (batterie)


1. Machine Messiah
2. I Am The Enemy
3. Phantom Self
4. Alethea
5. Iceberg Dances
6. Sworn Oath
7. Resistant Parasites
8. Silent Violence
9. Vandals Nest
10. Cyber God
11. Chosen Skin (bonus Track)
12. Ultraseven No Uta (the Echoes & Misuzu Children's



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod