Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  LIVE

Questions / Réponses (1 / 4)
Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Armory, Dragonforce, Heavenly, Insania, Chroming Rose, Zonata, Scanner, Montany, Lovebites, Blind Guardian
- Membre : Neopera, Unisonic, The Unity , Iron Savior
- Style + Membre : Primal Fear, Metalium, Helloween, Freedom Call
 

 Chaîne Youtube (420)
 Myspace (435)
 Site Officiel (551)

GAMMA RAY - Alive '95 (1996)
Par JEFF KANJI le 12 Février 2018          Consultée 645 fois

Quand suite à un bouleversement de personnel une formation de Metal mélodique voit les torrents de l'inspiration inonder son quotidien, cela donne "Land Of The Free". Et s'il est difficile à cette époque en Europe de tourner convenablement en jouant du Heavy Metal, surtout quand on n'a pas l'importance d'un METALLICA ou d'un IRON MAIDEN, le Men On Tour paraît comme une bonne tournée à documenter, surtout pour les fans. GAMMA RAY défend toujours ardemment ses disques en proposant au moins la moitié de l'album en concert, c'est déjà ce qu'il avait fait sur "Lust For Live", même si à l'époque ("Alive '95" sort le 28 mai 1996), la vidéo n'est pas complète (le concert est enfin disponible en intégralité depuis 2016, inscrit dans les éditions "25th Anniversary" qu'earMusic sort au compte-gouttes depuis 2015).

C'est bien à cette édition, sortie fin septembre 2017 que je m'intéresse ici. Avec un artwork signé Hervé Monjeaud nettement plus attirant que celui de l'édition Noise que je possédais. Et c'est intéressant de comparer les deux. La réédition propose l'édition 2 CD originellement réservée au marché américain qui renferme non seulement une bonus track (et pas des moindres – "Lust For Live", seul titre du premier album à se faire une place avec "Space Eater") mais aussi un deuxième CD live qui propose une version tronquée des titres parus sur la compilation "Power Metal" de Noise sortie en 93…

Là on peut râler, car en mentant par omission (il est juste précisé que ces titres ont été enregistrés par Ralph Scheepers en 1993, mais l'écoute comparative est intraitable, ce sont les mêmes prises), sous couvert de nous faire un cadeau, GAMMA RAY nous refourgue du matériel en double, puisque tous les titres du deuxième disque sont disponibles sur "Lust For Live"… Ces rééditions, qui devaient sortir en un an, traînent en longueur, je n'ose même pas imaginer quand on pourra espérer celles de "Somewhere Out In Space" et "Power Plant". À en juger par les commentaires relativement lapidaires du livret, épais grâce à la présence des textes, m'est avis que Kai Hansen s'est bien désintéressé du projet depuis quelques temps… C'est d'autant plus décevant quand on sait que GAMMA RAY jouait aussi "Gods Of Deliverance" et "Heading For Tomorrow" sur cette tournée, voire "The Silence" de temps à autres, il y avait donc sans doute matière à faire bien mieux.

Passé cette déception, concentrons-nous sur le Live en lui-même, enregistré sur plusieurs dates de la tournée européenne, dont celle de Paris (cocorico !). Le groupe, en quartette, avec le retour de Kai au chant, est en pleine forme, comme ces versions survoltées de "Fairytale" (enchaînement mortel avec "Tribute To The Past"), "Man On A Mission" ou "Lust For Live" le montrent. La communication est réduite à son minimum, avec juste les annonces des morceaux par un Kai Hansen enjoué mais parfois bien à la peine vocalement. Et c'est le principal hic de ce Live : Kai ne soutient pas une seule seconde la comparaison avec son prédécesseur, et c'est flagrant sur des titres comme "Space Eater" par exemple. Il compense par une énergie de tous les instants (que lui renvoie bien le public) et musicalement la partition est assez impressionnante, à l'image de ce "Land Of The Free" d'ouverture (avec des chœurs particulièrement vivaces, l'apport à ce niveau de Jan Rubach n'était pas négligeable). Les parties de six-cordes sont ultra rodées et la paire Schlächter/Hansen est ravageuse ("Rebellion In Dreamland", "Future World").

Ce Live n'est pas exempt de défauts c'est certain mais il faut quand même signaler que le groupe semble y prendre un pied pas possible, à l'image de ce "Ride The Sky", sans doute la meilleure version existante de ce classique d'HELLOWEEN, ou de cette reprise d'HOLOCAUST, où les Rays rendent hommage à leurs amours de jeunesse. Kai est parfois assez épatant, surtout comparé à ce qu'il était capable de faire dix ans plus tôt avec HELLOWEEN, mais comme je le disais, l'absence de Ralph se fait sentir, en particulier sur "Heal Me" qui perd son côté duo qui lui donnait une partie de son charme ou encore "Space Eater"... J'insiste un peu car Kai est également loin d'être impeccable sur les morceaux qu'il a chantés lui-même sur "Land Of The Free".

Ainsi, on peut se réjouir d'avoir un témoignage de cette époque cruciale pour le groupe, montrant que GAMMA RAY n'avait pas son pareil pour faire grimper la température en flèche en live, avec sous le bras un album débordant de classiques. Mais il montre aussi que GAMMA RAY a presque redémarré de zéro avec "Land Of The Free" et sa marge de progression est encore importante, comme tout ce qu'il va sortir dans les dix années suivantes va le prouver avec une réussite folle.

A lire aussi en POWER METAL par JEFF KANJI :


GAMMA RAY
Lust For Live (2016)
Le GAMMA RAY première période à son apogée




ALOGIA
Elegia Balcanica (2014)
Faites simple et beau


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
   PIERRE

 
   (2 chroniques)



- Kai Hansen (chant,guitare)
- Dirk Schlachter (guitare)
- Jan Rubach (basse)
- Thomas Nack (batterie)


1. Welcome / Land Of The Free
2. Man On A Mission
3. Rebellion In Dreamland
4. Space Eater
5. Fairytale
6. Tribute To The Past
7. Heal Me
8. The Saviour
9. Abyss Of The Void
10. Ride The Sky [helloween]
11. Future World [helloween]
12. Heavy Metal Mania [holocaust]
13. Lust For Live

- Bonus Cd
1. No Return
2. Changes
3. Insanity & Genius
4. Last Before The Storm
5. Future Madhouse
6. Heading For Tomorrow



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod