Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK PROGRESSIF  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1983 Forgotten Songs (early D...
  Script For A Jester's...
  The Recital Of The Scrip...
1984 Fugazi
  Real To Reel
1985 Misplaced Childhood
1986 Brief Encounter
1987 Live From Loreley
  Clutching At Straws
1988 B'sides Themselves
  The Thieving Magpies
1989 Seasons End
1991 Holidays In Eden
1994 Brave
1995 Afraid Of Sunlight
1997 This Strange Engine
1998 Radiation
1999 Marillion.com
2001 Anoraknophobia
2004 Marbles On The Road
  Marbles
2007 Somewhere Else
2008 Happiness Is The Road
2012 Sounds That Can't Be ...
2013 Radiation 2013
2016 F.e.a.r. (fuck Everyo...
 

- Style : Maschine
- Style + Membre : Arena
 

 Site Officiel (627)
 Myspace (212)
 Chaîne Youtube (223)

MARILLION - Season's End (1989)
Par DAVID le 1er Décembre 2002          Consultée 5993 fois

Fish est parti, et Marillion, déja élancé sur une orientation musicale de plus en plus grand public, est allé encore plus loin en recrutant carrément le chanteur pop par excellence, Steve Hogarth ! Du coup, les fans de la 1ère heure font la gueule.

En effet, difficile d'oublier Fish et son chant rageur et émotionnel. Et pourtant, Season's end n'en demeure pas moins un excellent album, mi pop mi prog !
Sur des titres comme "Easter" et "After me", le groupe tourne clairement la page avec au programme guitare acoustique, nappe de clavier FM et envolées pop du plus bel effet de Horgarth (surnommé H par les fans), qui, il faut bien le dire, ne manque pas de classe ! Son chant est plus doux et sensuel que celui de Fish.

Les titres plus pêchus sont toujours présents ce qui permet de relancer la machine de temps en temps : "The uninvited guest", encore une pop song géniale et la grosse claque "Hooks in you", un morçeau un peu dans la lignée de "Incommunicado" mais en moins festif et en beaucoup plus beau.

Mais les meilleurs moments de l'album, ce sont bien entendu les titres les plus progressifs. "Holloway girl" et "Berlin" se rapprochent plus des albums précédents, et ce sont surement les plus accrocheurs. "Berlin" aurait même pu être chanté par Fish quasiment, c'est sans problème le meilleur titre de l'album. Tout y est grandiose : les arpèges en intro, le solo de saxo, et sur la fin la montée en puissance qui rappelle celle présente sur "Blind curve" (de l'album Misplaced childhood). H prouve qu'il peut aussi chanter sur du prog et même s'énerver quand il le faut.
Autres sommets de l'album : l'épique "The space"... qui voit les claviers revenir au 1er plan et le planant Season's end qui possède une ligne mélodique magnifique, et encore une fois la star c'est bien H !!

Un des reproches que je peux faire à Season's end, c'est dans la structure des compos, on a parfois l'impression d'entendre du copier coller entre les différents parties (couplet - refrain - pont) ! En tout cas, l'enchainement n'est pas aussi harmonieux et aussi parfait que sur Clutching at straws ! Donc rien que pour ça, ce n'est pas possible de donner la note maximale à ce disque.

A lire aussi en ROCK PROGRESSIF par DAVID :


MARILLION
Script For A Jester's Tear (1983)
Rock progressif

(+ 1 kro-express)



MARILLION
Clutching At Straws (1987)
Rock progressif


Marquez et partagez




 
   DAVID

 
  N/A



- Steve Hogarth (chant)
- Steve Rothery (guitares)
- Pete Trewavas (basse)
- Mark Kelly (claviers)
- Ian Mosley (batterie)


1. The King Of Sunset Town
2. Easter
3. The Uninvited Guest
4. Seasons End'
5. Holloway Girl
6. Berlin
7. After Me
8. Hooks In You
9. The Space...



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod