Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY FUSION  |  STUDIO

Commentaires (3)
Questions / Réponses (1 / 4)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

2018 Symphonic Kommandoh
 

- Style : Def Leppard, Judas Priest, Riot, SortilÈge, Patrick Rondat
- Membre : Blackstone, Vulcain
- Style + Membre : Furious Zoo
 

 Site Officiel (670)
 Myspace (450)

SATAN JOKERS - Iii (1985)
Par JEFF KANJI le 6 Avril 2013          Consultée 2991 fois

SATAN JOKERS ne chôme pas, et malgré l’accueil plus tiède reçu par un "Trop Fou Pour Toi" avant-gardiste, défend sa musique sur les scènes françaises qui reconnaissent le talent d’un groupe hors normes dont le niveau technique impressionne et dont la dualité vocale entre un Pierre Guiraud devenu un excellent vocaliste de Heavy Metal (ce qu’il n’était pas deux ans auparavant à la sortie des "Fils Du Métal") à la voix râpeuse et puissante pouvant compter sur le renfort de son batteur Renaud Hantson qui s’affirme plus que jamais comme vocaliste, est assez original.

La maison de disques du groupe cherche à cette époque à faire fructifier le concept du mini-album et en imposera les règles à son poulain SATAN JOKERS. Et oui, à l’époque le groupe était signé chez une major, ce qui peut comporter certains inconvénients. Le nouvel opus des Parisiens s’intitule sobrement "III" et comporte donc « seulement » six titres : cinq nouvelles compositions d’excellente facture et une reprise d’un hit de T. REX ("Get It On").

Ce cover a le mérite de dépoussiérer correctement l’original en révélant son tempérament Hard Rock, qui s’accorde à merveille avec l’approche presque FM que cherche à insuffler le groupe à sa musique. "Get It On" est d’ailleurs l’un des rares titres du SATAN JOKERS première époque que le groupe continue d’interpréter en live… C’est d’ailleurs bien dommage, car les cinq nouveaux titres délivrés par la bande sont de petits trésors !

Avec un "Justice" aux harmonies travaillées et au mélange de voix harmonieux où technicité se met au service de la mélodie, un "Wounded Knee" vertigineux qui nous entraîne vers une jam monumentale dans laquelle les instrumentistes font une épatante démonstration de leurs capacités techniques (DEEP PURPLE et MAGMA ne sont jamais très loin) ou encore un "Commando Suicide" introduit par des bruitages évoquant le Viêt Nâm et tenue par un Renaud Hantson pied au plancher toute double grosse caisse dehors qui sert de lit au flot de paroles hautes en couleur (morceau choisi : « Je suis l’esclave de tes orgasmes, le miroir de tes fantasmes ») délivrées par Pierre Guiraud, ou encore le mystique et très heavy "Sorcier" classique indétrônable du répertoire de nos Français où Renaud Hantson se charge de parties vocales aussi rageuses que celles de son chanteur lead qui pour le coup fait dans la nuance.

"Pas de Solution" manque un peu de cette magie qui rend chaque titre aussi enthousiasmant. Le mélange Fusion/FM fonctionnait davantage sur "Trop Fou Pour Toi" et s’il n’y a pas mort d’homme, l’album est cassé dans sa dynamique dès le deuxième titre. Fort heureusement cela ne nous empêche pas de profiter pleinement des autres titres de la galette, même si on peut regretter l’insertion de la reprise de T.REX au sein même du tracklisting (elle ouvrait la face B du vinyle). L’album est déjà court (mais intense) et nous n’aurions pas craché sur deux ou trois autres titres de l’acabit de "Sorcier" ou "Justice".

SATAN JOKERS est parvenu à une harmonie et une symbiose musicale qui le propulse au rang de groupe culte (à l’image du mariage parfaitement équilibré des deux voix et d’une section rythmique comme le Metal Français n’en avait jamais connu), mais le groupe ne parviendra pas à percer, et, lassé du manque d’intérêt des médias, du public, d’un désintérêt progressif pour le Metal francophone, SATAN JOKERS se séparera, alors même qu’il préparait un quatrième opus dont certains titres seront réutilisés à partir de 2009, date à laquelle Renaud Hantson fera renaître la légendaire formation de ses cendres pour une carrière au moins aussi passionnante !

A lire aussi en HEAVY METAL par JEFF KANJI :


SABATON
Swedish Empire Live (2013)
Moi aussi je me suis fait avoir




X JAPAN
Jade (2011)
Tes cicatrices sont belles comme le jade...


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Renaud Hantson (chant, batterie)
- Laurent Bernat (basse)
- Stéphane Bonnaud (guitare)
- Pierre Guiraud (chant)


1. Justice
2. Pas De Solution
3. Wounded Knee 73
4. Get It On
5. Commando Suicide
6. Sorcier



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod