Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY FUSION FM  |  STUDIO

Commentaires (4)
Questions / Réponses (1 / 2)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

2018 Symphonic Kommandoh
 

- Style : Def Leppard, Judas Priest, Riot, SortilÈge, Patrick Rondat
- Membre : Disconnected, Shakin' Street, Vulcain, Blackstone, Zouille & Hantson
- Style + Membre : Furious Zoo
 

 Site Officiel (756)
 Myspace (535)

SATAN JOKERS - Trop Fou Pour Toi (1984)
Par JEFF KANJI le 14 Mars 2013          Consultée 4021 fois

Partons à la découverte de l’un des albums les plus novateurs et incompris du Hard Français 80’s : "Trop Fou Pour Toi", second opus de SATAN JOKERS. La formation parisienne avait fait bonne impression avec son premier opus "Les Fils Du Métal". Il s’était même plutôt bien vendu à côté des albums de HIGH POWER et H-BOMB sortis la même année. N’ayant que très peu promu ce disque, SATAN JOKERS est de retour en studio pour accoucher d’un successeur plus abouti.

"Trop Fou Pour Toi" est désarçonnant pour qui a pris son pied sur "Les Fils Du Métal". La production, relègue la Les Paul de Stéphane Bonneau au second plan, et met les vocaux conjugués de Pierre Guiraud et Renaud Hantson et la batterie de ce dernier en avant. On peut déjà y voir le signe d’une volonté de prendre en main la destinée du groupe. "Les Fils Du Métal" trouvait ses marques dans les forges de Birmingham, servi par une dextérité impressionnante pour un premier opus. "Trop Fou Pour Toi" s’américanise un peu, la facette FM du groupe étant plus mise en avant (le très DEF LEPPARDien "Infidèle"). En plus d’un son léché, qui a plutôt bien résisté au temps, "Trop Fou Pour Toi" présente des compos plus diversifiées que sur le premier opus, ce qui a autant surpris que désarçonné. Si les critiques se sont avérées plutôt positives, le hardos français n’a été que moyennement été séduit.

"Pas Fréquentables" ouvre l’album avec une mélodie et un texte devenus tous deux cultes et représentatifs d’une communauté Hard Rock qui cherchait dans cette musique un exutoire et une certaine attitude. « J’ai assassiné mes voisins à coups de décibels malins » reste l’un des vers les plus emblématiques de Renaud Hantson qui en plus d’être un batteur toujours virtuose (écoutez "La Marche Hérétique" pour vous en convaincre) effectue de sacrés progrès au chant ("Pas Fréquentables", "Trop Fou Pour Toi"), préfigurant le véritable chanteur qu’il deviendra peu de temps après. Pierre Guiraud a également beaucoup progressé et ses vocalises font moins sourire. Il s’avère même un interprète cohérent sur tout l’album ("Sabbat", "Trop Fou Pour Toi"), limitant les départs hasardeux dans les aigus qui, selon moi, décrédibilisaient sa prestation sur "Les Fils Du Métal". Si Laurent Bernat se fait plus discret, il ne manque pas de nous faire profiter de son habileté légendaire à la fois virtuose et subtil ("La Marche Hérétique", "Par Habitude").

"Trop Fou Pour Toi", à l’image du penchant subversif et arrogant que le groupe prit un malin plaisir à incarner, dégage quelque chose d’assez élitiste. Pas assez FM pour les fans d’AOR, pas vraiment Hard Rock mais furieusement Heavy mais teinté de Fusion, ce deuxième opus propose un mélange de sensibilités délicat en termes de cohérence. Ce que pratique avec brio le VAN HALEN de "Women And Children First", SATAN JOKERS tantôt le réussit mieux que son aîné, tantôt peine à harmoniser le tout. Si "Pas Fréquentables", "Trop Fou Pour Toi" ou "Vices Privés", tous agrémentés de discrets mais indispensables claviers font leur effet (la dernière marchant sur les terres de MAGMA ou encore du SCORPIONS psychédélique de "Lonesome Crow"), ce deuxième opus recèle quelques expérimentations dont le résultat n’est pas forcément des plus concluants ("Adrien", "Infidèle"). Au milieu de ces bizarreries surnagent des titres plus immédiats et ancrés dans un style Heavy ("Sabbat", le speed "Envie De Toi") et des chansons plus Pop ("Par Habitude", conspuée par les détracteurs de l’époque, alors que dans le genre ballade on a fait bien pire).

"Trop Fou Pour Toi" est donc un titre des mieux indiqués pour désigner le conglomérat hétérogène que nous propose SATAN JOKERS en ce mois de février 1984 où la technicité du groupe augmente encore pour se mettre au service de morceaux plus évidents en apparence, cachant un songwriting réfléchi et assez poussé. Les morceaux « traditionnels » passent l’épreuve sans problème ("Sabbat" et ses cavalcades sur fond de double grosse caisse), l’approche novatrice du groupe ne fonctionne pas à tous les coups. Ce disque demande une grande ouverture d’esprit pour être apprécié à sa juste valeur. Auréolé d’une tournée de trente dates, cet opus sera ardemment défendu sur scène par les JOKERS qui affineront leurs ambitions artistiques sur un troisième opus qui mettra tout le monde d’accord.

Titres préférés : "Pas Fréquentables", "(Bienvenue Au) Sabbat", "Trop Fou Pour Toi", "Envie De Toi".
Ballade empreinte de bon goût : "Par Habitude".

A lire aussi en HEAVY METAL par JEFF KANJI :


STRYPER
To Hell With The Devil (1986)
Le chef d'œuvre coincé entre deux grands albums




VOLBEAT
Let's Boogie! - Live From Telia Parken (2018)
Ah enfin le VOLBEAT que j'aime


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
   CITIZEN

 
   (2 chroniques)



- Renaud Hantson (chant, batterie)
- Laurent Bernat (basse)
- Stéphane Bonneau (guitare)
- Pierre Guiraud (chant)


1. Pas Fréquentables
2. ( Bienvenue Au ) Sabbat
3. Adrien
4. Infidèle
5. La Marche Hérétique
6. Trop Fou Pour Toi
7. Par Habitude
8. Vices Privés
9. Envie De Toi
- versions Anglaises
10. Not Respectable
11. Welcome To The Sabbath
12. Adrian
13. Unfaithful
14. The Heretic March
15. Too Crazy For You
16. Don’t Let Darkness Fill My Days
17. Private Vices
18. I Want You Right Now



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod