Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

2020 Fallen
 

- Membre : Civilization One, Death Ss, Edge Of Forever, Nightmare, Secret Sphere, Trans-siberian Orchestra
- Style + Membre : Circle Ii Circle, Savatage
 

 Facebook (12)

ARCHON ANGEL - Fallen (2020)
Par JEFF KANJI le 23 Mars 2020          Consultée 1210 fois

On le sait, les idées qui traversent l'esprit fécond de Serafino Perugino se matérialisent très souvent sous la forme de groupes plus ou moins éphémères, qui donnent l'occasion à des musiciens renommés et chevronnés de croiser le fer sur des projets plus ou moins viables. Mais je dois avouer que quand j'ai vu un line-up constitué de Zak Stevens, de trois membres de SECRET SPHERE (et particulièrement le retour sous les projecteurs d'Antonio Agate aux claviers) et – cocorico – de notre Yves Campion national, qui bien entendu ne risquait pas de manquer l'occasion de jouer avec le mec qui a donné toute son aura à "Edge Of Thorns".

L'histoire commence comme souvent par une rencontre : celle d'Aldo avec Zak Stevens alors que Timo Tolkki prépare le troisième album de son AVALON. Voici que six mois après la sortie du premier, ARCHON ANGEL débarque avec ses compositions remarquablement soignées, son homogénéité et sa putain de classe. Les membres de ce groupe, s'ils n'en ont pas fait partie, sont de gros fans de SAVATAGE et ça va s'entendre très clairement. Aldo Lonobile a ce talent pour créer des riffs Heavy sans pour autant perdre la personnalité qu'il a insufflé à son SECRET SPHERE. Et de ce côté-là, c'est un réel bonheur d'entendre les lignes fuselées et limpides d'Antonio Agate, qui avait illuminé de sa classe "A Time Never Come" à l'époque. L'équilibre entre le Heavy Metal ouvragé et les claviers d'Antonio donnent tout son cachet à ce "Fallen" qu'on espère très fort être le premier d'une longue série d'albums, car SAVATAGE avec une lichette de SECRET SPHERE et bien ça donne…

Ça donne le successeur logique qu'il aurait pu être à "Edge Of Thorns". Plusieurs fois j'en suis frappé à l'écoute, même si Zak et ses comparses réutilisent à leur compte le principe du contrepoint vocal ("Return Of The Storm") particulièrement poussé et qui est réellement apparu avec "Handful Of Rain". La base est tout de même plus Heavy et en cela pas trop éloignée non plus des récents CIRCLE II CIRCLE. Mais il y a un équilibre quasi parfait ici qui permet à "Fallen", premier (mais j'espère pas dernier) opus d'ARCHON ANGEL de se digérer et de s'apprécier avec bonheur. Le chant de Zak Stevens est de nouveau l'un des atouts majeurs de la formation, mais contrairement à ce qu'il apparaît souvent sur les projets dans lesquels il est impliqué, il y a quelque chose que l'ingé-son a réussi à capter, notamment sur "Rise" où on ressent chacune de ses intentions avec nuance, et il en est de même avec la guitare, qui alterne entre plans flashy typiques du jeu d'Aldo Lonobile, et celui plus arraché dans l'esprit d'un croisement d'Al Pitrelli et de Criss Oliva. Sans jamais les imiter, le virtuose italien sait rendre hommage tout en ne se compromettant pas.

Un mot rapide sur Yves Campion (immense fan de SAVATAGE), qui, s'il ne dispose pas forcément de parties démonstratives, impose tout de même ce son grave et ample qui cimente les albums de NIGHTMARE. Ainsi les morceaux les plus Heavy Metal au niveau des riffs ("Under The Spell") sont plombés au sens propre par une section rythmique impliquée et puissamment sonorisée. Johnny Lee Middleton n'aurait pas fait mieux ! L'équilibre, j'y reviens, avec les guitares, le chant de Zak et les claviers...

Ah là là ! Ces claviers ! Antonio Agate m'a beaucoup manqué depuis son départ de SECRET SPHERE en 2009, et quand je réécoute le réenregistrement de "A Time Never Come" par le groupe en 2015, je ne peux m'empêcher de penser que son travail fin et virtuose a été massacré, en particulier sur un morceau comme "The Brave". Le piano emblématique de "Lady Of Silence" c'est lui aussi. Ici, on reconnaît instantanément sa patte et ses sons, même s'il a étoffé sa panoplie d'orchestrations qui ont le bon goût de ne jamais être trop ronflantes. "Twilight" ou "The Serpent" (avec des parties très dans l'esprit de ce que Jon Oliva aurait pu vouloir écrire dans les années 90). S'il fait moins dans la dentelle de Calais qu'au début des années 2000, son travail est à l'image de "Fallen" : classe, pour ne pas dire classieux (pas au niveau d'un MAGNUM mais quand même).

Vous l'aurez compris, ARCHON ANGEL est l'une des premières révélations de l'année. Si c'est un supergroupe, il fait sacrément envie, et "Fallen" est une très belle sortie qui réussit à mêler avec brio deux univers qu'on n'aurait pas penser si proches. Je serais surpris d'entendre aussi bon en Heavy Metal avant quelques mois.

A lire aussi en HEAVY METAL par JEFF KANJI :


JUDAS PRIEST
Battle Cry (2016)
Comme le dit Rob : the priest is back!




ARIA
Curse Of The Seas (2018)
Modernisation bénéfique


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Zak Stevens (chant)
- Aldo Lonobile (guitare)
- Antonio Agate (claviers)
- Yves Campion (basse)
- Marco Lazzarini (batterie)


1. Fallen
2. The Serpent
3. Rise
4. Under The Spell
5. Twilight
6. Faces Of Innocence
7. Hit The Wall
8. Who's In The Mirror
9. Brought To The Edge
10. Return Of The Storm



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod