Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

ALBUMS STUDIO

2020 Fallen
2023 II
 

- Membre : Avalon, Civilization One, Death Ss, Edge Of Forever, Nightmare, Sunstorm, Secret Sphere, Trans-siberian Orchestra
- Style + Membre : Savatage, Circle Ii Circle
 

 Facebook (410)

ARCHON ANGEL - Ii (2023)
Par JEFF KANJI le 19 Octobre 2023          Consultée 1002 fois

Nous avons laissé ARCHON ANGEL dans cette période que nous voudrions oublier avec un premier album qui faisait vraiment du bien en ces temps troublés. Quand Frontiers annonce l’arrivée prochaine de "II" on ne peut que se réjouir de constater que l’association Zak Stevens – Aldo Lonobile n’est pas un fétu du paille (Zak Stevens souhaite d’ailleurs, pour l'heure, réaliser au moins un ou deux albums supplémentaires).

Si une cohérence visuelle apparaît de façon flagrante (même artiste, même ange au centre de la pochette, idem pour le logo), les paroles sont toujours écrites par Madame Zachary Stevens en personne, dépeignant le fantastique rapport des humains, tenant via l’archonte leur seul lien direct, avec les divinités. Et on s’amuse bien avec les références tant chrétiennes que démiurgiques. Mais voilà : ARCHON ANGEL n’est plus l’ersatz de SAVATAGE qu’il était sur "Fallen Angel"… Mais moi ça m'allait bien en fait !

Sur ce deuxième album, ARCHON ANGEL se fait plus offensif, plus direct, et délaisse certains des traits de caractère de l'encombrant aîné. Ce qui est dommage, c'est que les éléments que j'avais le plus valorisé sur le premier sont ceux qui se sont réduits à peau de chagrin ici. Même si Antonio Agate est toujours présent aux côtés d'Aldo, il est clairement en retrait, le gros des claviers et du piano étant assurés par Alessandro Del Vecchio, ce qui a aussi au passage éliminé notre Français Yves Campion de l'échiquier, puisque le maître à penser de EDGE OF FOREVER ramène son bassiste avec lui. Il y a bien des traces d'orchestrations, mais reléguées au fond du mix, et quand elles sont plus en avant, on pense beaucoup plus à du SECRET SPHERE qui se serait payé Zak Stevens à la place de Ramon Messina. Les chœurs et autres canons ont quasi disparu (et quand il y en a un, c'est pas forcément la réussite du siècle cf "Lake Of Fire"). Beaucoup moins de piano également et plus de guitare.

La six-cordes (sept sur plusieurs morceaux où la propension à taper les notes graves est manifeste) voit même sur l'agressif "Quicksand" la participation de Chris Caffery, qui n'avait plus écrit avec Zak Stevens depuis l'époque CIRCLE II CIRCLE, couleur globale qui aide bien à qualifier une partie de l'album. "II" est Heavy ça ne fait aucun doute, mais pour autant, une bonne partie de la saveur des compositions a été oblitérée en s'affranchissant du carcan SAVATAGE. Alors Zak Stevens est toujours impérial et impliqué, et son interprétation fait encore des merveilles ("In The Wake Of Emptiness", "Away From The Sun"), on le surprend même à tenter des screams sur le final de "Quicksand", gimmick qu'il avait laissé tomber depuis très longtemps.

Les arrangements dégagent cette sensation de travail pragmatique, bien fait, parfois bien groovy ("Afterburn") mais ne possédant pas autant d'âme qu'attendu. Un problème récurrent avec Frontiers. Nonobstant, ARCHON ANGEL a su se vendre, proposant "Fortress" en single, avec son groove qui évoque le lointain "He Carves His Stone", des arrangements soignés et des climats différents, même si son aspect FM et son instrumentation m'évoquent clairement les "More Than Simple Emotions" et plus récent "Lie To Me" de SECRET SPHERE, on ne se refait pas ! De même l'ouverture est parfaite avec "In The Wake Of Emptiness", qui convoque le piano (vaut mieux en profiter à ce moment-là pour les raisons que j'ai évoquées plus haut), et globalement une première salve de six titres efficaces avec leur moment mémorable, ici un riff, mais plus souvent une ligne vocale.

Si "Bulletproof" a aussi ses bons moments, la baisse de niveau sur la fin de l'album est assez manifeste, quand bien même l'introduction au piano de "Lake Of Fire" a son petit truc à lui. Pas suffisant pour clouer ce deuxième ARCHON ANGEL au pilori. Je ressors de ces écoutes de "II" avec la certitude qu'on ne s'est pas foutu de ma gueule, néanmoins l'Américain et ses Italiens n'ont pas oublié qu'on n'attrape pas les mouches avec du vinaigre… Et je réécouterai plus volontiers son prédécesseur, plus conforme à mes attentes.

A lire aussi en HEAVY METAL par JEFF KANJI :


ARIA
Baptism By Fire Reloaded (2020)
ARIA 2.1




STRYPER
No More Hell To Pay (2013)
La classe trente ans plus tard


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Zak Stevens (chant)
- Aldo Lonobile (guitare)
- Alessandro Del Vecchio (claviers, piano)
- Nik Mazzucconi (basse)
- Marco Lazzarini (batterie)
- -
- Antonio Agate (claviers, orchestrations)
- Chris Caffery (guitare sur 4)


1. In The Wake Of Emptiness
2. Avenging The Dragon
3. Fortress
4. Quicksand
5. Away From The Sun
6. Afterburn
7. I Will Return
8. One Last Reflection
9. Bulletproof
10. Shattered
11. Lake Of Fire



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod