Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  STUDIO

Commentaires (17)
Questions / Réponses (2 / 8)
Metalhit
Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Helloween, Dionysus, Saidian, Armory, Nautiluz
- Membre : Taraxacum, Revolution Renaissance
- Style + Membre : Tobias Sammet's Avantasia
 

 Myspace (351)
 Site Officiel (366)
 Chaîne Youtube (327)

EDGUY - Theater Of Salvation (1999)
Par GEGERS le 3 Août 2017          Consultée 598 fois

"Theater Of Salvation", c'est un peu la cerise sur le gâteau de cette première partie de carrière d'EDGUY. Fondé au début de la décennie comme groupe de reprises Hard / Heavy, EDGUY aura parcouru bien du chemin pour devenir en cette année 1999 un fer de lance accomplis du Speed Mélodique. En finalement peu de temps, Tobias Sammet et ses acolytes (l'équipe est désormais bien soudée avec l'arrivée de Tobias Exxel à la basse) se seront grandement améliorés, en tant que musiciens et chanteur mais aussi en tant que compositeurs.

Tobias Sammet, bien sûr, est aux commandes. Il propose un album à la fois grandiloquent et décomplexé, à l'image de ce qu'auraient pu faire ses idoles de MAGNUM s'ils s'étaient mis au Speed Metal. L'album fait dans la démesure, tout en restant efficace. Les morceaux prennent le temps de s'installer, de distiller leurs ambiances épiques, mais restent percutants. "Babylon", comme une évidence, propulse à lui-seul le groupe à un niveau supérieur. Comme sur "Vain Glory Opera", les mélodies sont flamboyantes, les refrains très inspirés. Mais il y a quelque chose en plus, cette absence de concession au sein d'une musique qui se révèle ici délectable.

On se repaît ainsi, titre après titre, de la formule proposée. Ce mélange savamment dosé entre mélodie et agressivité ("The Unbeliever", qui ressemble fort à ce que Tobias proposera deux ans plus tard avec AVANTASIA), cette absence de concession ("Wake Up The King"), cette tendance à conserver un côté Heavy plus percutant ("The Headless Game"), la beauté des ballades ("The Land Of The Miracle" et même "Another Time") construisent un pont d'or vers la pièce-maîtresse de l'album qu'est ce morceau titre dont on parvient encore à découvrir des détails et des subtilités bien des années après la sortie de l'album.

Le meilleur EDGUY ? En tout cas l'album le plus complexe, à la fois ambitieux et délicieusement naïf. Sans temps mort ni faux pas, le groupe s'affirme alors comme le fer de lance du Speed "à l'allemande". Une période dorée.

A lire aussi en POWER METAL par GEGERS :


HELLOWEEN
Pumpkins United (2017)
Les citrouilles ascètes




MOB RULES
Tales From Beyond (2016)
Retour vers le futur


Marquez et partagez



Par BAST, STEF, JEFF KANJI



Par JULIEN




 
   BAST

 
   GEGERS
   STEF

 
   (3 chroniques)



- Tobias Sammet (chant)
- Jens Ludwig (guitare)
- Dirk Sauer (guitare)
- Tobias Exxcel (basse)
- Felix Bohnke (batterie)


1. The Healing Vision
2. Babylon
3. The Headless Game
4. Land Of The Miracle
5. Wake Up The King
6. Falling Down
7. Arrows Fly
8. Holy Shadows
9. Another Time
10. The Unbeliever
11. Theater Of Salvation



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod