Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH METAL  |  STUDIO

Commentaires (4)
Questions / Réponses (4 / 11)
Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style + Membre : Monstrosity, Deicide
 

 Chaîne Youtube (992)
 Site Officiel (1358)
 Myspace Du Groupe (810)

CANNIBAL CORPSE - Vile (1996)
Par DEADCOM le 23 Mars 2009          Consultée 1405 fois

Tout le monde se souviendra du charisme de Chris BARNES et de son registre guttural très profond. Mais là, le nouvel orateur de la troupe, bat largement son éminent prédécesseur par une fluidité et une polyphonie beaucoup plus riche. Le massacre continu de plus bel sans lâcher d’une seule note l’héritage brutal de sa genèse. " Vile " est très brutal et surtout ex-ce-llent.
Condensé d’une carrière en crescendo où le mot "évolution" arrive à grand pas. Sans pour autant occuper une place prédominante attribuée au pilonnage ingénieux et à l’écriture bestiale (« Devoured By The Vermin ») qui fait toujours autant notre bonheur.
Scott BURNS est toujours au mix, le gore inonde la galette : ça speed (« Puncture Wound Massacre »), ça tue (« Relentless Beating »), ça arrache les poils du cul (« Mummified In Barbed-wire»). Un machine de guerre qui nous envoie de sévère aller et vient rythmiques bien corrosifs dans la tronche (avec le sinueux « Perverse Suffering »). Tout est de grande tenue et le débat reste crédible de la première à la dernière note. C’est à la fois très lourd et écrasant tout en restant fluide et élégamment composé (« Bloodlands »). L’expérience antérieure (« The Bleeding ») est probante car la bourinnade est dosée comme il faut et la musicalité est accrue dans un écrin terriblement gore. Ça sent le cadavre, la putréfaction, la fange.

Pour tous ces aspects, "Vile" est une totale réussite et CANNIBAL CORPSE devient encore plus que ça. La suite nous le confirmera.

A lire aussi en DEATH METAL par DEADCOM :


MORBID ANGEL
Illud Divinum Insanus (2011)
Puissance et lumière...

(+ 2 kros-express)



CRUSHER
Act Ii : Undermine (1993)
Death metal / hardcore hexagonal : culte !


Marquez et partagez




 
   JULIEN

 
   DEADCOM

 
   (2 chroniques)



- George 'corpsegrinder' Fisher (chant)
- Alex Webster (basse)
- Jack Owen (guitare)
- Rob Barrett (guitare)
- Paul Mazurkiewicz (batterie)


1. Devoured By Vermin
2. Mummified In Barbed-wire
3. Perverse Suffering
4. Disfigured
5. Bloodlands
6. Puncture Wound Massacre
7. Relentless Beating
8. Absolute Hatred
9. Eaten From Inside
10. Orgasm Through Torture
11. Monolith



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod