Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH METAL  |  STUDIO

Commentaires (9)
Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style + Membre : Monstrosity
 

 Chaîne Youtube (303)
 Site Officiel (601)
 Myspace Du Groupe (515)

CANNIBAL CORPSE - Evisceration Plague (2009)
Par KERAZ le 2 Mars 2009          Consultée 8883 fois

En cette fin de décennie, les courants musicaux affluent, et on assiste à la création de variantes de plus en plus stéréotypées, toujours plus concrètes pour chaque style de metal. Pourtant, ceux qui font l'unanimité restent les pionniers, ceux qui ont su pousser le metal à son extrême limite, autant au niveau musical qu'au niveau de l'image. Et bien sûr, CANNIBAL CORPSE fait partie de ces pionniers, et c'est pourquoi après tant d'années ils sont toujours bien vivants. À l'instar de tous les grands noms du metal, peu importe la variante, CANNIBAL CORPSE est un groupe sans surprise. Au fil des sorties, on sait à peu près à quoi s'attendre, et l'image que tout le monde se fait du groupe reste immuable. Malgré cela, en près de 20 ans de carrière, les Floridiens ont fait bien peu de faux-pas et demeurent parmi les références en matière de death brutal, les deux pieds coulés dans le ciment. Et encore une fois, la sortie de leur nouvel album, sans créer d'événement démentiel, saura satisfaire la horde de fans, qui après l'excellent "Kill", paru il y a déjà 3 ans, peuvent s'attendre de plein droit à un autre album de grande qualité.

Mettons nous d'abord en contexte. Après un long passage à vide, où le groupe perdait peu à peu sa personnalité à travers du bourrinage peu inspiré et une recherche musicale quasi inexistante, le groupe se voulait en perdition, chose concrétisée avec le très mitigé "The Wretched Spawn", sorti en 2004. Heureusement, les choses se sont arrangées avec le départ de Jack Owen, qui fut remplacé d'emblée par Rob Barrett, qu'on pourrait qualifier de génie étant donné son travail autant sur "The Bleeding" que sur "Kill", paru en 2006 qui marqua la renaissance du groupe. Rapatriant avec lui l'inspiration des jeunes années du groupe, tout était en place pour le come-back que tous les fans attendaient. Et ce fut toute une réussite. Toutefois, tout le monde le sait, le vrai défi pour CANNIBAL CORPSE était de réitérer cet exploit, et de prouver que cette renaissance n'était pas qu'éphémère. C'est donc après 3 longues années d'attente que les Floridiens osent refaire surface, avec ce nouvel opus intitulé "Evisceration Plague".

D'entrée de jeu, c'est le fulgurant "Priests Of Sodom" qui constitue une ouverture des plus réussies pour un album de Cannibal. Le morceau coup de poing de l'album, à la rythmique monstrueuse et aux riffs de plomb que tous les fans avides de brutalité attendaient depuis déjà 3 ans. Corpsegrinder, fidèle à lui-même est plus en forme que jamais, et allie avec perfection growls profonds et cris stridents. L'archétype du chanteur death. D'ailleurs, il continue, tout comme ses compatriotes à donner une prestation magistrale sur les morceaux suivants, dont le court et touchant "Scalding Hail" où l'expression "vitesse fulgurante" est plus qu'appropriée. Il est par ailleurs impossible de ne pas headbanguer sur ce morceau.

Après deux morceaux extrêmement rapides, on a droit à un ralentissement de tempo pour "To Decompose", où s'enchaînent riffs de plomb et soli de guitare étranges. Composition typique de Pat O'Brien, la technique est au rendez-vous sur ce morceau qui nous rappelle que Cannibal Corpse peut interpréter le Death Metal sous toutes ses facettes. D'ailleurs, avec 4 compositeurs, le groupe a plus d'un tour dans son sac! Et chacun d'eux sait brillamment ajouter sa touche à l'ensemble. Ainsi, n'importe quel initié reconnaîtra le bon vieux Barrett sur "Shatter Their Bones" avec ses riffs thrashisants et son solo de guitare sorti de nulle part. Mais bien entendu, l'ami Alex Webster demeure le compositeur le plus prolifique du groupe, signant la plupart des morceaux de "Evisceration Plague". Hormis ces moments forts, "Unnatural" plaira à tous les fans de riffs groovy (ou de Six Feet Under), où l'ami Corpsegrinder est tout simplement furieux et s'époumonne à n'en plus finir. Alliant habilement passages survoltés avec riffs pesants comme une tonne, ce morceau est plutôt chaotique, mais n'est rien à côté de "Carnivorous Swarm", tout à fait incompréhensible, avec ses 10 000 riffs.

Comme vous pouvez le constater, je suis très élogieux envers le groupe. J'avoue être séduit par la variété qu'offre cet album, mais il n'est pas parfait pour autant. Si la majorité des morceaux sont excellents, certains passages plus faibles font surface pendant l'écoute de la galette. Le morceau éponyme est d'ailleurs l'un deux. Et même si les compositions sont très réussies, la production rend plutôt mal le travail du groupe, et certains morceaux en perdent leur personnalité. Si cette production crée un effet de continuité tout au long de l'album, j'aurais préféré qu'elle mette davantage en valeur chaque caractéristique des morceaux, pour démontrer à quel point le groupe sait varier les plaisirs.

Chaque morceau de ce nouvel opus possède sa propre personnalité, et c'est ce qui rend "Evisceration Plague" si attrayant pour tout fan de death metal. Les Floridiens viennent une fois de plus nous prouver qu'ils sont bel et bien vivants et qu'ils règneront à jamais sur le death metal. Leur savoir-faire et leur compétence sont tout à fait implacables. Une évolution pour le groupe? Pas vraiment, mais certainement un album à la hauteur de "Kill". Leur retour en force est bel et bien confirmé... Je suis bluffé.

A lire aussi en DEATH METAL par KERAZ :


BLOOD RED THRONE
Altered Genesis (2005)
Old-school à la sauce tchort




ION DISSONANCE
Breathing Is Irrelevant (2003)
Cours de mathématiques 101


Marquez et partagez






 
   KERAZ

 
   DEADCOM
   MEFISTO

 
   (3 chroniques)



- George Fisher (chant)
- Pat O'brien (guitare)
- Rob Barrett (guitare)
- Alex Webster (basse)
- Paul Mazurkiewicz (batterie)


1. Priests Of Sodom
2. Scalding Hail
3. To Decompose
4. A Cauldron Of Hate
5. Beheading And Burning
6. Evidence In The Furnace
7. Carnivorous Swarm
8. Evisceration Plague
9. Shatter Their Bones
10. Carrion Sculpted Entity
11. Unnatural
12. Skewered From Ear To Eye



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod