Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (12)
Questions / Réponses (1 / 1)
Metalhit
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Doctor Butcher, Crimson Glory, Testament, Alice Cooper, Megadeth, Metal Church, Metalium, John West , Artension, Trans-siberian Orchestra, Oliva
- Style + Membre : Jon Oliva's Pain , Circle Ii Circle

SAVATAGE - Handful Of Rain (1994)
Par JEFF KANJI le 7 Décembre 2017          Consultée 153 fois

Après le carton de "Edge Of Thorns", SAVATAGE affronte une terrible tragédie, la tournée connaissant un dénouement fatal à Criss Oliva et dont sa femme, qui survivra à l'accident, ne se remettra jamais vraiment. Après un enterrement douloureux, Jon ne trouve le réconfort que dans l'écriture, en compagnie de Paul O'Neill. Ce qui aurait pu alors devenir le premier album solo de la tête pensante de SAVATAGE va connaître alors une série d'évènements qui vont éviter au groupe de splitter suite au décès de son guitariste emblématique.

À l'origine, on peut le dire aujourd'hui, maintenant que Jon Oliva s'est appliqué à rétablir les faits, le plan était de laisser le Mountain King récupérer sa voix pendant tout le cycle "Edge Of Thorns" avec les avantages que cela comportait commercialement et pour l'avenir du groupe. Travaillant au projet Romanov (qui deviendrait le TRANS-SIBERIAN ORCHESTRA), il reviendrait avec SAVATAGE, partageant les vocaux avec Zak (ce qu'il fera dans une certaine mesure avec "Dead Winter Dead", c'est d'ailleurs l'une des bonnes idées de ce disque que je trouve toujours difficile aujourd'hui), Jon étant très friand de l'idée d'un groupe à plusieurs vocalistes. Mais ça c'était avant la mort de Criss…

Trouvant le travail comme meilleur moyen d'avancer, Jon booke les Morissound Studios, où ont été enregistrées les pistes de "Edge Of Thorns" en compagnie de Paul O'Neill, avec qui il a écrit un morceau hommage à Criss - "Alone You Breathe" - en se disant qu'il verrait bien ce que ça donnerait, et si SAVATAGE aurait un avenir. Sauf que personne ne répondit présent, Jon et Paul comprenant alors que Johnny, Chris, Steve et Zak auraient davantage besoin de temps pour faire leur deuil avant de se remettre au travail.

C'est ainsi que dans un studio désert où seul le matos du groupe traîne, Paul et Jon vont très rapidement accoucher de plusieurs titres, enregistrés quasi dans la foulée avant que Zak ne les rejoigne pour les aider sur les lignes vocales. Malgré l'application de Jon (qui joue plusieurs solos de guitare de l'album, dont celui de "Stare Into The Sun"), il paraît de plus en plus évident qu'il va falloir trouver un remplaçant à Criss… Et dans ces périodes troubles, Jon n'aura pas compté sur Chris Caffery (qui fera pourtant par la suite un beau travail d'hommage à son ami disparu) mais sur Alex Skolnick, que SAVATAGE a côtoyé en tournée avec TESTAMENT et avec qui le courant était bien passé. Et le guitariste se glisse dans la peau de Criss avec talent.

La gargoyle guitar emblématique du défunt sera d'ailleurs utilisée pour jouer toutes les parties principales de ce deuxième opus de l'ère Zak Stevens (Jon dira même que la guitare dégageait quelque chose, qu'elle l'avait rendu tout tremblant au moment de jouer dessus, et qu'elle l'aurait aidé à écrire "Taunting Cobras" et "Nothing's Going On", d'autant que ça n'a pas dû être simple vu que Jon est gaucher).

Pour donner aux médias l'illusion d'un album de groupe, Jon Oliva, qui a absolument tout enregistré sur ce disque, des chœurs aux guitares en passant par les claviers et la batterie, donnera néanmoins les crédits à Johnny Lee Middleton et à Doc Wacholz, l'éphémère Andy James ayant déjà été écarté après la tournée "Edge Of Thorns" en raison de son caractère ingérable et de sa manie de complètement transformer les parties de batterie originales. Il pensait alors que c'était plus juste pour le groupe, étant donné qu'il n'a pas franchement laissé l'occasion à ses comparses d'intervenir sur "Handful Of Rain". Pour l'anecdote, il faut préciser que Doc Wacholz était contraint de quitter le groupe à cause d'impératifs professionnels qui l'empêchaient de mener ses deux carrières de front. Mais il reste à jamais un membre du premier cercle.

Pour autant, "Handful Of Rain" est loin d'être un album en demi-teinte, car le songwriting de Jon est à ce moment-là au sommet, et malgré son atmosphère plus mélancolique, un successeur logique à "Edge Of Thorns". Alex Skolnick fait plus qu'honneur au défunt Criss, qui aura vu les claviers prendre plus de place dans la musique du groupe depuis cinq ans. Mais il n'aura pas vu l'exploitation plus franche d'éléments orchestraux et l'apparition de l'écriture en contrepoint cristallisée sur le mythique "Chance".

"Chance" est le symbole d'un SAVATAGE qui continue d'exceller en allant de l'avant. C'est la facette la plus mélodique, plus développée sur "Edge Of Thorns", qui est à l'honneur. Mais "Handful Of Rain" recèle d'autres pièces de ce genre, comme "Watching You Fall" et "Stare Into The Sun", mais aucune n'a la majesté de "Chance". "Taunting Cobras" et "Nothing's Going On" font preuve d'une agressivité assez surprenante, assez proche du SAVATAGE pré-"Gutter Ballet", et Zak Stevens s'y montre convaincant, à ma grande surprise, ce genre de titres étant plutôt taillé pour Jon Oliva. Zak reste toutefois bien mieux mis en valeur sur des chansons plus mélodiques comme "Handful Of Rain", "Watching You Fall", ou le beau "Alone You Breathe".

"Handful Of Rain" est un album de deuil plutôt rassurant qui sera même documenté par un puissant "Live In Japan" qui donnera enfin l'occasion de réentendre en live Jon (qui a considérablement grossi après la mort de son frère) au chant, aux claviers et à la guitare, l'album se vendant plutôt bien, tant aux USA qu'en Europe et au Japon qui visiblement accrochent plus que jamais au SAVATAGE version Zachary Stevens.

Pour autant, "Handful Of Rain" a ce côté doux-amer qui trahit le contexte de son écriture. Ainsi, sans dire que l'album est sombre, il ne respire clairement pas la joie de vivre, et le fun en est totalement absent. Et comme sur "Edge Of Thorns", la seconde partie de l'album fait la part belle aux power ballades et aux morceaux très Heavy mais pas forcément les plus inspirés, SAVATAGE ayant, comme il l'a souvent fait par le passé, tiré les meilleures cartouches très tôt. Mais on ne peut pas passer sous silence les qualités d'écriture dont fait preuve le duo Oliva/O'Neill, surtout au vu des circonstances, sur des titres comme "Taunting Cobras", "Handful Of Rain", "Chance" ou "Watching You Fall", ou encore sur la poignante "Alone You Breathe".

A lire aussi en HEAVY METAL par JEFF KANJI :


SABATON
Heroes On Tour (2016)
To Wacken and back




SATAN JOKERS
Iii (1985)
Le vol d'Icare


Marquez et partagez



Par STEF




 
   STEF

 
   JEFF KANJI

 
   (2 chroniques)



- Zak Stevens (chant)
- Alex Skolnick (guitare)
- Johnny Lee Middleton (basse)
- Steve Wacholz (batterie)


1. Taunting Cobras
2. Handful Of Rain
3. Chance
4. Stare Into The Sun
5. Castles Burning
6. Visions (instrumental)
7. Watching You Fall
8. Nothing's Going On
9. Symmetry
10. Alone You Breathe

- bonus Track:
1. Somewhere In Time/alone You Breathe (acoustic)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod