Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH METAL  |  STUDIO

Commentaires (14)
Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : God Seed, Aura Noir
 

 Site Officiel (1196)

DARKTHRONE - Soulside Journey (1990)
Par POSITRON le 8 Juillet 2018          Consultée 195 fois

Certains albums devraient comporter des petites étiquettes en guise d’avertissement. « Ce produit n’est pas un album de Black Metal ! ». Et oui car "Soulside Journey", premier album de DARKTHRONE c'est du Death Metal avec zéro pour cent de Black Metal et je m'élance, je me précipite mais c'est qu'il faut réparer un tort qui dure depuis plusieurs décennies, et ce en deux points complémentaires.

En effet - petit un : "Soulside Journey" n'est PAS un sous-"Left Hand Path". Il n'est même pas un sous-"Like An Everflowing Stream" ou même un sous-"Dark Recollections" et ne me faites pas rire avec le limité "Into The Grave" (albums que bien sûr vous connaissez déjà). Manifestant des éléments typiques du SweDeath naissant, "Soulside Journey" se distingue pourtant de plusieurs manières, et en premier lieu par son influence américaine bien plus importante. "Soulside Journey" respire MORBID ANGEL, AUTOPSY, ATHEIST et les influences d'iceux. Les compositions sont progressives, le rythme dérape fréquemment, Fenriz n'a jamais été et ne sera jamais (volontairement) aussi technique et le très bon bassiste se contrefout du Punk Hardcore et du rôle de grondement de fond de mix assigné à la basse chez DISMEM-TOMBED. Le groupe est fréquemment à la recherche d'une ambiance dépassant le gore putride et le cognage primitif, et s'élance vers le cosmique, présageant en cela nombre de groupes de Death finlandais. L'emploi passager de claviers rappelant un peu NOCTURNUS transforme les décélérations intestinales d'AUTOPSY en inquiétants passages à travers des mondes inconnus (pas si compliqué l'ambiance hein) et le sens mélodique du groupe semble bien plus employé à des fins de contemplation que d'horreur morbide.

Petit deux logique : "Soulside Journey" n'est PAS un mauvais album. Malgré la lourde concurrence de ses successeurs dont on rappellera trivialement le caractère essentiel et fondamental au sein du Black Metal, "Soulside Journey" se hisse sans peine à la place de petit quatrième de la discographie, se permettant de tutoyer l'unholy trinity et proutant allègrement au visage de "Panzerfaust". Riche, varié, atmosphérique, progressif, technique intelligent, il s'agit d'un très bon album malgré certaines maladresses typiques de son époque et tout amateur d'extrême le dédaignant sous prétexte qu'il est issu du géniteur de "Transilvanian Hunger" commet une grave erreur qu'il est encore temps de réparer !

A lire aussi en DEATH METAL par POSITRON :


AT THE GATES
Gardens Of Grief (1991)
Le jeune AT THE GROTESQUE est déjà grand




CRIMSON MASSACRE
The Luster Of Pandemonium (2008)
Abandonne car ce disque te vaincra.


Marquez et partagez




 
   POSSOPO

 
   POSITRON

 
   (2 chroniques)



- Ted Skjellum (chant, guitares)
- Hank Amarillo (batterie)
- Dag Nilsen (basse)
- Ivar Enger (guitares)


1. Cromlech
2. Sunrise Over Locus Mortis
3. Soulside Journey
4. Accumulation Of Generalization
5. Neptune Towers
6. Sempiternal Sepulchrality
7. Grave With A View
8. Iconoclasm Sweeps Cappadocia
9. Nor The Silent Whispers
10. The Watchtower
11. Eon



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod