Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  STUDIO

Commentaires (4)
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : God Seed, Aura Noir
 

 Site Officiel (1146)

DARKTHRONE - Ravishing Grimness (1999)
Par POSSOPO le 15 Septembre 2006          Consultée 6465 fois

Allez, c’est bientôt terminé. La discographie de DARKTHRONE ne devrait pas tarder à se compléter sur Nightfall. Il faut dire que les chroniqueurs véritablement amateurs du groupe ne sont guère nombreux et que ceux (oui ben, moi principalement) qui ont déjà passé du temps à qualifier chaque album du duo, à tenter de trouver des accroches originales, à renouveler les adjectifs utilisés…commencent à manquer sérieusement d’armes et d’inspiration. Si la rédaction de quelques lignes sur les premiers long format est une tâche plutôt aisée, la plume coulant d’autant plus facilement que la qualité de la série allant de A Blaze In The Northern Sky à Panzerfaust facilite considérablement le travail d’un scribe qui se laisse porter par ses émotions, les disques suivants, notamment les tout derniers, ne se laissent pas analyser de la même manière. La répétition des mêmes formules, une inspiration en berne compliquent prodigieusement la tâche du simili journaliste que je pourrais être.

Et encore, quand on évoque le cas Ravishing Grimness, il est toujours possible, et je ne me priverai pas de cette possibilité, de parler de la production d’un opus dont le premier atout marketing consistait à sa sortie en ce son soi-disant différent, plus propre et plus satisfaisant.
Bien sûr, Ravishing Grimness sonne…hmm, bien. Mais alors, comment peut-on vendre une telle caractéristique lorsque qu’on connaît les fans de black metal sans faire preuve de malhonnêteté? La question est stupide, chacun sait très bien à quel point les mots marketing et malhonnêteté sont liés. Alors, pour les fans de la première heure et les trois bons quarts d’heure qui la précèdent (ceux de Soulside Journey), cette fameuse production n’a ni plus ni moins aucun intérêt. Elle ne dénature pas le travail de Nocturno Culto et Fenriz, ne révolutionne rien, sa propreté n’appelle ni au scandale ni à aucun éloge. Et pour ceux qui, naturellement dérangés par les résonances de garage, les fréquences étouffées et les timbres glaciaux, pensaient pouvoir tranquillement découvrir une face un peu plus obscure du black metal sans se sentir agressés par une esthétique incompréhensible, le résultat n’est guère plus satisfaisant. Car DARKTHRONE reste ici DARKTHRONE. Et le punch indiscutable des guitares se laisse vite oublier, les riffs froids et grisâtres, la voix peu aimable de Nocturno Culto auront tôt fait de faire fuir des auditeurs non pas rebutés par un vulgaire parti pris sonore, plutôt par une atmosphère pas forcément engageante.

Cela est finalement une assez bonne nouvelle, DARKTHRONE a su rester sombre, indélicat, répétitif, élitiste et mauvais. Et d’ailleurs, ce cru 1999 ravira, à n’en point douter, quelques palais initiés. Mais les dernières créations de Nocturno Culto et Fenriz sont pourvues, en raison de la nature même d’une musique refusant d’évoluer en profondeur, d’un intérêt strictement musical quasi anecdotique et rien ne s’est passé depuis l’étrange et enthousiasmant Panzerfaust. Tenir sur une telle durée relève de l’impossible, à moins de vouloir se renouveler et de savoir le faire avec talent, de fonctionner sur une formule aussi facile qu’éternellement addictive, ou de détenir une certaine forme de génie. Il manque à DARKTHRONE un de ces trois éléments, ce qui n’enlève rien à l’aura d’un groupe mythique et admirable, mais proprement incapable de reproduire un jour une œuvre susceptible de comparaison avec ses premières réalisations. Ravishing Grimness est une sortie correcte, qui ne se moque pas de l’acheteur potentiel mais qui n’a pas non plus grand-chose à dire.

A lire aussi en BLACK METAL par POSSOPO :


EMPEROR
Scattered Ashes - A Decade Of Emperial Wrath (2003)
Black metal

(+ 1 kro-express)



DØDHEIMSGARD
Satanic Art (1998)
The VERY BEST du black indus !!!


Marquez et partagez




 
   POSSOPO

 
  N/A



- Nocturno Culto (guitare, basse, chant)
- Fenriz (batterie)


1. Lifeless
2. The Beast
3. The Claws Of Time
4. Across The Vacuum
5. Ravishing Grimness
6. To The Death (under The King)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod