Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


1998 Shakra
1999 Moving Force
2001 1 Power Ride
2003 1 Rising
2005 1 Fall
2007 1 Infected
2009 1 Everest
2011 Back On Track
2013 Powerplay
2016 High Noon
2000 The Live Side
2014 33 - The Best Of
 

- Membre : Fox
 

 Myspace (549)
 Site Officiel (629)

SHAKRA - Moving Force (1999)
Par GEGERS le 3 Janvier 2013          Consultée 1518 fois

Un an après un premier album très prometteur, SHAKRA surenchérit avec "Moving Force", qui reprend les mêmes ingrédients que son prédécesseur. Si le bassiste Roger Badertscher laisse la place au compétent Oli Linder (quel martèlement de basse sur "All My Money"), le trio de choc Blunier/Muster/Wiedmer semble bien décidé à ne pas changer sa formule, mais plutôt à tenter de l'affiner pour la rendre plus percutante. Un défi remporté haut la main sur ce deuxième album des Suisses, qui fera frémir de bonheur les amateurs d'AC/DC ou de leurs compatriotes de GOTTHARD, alors en pleine bourre.

En 1999, SHAKRA s'échine donc à proposer des mélodies et des parties de guitare efficaces, la base d'un album Hard Rock énergique et inspiré. Déjà, on sent le groupe investi par une mission : celle de proposer des riffs calibrés au millimètre et ultra-précis. Les deux guitaristes, Blunier et Muster, prennent à cœur leur mission et font cracher les amplis avec une précision d'orfèvres. Les petites notes légères, façon boîte à musique, qui introduisent "Nothing To Lose" ne sont que le calme avant la déferlante Hard Rock qui prend forme dès le premier riff de ce morceau introductif. Les guitares constituent un mur écrasant, bien aidées par une production solide et mettant l'accent sur les six-cordes. Du début à la fin de l'album, les guitares craquent et « croustillent », et si la virtuosité de Thom Blunier n'est pas celle d'un Angus Young, le travail effectué sur la qualité des mélodies est bluffant et délectable.

SHAKRA, donc, poursuit sur sa lancée, et parvient à proposer un album plus riche en tubes potentiels que son prédécesseur. Le mid-tempo plombé "Nothing To Lose", auquel vient s'opposer l'énergique "Don't Try To Call", transcendé par une section rythmique quasiment Heavy et le chant convaincant de Peter Wiedmer, constituent une entame d'album à même de faire trembler les murs. Disséminés sur l'ensemble de l'album, les titres les plus inspirés que sont "Those Were The Days", "When The Phone Rings Twice" (que l'on jurerait emprunté au groupe des frères Young) ou "All My Money" et son refrain persistant forment l'épine dorsale de l'album, et voient se greffer autour d'eux quelques pièces également dignes d'intérêt : "Desert Star" et sa basse vrombissante, "Wonder", ou encore les deux ballades "And Life Begins" et surtout "Time", qui témoignent de la capacité du groupe à se faire très convaincant dans cet exercice.

Avec "Moving Force", SHAKRA effectue un pas supplémentaire vers la reconnaissance (tout du moins nationale) de son Hard Rock inspiré et ultra-carré. L'album-référence, avec son successeur "Power Ride", de la première période du groupe.

A lire aussi en HARD ROCK par GEGERS :


KISSIN' DYNAMITE
Megalomania (2014)
They've got big balls!




VENGEANCE
Piece Of Cake (2013)
Fils de...


Marquez et partagez




 
   GEGERS

 
  N/A



- Roger Tanner (batterie)
- Thomas Muster (guitare)
- Thom Blunier (guitare)
- Oli Linder (basse)
- Pete Wiedmer (chant)


1. Nothing To Lose
2. Don't Try To Call
3. Stranger
4. Desert Star
5. And Life Begins
6. Wonder
7. Faces
8. Those Were The Days
9. All I Want
10. When The Phone Rings Twice
11. All My Money
12. Time



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod