Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Bon Jovi, Crystal Ball, Axxis, Shylock
- Membre : Silent Force, Michael Bormann , Evil Masquerade
 

 Myspace (327)
 Site Officiel (366)

JADED HEART - Fight The System (2014)
Par GEGERS le 18 Février 2015          Consultée 2386 fois

Honnêtement, le "vieux" JADED HEART, période Michael Bormann s'entend, ne nous manque pas vraiment. La formation a fait son temps, et connu quelques moments de grâce, notamment à la fin des années 90, qui lui ont permis d'accoucher de quelques albums très réussis dans le genre Hard Rock "à l'européenne". Mais le groupe a connu une telle cure de jouvence depuis le deuxième moitié des années 2000, suite à l'arrivée du vocaliste Johan Fahlberg en somme, qu'il serait malvenu de jouer les nostalgiques. Du coup, en regard de la qualité des albums récents du combo, le départ du batteur Alex Kruse (également cogneur chez MAD MAX), pourtant membre fondateur du groupe, ne soulève aucune inquiétude. Au contraire, son remplacement par Bodo Stricker (Callejon) et l'intégration d'un second guitariste, Masa Eto, confirme la volonté de JADED HEART d'aller de l'avant, et de voguer en toute sérénité vers le cap ô combien symbolique des 25 ans de carrière.

Les soucis de line-up n'auront en rien entaché la productivité du groupe, qui revient deux ans après un "Common Destiny" costaud et inspiré. Une tournée avec MASTERPLAN et un album live plus tard, JADED HEART a encore musclé son jeu, poursuivant son évolution vers un Hard / Heavy énergique et carré, qui séduira à n'en pas douter les amateurs des réalisations "récentes" de NOCTURNAL RITES ou du groupe de Roland Grapow. L'accent, c'est une évidence, est ici porté sur l'efficacité des mélodies et surtout sur la profondeur d'un son énorme, les guitares tranchantes servant de socle à un opus particulièrement emballant. Les titres les plus agressifs se voient placés en tête de gondole, "Schizophrenic" se faisant le morceau le plus sombre proposé par le groupe jusqu'à maintenant. Les guitares déboulent et débitent, tandis que Johan Fahlberg défriche le terrain à grands renforts d'un chant rageur et particulièrement puissant. Le tempo rapide de "Control", chanté en duo avec Rick Altzi (l'effet MASTERPLAN, sans doute), renforce le côté Heavy de ce deuxième album des germano-suédois. Si l'ensemble de l'album se fait particulièrement sombre, doté de sonorités modernes apportées par un clavier très présent, il faut ensuite attendre "Terror In Me", mid-tempo inquiétant, pour retrouver cette agressivité introductive.

L'opus, s'il marque une progression évidente, ne se détache pas malgré tout des sonorités historiques, plus orientées Hard Rock, du combo. Désireux de frapper fort, JADED HEART soigne ses mélodies et propose un bon paquet de morceaux à la fois immédiats et percutants. "Not In A Million Years", "Nightmare's Over" ou "Crying" et sa double-pédale sont autant de titres qui font honneur au patrimoine du groupe. Plus que sur "Common Destiny", le groupe s'efforce de proposer des solos conséquents, qui s'inscrivent parfaitement dans la dynamique des morceaux, et qui soutiennent des refrains à la fois concis et marquants. Du tout bon. S'épargnant l'exercice de la ballade, souvent forcé et transpirant rarement la sincérité, le groupe a la bonne idée d'achever son album avec un "In The Shadows" aux chœurs prédominants, mêlant ambiances modernes et sonorités Hard Rock traditionnelles.

Tant et si bien que ce "Fight The System" à la pochette neutre tend à s'imposer naturellement comme une des meilleures réalisations de JADED HEART. Les mélodies percutantes, tout comme l'inspiration, sont au rendez-vous, et le groupe poursuit son exploration de sonorités vindicatives parfaitement adaptées au timbre puissant de Johan Fahlberg, qui semble porter à lui-seul le groupe sur ses épaules. Pourvu que ça dure !

A lire aussi en HARD ROCK par GEGERS :


DARK SKY
Empty Faces (2008)
La vie est quand même bien faite...




DANKO JONES
Wild Cat (2017)
Élu meilleur artisan du Rock


Marquez et partagez




 
   GEGERS

 
  N/A



- Johan Fahlberg (chant)
- Peter Oestros (guitare)
- Masa Eto (guitare)
- Michael Muller (basse)
- Bodo Stricker (batterie)


1. Schizophrenic
2. Control
3. Not In A Million Years
4. I Lost My Faith
5. Nightmare’s Over
6. Never Free
7. Till Death Do Us Part
8. Terror In Me
9. Haunted
10. Crying
11. In The Shadows
12. Polizisten
13. Flee & Run



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod