Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


ALBUMS STUDIO

1998 Shakra
1999 Moving Force
2001 1 Power Ride
2003 1 Rising
2005 1 Fall
2007 1 Infected
2009 1 Everest
2011 Back On Track
2013 Powerplay
2016 High Noon
2017 Snakes & Ladders
2020 Mad World
2023 Invincible

SINGLES

2023 What You See (And What You Don...
Angels Landing

ALBUMS LIVE

2000 The Live Side

COMPILATIONS

2014 33 - The Best Of
 

- Style : The Jekylls
- Membre : Fox, Evidence One
 

 Myspace (1147)
 Site Officiel (1539)

SHAKRA - Invincible (2023)
Par GEGERS le 10 Juin 2023          Consultée 1683 fois

Dès lorsqu’il s’agit d’évaluer la qualité d’un album de SHAKRA, dont la régularité ferait pâlir le plus exact des coucous (suisses, naturellement), les oreilles se tournent systématiquement (et naturellement, diront les mélomanes éclairés) vers l’album "Rising". Album-pivot, véritable phare dans la nuit pouvant guider les amateurs de Hard Rock désorientés, l’album qui fête cette année ses vingt ans est sans aucun doute ce que le groupe bernois a proposé de plus abouti. Il y a en effet ici le mélange optimal, l’équilibre parfait entre la simplicité assumée d’un Hard Rock hédoniste et ce côté à la fois alambiqué, moderne et agressif, qui donne de l’épaisseur et de la profondeur aux morceaux du groupe, et qui constitue également son identité artistique. Si bien que même si SHAKRA, désireux de se renouveler, ne rend pas un hommage particulièrement appuyé à "Rising" en live, l’album reste pour beaucoup LA clé pour comprendre et savourer pleinement la discographie de ce groupe à la saveur unique, pas tant dans son propos musical que dans sa manière de l’enrober d’arrangements puissants et de le mettre en valeur. La formation a depuis couru après ce mariage idyllique entre le paradis et l’enfer, parvenant parfois à l’émuler (l’album "Fall" en 2005, "High Noon" plus récemment), tirant parfois un peu trop du côté sombre ("Inferno" en 2007), mais le groupe a, c’est à saluer, toujours réussi à proposer une musique d’une force et d’une intensité bluffantes.

Au moment de s’attaquer à cet "Invicible", la matrice de comparaison se met donc en route, et le résultat est prévisible. Non, ce treizième album n’a pas la flamboyance de l’inimitable "Rising", il manque un peu d’audace dans la construction des morceaux. Mais pour autant, qui connaît le groupe trouvera pléthore de détails intéressants, qui le découvre aura de quoi tomber sous le charme. Ce qui frappe d’entrée, c’est cette capacité du groupe à rendre intéressants des riffs qui pourraient de prime abord sembler anodins. "On The Wild Side", par exemple, est résolument Rock'N'Roll et pourrait évoquer, toutes proportions gardées, le "Kickstart My Heart" de MÖTLEY CRÜE. Pour autant, la mise en son qui donne aux guitares ce côté tranchant et épais, de même que la prestation vocale façon papier de verre de Mark Fox, confèrent à ce titre un intérêt qui nous fait totalement oublier son manque d’originalité. On savoure ce Hard Rock direct, puissant et sans fioriture, sans autre considération que la saveur de l’instant présent.

"Invincible", premier album sur lequel apparaît le bassiste Cyril Montavon, compense son visuel hideux par une science pointue du riff. Le morceau-titre, "Invincible", déroule d’ailleurs son accroche riffue comme un rouleau-compresseur. Le rythme martial donne au morceau un côté fédérateur, sombre et galvanisant à la fois. Une force que l’on retrouve sur "Old Irish Song" dont l’accroche très entraînante est renforcée par la frappe de bûcheron de l’inépuisable Roger Tanner. L’énergie, si elle se traduit par la vie insufflée par les musiciens dans leur prestation, cette intensité sans faille des émotions provoquée (à l’image de celle que l’on retrouve sur "Tell Her That I’m Sorry", titre très mélodique à l’accroche indéniable et au solo gorgé de feeling), se voit également mise en valeur par cette envie du groupe d’accélérer le tempo, proposant avec "The Matrix Unfolds" un titre rapide, plein d’énergie, qui dans l’esprit évoque la période "Rising"/"Fall". Mes aïeux, quel pied !

SHAKRA se fait toujours varié et désireux de ne pas lasser, œuvrant dans des registres différents. Ainsi, l’album se fait tantôt orienté Rock sudiste, avec "The Way It Is", qui rappelle globalement l’époque "Inferno", tantôt Hard Rock sombre lorgnant du côté du Blues et des premiers albums de la formation ("Devil Left Hell", "House Of Rock", "As Long As I’m Alive"). Ainsi, il est considérablement plus compliqué de rendre cette chronique intéressante que l’album, de lui rendre justice. Car sans se révolutionner ni se remettre en question, SHAKRA séduit par sa puissance inaltérée et son enthousiasme communicatif. Rien de neuf sous le soleil, et pourtant cet album apporte au Hard Rock européen une fraîcheur salvatrice. En fin d’album, la belle ballade "As I Lay Down To Sleep", aux allures de berceuse, le riff larger than life de "Between The Lines", et les intonations modernes de "Wall Of Hate" viennent nous achever avec une précision d’horloger. SHAKRA, en restant dans son domaine de compétences, vient une nouvelle fois de faire une impressionnante démonstration de force.

On ne sait plus trop quoi dire tant SHAKRA nous donne l’impression de dérouler sa carrière avec une maîtrise déconcertante. Et à cette absence de prise de risque, à cette tendance du groupe à rester campé sur ses positions, "Invincible" démontre qu’il est possible de sonner frais, moderne et de séduire comme au premier jour tout en restant dans un environnement largement balisé. Pour l’inspiration et l’exécution, pour la richesse et l’intensité de ce treizième album aux petits oignons, SHAKRA mérite surtout notre admiration. La grande classe et très certainement ce que le Hard Rock européen sait faire de mieux.

A lire aussi en HARD ROCK par GEGERS :


AXXIS
20 Years Of Axxis - Official Bootleg (2011)
Putain, vingt ans...




CRYSTAL BALL
Dawnbreaker (2013)
Un retour que l'on avait pas vu dans nos boules !


Marquez et partagez







 
   GEGERS

 
  N/A



- Mark Fox (chant)
- Thom Blunier (guitare)
- Thomas Muster (guitare)
- Cyril Montavon (basse)
- Roger Tanner (batterie)


1. The Way It Is
2. The Matrix Unfolds
3. Invincible
4. Devil Left Hell
5. On The Wild Side
6. Old Irish Song
7. Tell Her That I’m Sorry
8. As I Lay Down To Sleep
9. House Of Rock
10. Walls Of Hate
11. Between The Lines
12. As Long As I’m Alive



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod