Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Fox
 

 Myspace (605)
 Site Officiel (824)

SHAKRA - Powerplay (2013)
Par GEGERS le 7 Janvier 2013          Consultée 4623 fois

Que l'on apprécie ou pas les compétences de John Prakesh, le nouveau vocaliste du combo suisse, il faut reconnaître que SHAKRA n'a pas tardé à se remettre en selle après le départ du chanteur Mark Fox, ce dernier officiant pourtant sur les albums jugés unanimement comme les plus réussis et inspirés du groupe. Avec 20 années d'expérience, et ayant traversé une situation similaire après le départ de son premier chanteur, Pete Wiedmer en 2001, le groupe est parvenu à ne pas briser son rythme gagnant d'un nouvel album tous les deux ans, et a même réussi à truster le haut du classement des charts suisses, faisant du groupe un des portes-drapeaux les plus fiables du Hard Rock helvétique, juste derrière le mastodonte GOTTHARD, qui accuse pour sa part une légère baisse de forme depuis le décès de son emblématique chanteur Steve LEE.

"Powerplay" se fait donc la neuvième offrande du quintet, deux ans après un "Back On Track" légèrement moins évident que ses prédécesseurs, mais doté d'une durée de vie bien plus conséquente que les dernières livraisons enregistrées avec Mark Fox. Prakesh, désormais parfaitement intégré dans le groupe, y livrait déjà une prestation très convaincante, usant sa voix puissante et son timbre moins éraillé que celui de son prédécesseur sur des mélodies vocales concoctées avec savoir-faire par la paire gagnante Muster/Blunier. "Powerplay" se voit présenté par AFM comme l'album le plus varié qu'aient proposé les Suisses à ce jour. Un argument de vente qui ne se vérifie pas à l'écoute de l'album, mais il faut reconnaître que le groupe, à nouveau, parvient à proposer un Hard Rock puissant et ancré dans la modernité, tout en s'inscrivant parfaitement dans sa discographie.

Comme d'habitude, les riffs de guitare constituent le moteur de l'album. Ils se font rigoureux et acérés, précis au millimètre, et parfaitement mis en valeur par la production de Thom Blunier, aux manettes depuis les débuts du groupe. Sur ce véritable mur de guitare viennent se greffer une section rythmique discrète mais toujours efficace, et la voix puissante et nuancée de John Prakesh, qui s'affirme et n'hésite pas à proposer des lignes vocales originales, à l'image de celle du refrain imparable de "Stevie", titre Hard Rock furieux à la rythmique « marteau-pilon » qui constitue l'une des plus belles réussites de l'album.

Se rapprochant des ambiances d'un album comme "Fall" (2005), SHAKRA parvient à doter son Hard Rock d'ambiances sombres et agressives parfaitement mises en valeur par les musiciens. Jouant sur l'opposition entre la noirceur du couplet et la clarté de son refrain, "The Mask" ne bénéficie pas de l'immédiateté Hard Rock de "Rising" (ce que certains semblent regretter), mais grandit au fil des écoutes pour s'imposer comme un des grands moments de ce "Powerplay". Ne sacrifiant pas à la tradition de la pièce sombre et épique, SHAKRA propose avec "Dream Of Mankind" un mid-tempo inquiétant et « industriel » (dans le rythme, pas les instruments) qui surprend par ses chœurs aux allures de « growls », agressifs et prenants. Le fun reste néanmoins de mise, et l'on ne peut que succomber à l'efficacité de l'introductif "Life Is Now", le syncopé "Higher" et son riff chaloupé, l'énergie brute de "Save you From Yourself", à l'écoute duquel on se laisse absorber par le mur de guitares irrésistible, "Because Of You", qui emprunte plus ostensiblement des plans issus de précédents albums du combo, ou encore "Secret Hideaway" et son refrain stimulant. La ballade "Wonderful Life", pourtant mise en avant pour promouvoir l'album, constitue finalement son point faible. Convenue et sans grand intérêt, elle se voit supplantée sans grande difficulté par la seconde ballade, "Too Good To Be True", qui séduit grâce à un refrain et une mélodie sympathiques, malgré des paroles un peu niaises.

"Powerplay" est le témoignage d'une constance sans faille de la part de SHAKRA. Si chaque nouvelle offrande nous donne, de prime abord, l'impression d'une resucée des albums précédents, chaque nouvelle écoute permet de creuser plus en profondeur et de s'accrocher à des spécificités (telles que celles précitées) qui donne à chacun une saveur particulière. Loin de se faire plus fade, la saveur de ce neuvième album est forte et sûre d'elle, à l'image d'un groupe qui, décidément, ne déçoit pas.

A lire aussi en HARD ROCK par GEGERS :


SHANNON
Angel In Disguise (2008)
Harderock, c'est dans les Vosges




CELTIC LEGACY
My People (2014)
Mort, re-mort, re-re-mort, et toujours en vie !


Marquez et partagez






 
   GEGERS

 
  N/A



- John Prakesh (chant)
- Thom Blunier (guitare)
- Thomas Muster (guitare)
- Dominik Pfister (basse)
- Roger Tanner (batterie)


1. Life Is Now
2. The Mask
3. Higher
4. Wonderful Life
5. Dear Enemy
6. Save You From Yourself
7. Don’t Keep Me Hanging
8. Dream Of Mankind
9. Stevie
10. Because Of You
11. Secret Hideaway
12. Too Good To Be True



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod