Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH METAL  |  STUDIO

Commentaires (23)
Questions / Réponses (4 / 20)
Metalhit
Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Testament, Overkill, Sulfator
- Membre : Primal Fear, Luca Turilli's Rhapsody , 21 Octayne, Omen
 

 Site Officiel (1031)
 Myspace (304)
 Chaîne Youtube (303)

ANNIHILATOR - Alice In Hell (1989)
Par CANARD WC le 11 Octobre 2006          Consultée 16705 fois

Quand les premières notes de « Crystal Ann » résonnent, il se passe déjà quelque chose. Une petite intro acoustique d’une minute qui laisse déjà présager le meilleur. Des guitares très ibériques qui s’aiguisent à la tombée de la nuit. C’est Paco de Lucia et Aldi Meola qui se sont invités en personne pour introduire l’album.

Puis « Alison Hell » déboule et c’est grandiose. Les guitares grondent avec emphase et se cherchent sur un Thrash enjoué et farceur, presque baroque. Lorsque la voix démoniaque de Randy Rampage retentit enfin, on n’est pas plus étonné que ça tant elle colle bien avec le tandem basse / guitares : nerveuse, aigue et rageuse au possible.

Il y a du EXODUS là dedans, du METALLICA aussi et une certaine rigueur teutonne qui n’est pas sans rappeler KREATOR. Le mélange, lui, est grandiose.

Chaque morceau de ce « Alice in Hell » est une pure merveille. L’album pris globalement est proprement jouissif. Les 9 pépites s’articulent parfaitement entre elles, presque ... magiquement. Comme une évidence.

Pour un premier album, on peut dire qu’ANNIHILATOR marque les esprits avec un son compact, froid et d’une précision absolue. « Britishsteelien » ai-je envie de dire. Les grandes gagnantes de cette production ce sont les grattes (guitares et basse). Ce sont bien elles qui sont à l’honneur. Et elles en profitent : vas y que ça se déhanche dans un rythme endiablé, et vas y que je me contorsionne. Salooooopes. Si elles ralentissent subitement, ce n’est que pour mieux s’enflammer juste après (« Ligeia »), quand elles ne sont pas prises tout simplement d’hystérie (« Schizo »).

Dire qu’en 1989, on pensait que tout avait déjà été plus ou moins dit en la matière. Il nous manquait la synthèse géniale, le thrash des virtuoses. ANNIHILATOR vient de combler la seule case laissée vide par les Grands du Thrash.


Alice in Hell est l’un de ces rares albums Thrash touchant au génie. Il en a en tout cas certains symptômes : l’intensité bluffante, les avalanches de riffs qui tombent naturellement, les titres mémorisables dès la première écoute... Preuve de cette transcendance, le groupe ne réitérera jamais un tel exploit par la suite, faisant de ce Alice in Hell, le « Appetite for Destruction » du Thrash. C’est-à-dire un ovni de genre.


Note : 5/5 (culte évidemment)

Morceaux magiques : l’enchaînement « Crystal Ann » sur « Alison Hell »
Morceaux préférés du Canard : Schizos (Are Never Alone)
Morceaux bof : aucun.



...


Séquence nostalgie :

Je me revois la première fois que j’ai découvert cet album.
Je revois encore mon Oncle me tendre cet album à la pochette intrigante, étonné qu’il était que je ne connaisse pas ANNIHILATOR. Moi, l’intoxiqué de SLAYER.
Je me revois encore insérer sans conviction la galette dans ma chaîne et m’apprêtant à faire autre chose en même temps.
Je me revois encore me stopper tout net dès les premières notes en plein milieu de l’appart’ puis obligé de m’asseoir comme saisi de vertiges délicieux.

La demie heure qui a suivi a été extatique. Le genre de demie heure qui compte dans la vie d’un Metalleux. Quand je repense à toutes ces années pendant lesquels je pensais « maîtriser » le Thrash. Toutes ces années sans ANNIHILATOR. Putain.

Ne faîtes pas la même erreur que moi.

A lire aussi en THRASH METAL par CANARD WC :


EXODUS
Pleasures Of The Flesh (1987)
Virage intéressant du groupe : une réussite !

(+ 1 kro-express)



EXCITER
Heavy Metal Maniac (1983)
Du gros Thrash qui True le Culte !!!


Marquez et partagez




 
   CANARD WC

 
   FREDOUILLE
   POSSOPO

 
   (3 chroniques)



- Randy Rampage (chant)
- Jeff Waters (guitare)
- Anthony Greenham (guitare)
- Dave Davis (guitare)
- Wayne Darley (basse)
- Ray Hartman (batterie)


1. Crystal Ann
2. Alison Hell
3. W.t.y.d.
4. Wicked Mystic
5. Burns Like A Buzzsaw Blade
6. Word Salad
7. Schizos (are Never Alone) Parts 1&2
8. Ligeia
9. Human Insecticide



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod