Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  LIVE

Commentaires (5)
Questions / Réponses (1 / 2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1972 Blue Öyster Cult
1973 Tyrany And Mutation
1974 Secret Treaties
1975 On Your Feet On Your Kne...
1976 Agents Of Fortune
1977 Spectres
1978 Some Enchanted Evening
1979 Mirrors
1980 Cultösaurus Erectus
1982 Fire Of Unknown Origi...
  Extraterrestrial Live
1983 The RevÖlution By Nig...
1985 Club Ninja
1988 Imaginos
1998 Heaven Forbid
2001 Curse Of The Hidden M...
 

- Style : Black Sabbath, Iron Butterfly, Orchid, The Vintage Caravan, Ghost, Tanith
- Membre : Dokken, Rainbow
- Style + Membre : Blue Coupe

BLUE ÖYSTER CULT - Some Enchanted Evening (1978)
Par ERWIN le 3 Septembre 2010          Consultée 5535 fois

Imaginez-vous en train de déguster un Grand millésime de Château Latour dans les jardins des prés d’Eugénie chez Michel Guérard devant son « Jour de fête au pays » légendaire. Le rêve de tout homme civilisé. Votre bien-aimée est assise en face de vous, sublime de sensualité sous le tendre soleil printanier. Vos enfants sont en vacances chez leurs grands parents, mère-grand a prévu une soirée culturelle dans les arènes romaines de Nimes, après la visite de la maison carrée et quelques expériences soniques au pied de de la tour Magne, la teutonique équipe est-allemande de RAMMSTEIN va exploser les mirettes ainsi que les tympans de vos chers bambins. Bref, vous êtes détendus.

Cet instant de perfection champêtre tout enrobé d’une ambiance surannée se devait d’être rehaussé d’un chef-d’œuvre musical. Un opus alliant la maestria de musiciens à la technique sûre, à un cœur dégoulinant d’émotions, à une joie communicative propice à une communion rare.

"Some Enchanted Evening" est cette œuvre-là. Le hasard voulut que ce live exceptionnel fut mon premier contact avec le culte de l’huître bleu. Et admettons le : quelle émotion ! Quel plaisir ! La comparaison avec les mets les plus succulents, avec les vins les plus exquis, n’est pas fortuite loin s’en faut, tant la qualité phénoménale touche en bien des points comme le précise le titre du skeud, ce qualificatif : « enchanteur ».

Enchanteur… Comme "RU Ready 2 Rock" petit titre tiré de "Spectres" sans grand relief ni dynamique, il gagne en live une maturité démentielle. Les refrains, les chorus, le bridge les soli de guitare, c’est à se damner, tout y approche sans exagération la perfection. Aucune note n'est de trop, pas un instant de fébrilité. Quel bonheur ! Il accompagne à merveille votre entrée dans le célèbre restaurant landais. Êtes-vous prêt ? Oh que oui !

"E.T.I." vous permettra sans nul doute de vous lancer dans la dégustation d’une entrée rien de moins que cosmique : j’ai nommé « L'Ile Flottante comme un Jardin, Truffes Râpées en Purée Chaude sur la soupe de petit pois glacés au vert »… Ah la la ! Je ne sais pas vous, mais ce simple souvenir me donne envie de rejoindre les étoiles. Merci à toi, Buck !

Ah, mais ne vous endormez point, car le summum du plaisir est en passe d’arriver sous la forme conjointe des « Chuletitas d’Agneau de Lait des Pyrénées à la Broche », une des spécialités du lieu, que vous dégusterez avec ravissement tout en écoutant, le cœur battant la chamade, la version d’"Astronomy" présente ici, soit l’une des plus belles réussites de l’histoire de la musique live. J’en veux pour preuve les interventions de Buck Dharma, toutes plus scintillantes les unes que les autres, quel talent ! Inutile d’en rajouter ni sur l’un ni sur l’autre, je gage que les jeunes générations sauront se souvenir de ceci lors de leur prochaine intrusion dans les empires peu ragoûtants des enseignes de junk food - mais il faut de tout pour faire un monde, SLIPKNOT et KORN doivent bien servir à quelque chose !

Vous aurez alors la ressource d’embrayer "The Reaper", ou "Godzilla" pour terminer ce repas pantagruélique de saveur. La première servira d’écrin royal à « La Fameuse Feuillantine de Poire Caramélisée », dessert de noblesse royale s’il en est, car terminer en cavalcade cet instant exquis ne pourra qu’être propice à un instant de quiétude -!!- partagé avec votre compagne dans les prés landais lors d’un retour coquin à l’hôtel. Si votre énergie est consumée, "Godzilla" vous achèvera avec « Le Dessert du Roy Tout en Chocolat », dégoulinant d’un sang foncé que ne renierait pas le célèbre monstre japonais.

"We Gotta Get Out Of This Place" sera l’épilogue de cet instant d’amour et d’humanité rare. Il faut bien partir et quitter le paradis pour regagner l’instant d’après un monde où McDonald, coca et RHAPSODY règnent en maîtres - à combattre sans dangers on triomphe sans gloire !
Merci à Michel et merci à Buck, Eric, la Bouchard connection et Allen. C’était la perfection ! J’en pleurerai presque !

Pour ceusses qui se demandent comment faire pour écouter BOC tout en suivant avec attention la discussion passionnante de votre moitié dans les prés d’Eugénie vantant les mérites de votre carte bleue qui n’a pas explosé lors de ses visites matinales dans les rues chics de Biarritz ?

Qu’est-ce que vous croyez les gars ? Le plaisir n’a pas de prix, mais je ne vais tout de même pas vous la tenir ! Démerdez-vous ! Ou alors entraînez-vous avec RHAPSODY, SLIPKNOT ou MAYHEM au Quick des Halles…

Quant à moi, je vise le Taillevent couplé avec "Unleashed In The East"! Aaaaahh...

A lire aussi en HARD ROCK par ERWIN :


UFO
Force It (1975)
Des extra-terrestres obsédés débarquent

(+ 1 kro-express)



SHAKIN' STREET
Psychic (2014)
Physic


Marquez et partagez




 
   ERWIN

 
  N/A



- Eric Bloom (chant guitare)
- Buck Dharma (chant guitare)
- Joe Bouchard (basse)
- Albert Bouchard (batterie)
- Allen Lanier (guitare claviers)


1. Ru Ready 2 Rock
2. Eti
3. Astronomy
4. Kick Out The Jams
5. Godzilla
6. The Reaper
7. We Gotta Get Out Off This Place



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod