Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (14)
Questions / Réponses (4 / 18)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Black Sabbath, Iron Butterfly
- Membre : Dokken, Rainbow
- Style + Membre : Blue Coupe

BLUE ÖYSTER CULT - Cultösaurus Erectus (1980)
Par DAVID le 6 Octobre 2004          Consultée 10547 fois

La fin des années 70 n'avait pas été bien brillante pour Blue Öyster Cult, en pleine régression artistique avec Spectres et Mirrors. Mais pour attaquer la nouvelle décennie avec succès et pour faire face à la NWOBHM, le groupe redresse la tête et accouche d'un album solide, le plus heavy de toute sa carrière. Cultösaurus Erectus est un véritable chef-d'oeuvre de heavy metal sophistiqué et inventif.

La production de Martin Birch, à la fois moderne et puissante, occupe une place non négligeable dans ce retour en force. L'univers de Blue Öyster Cult apparaît toujours aussi mystérieux et austère, bien aidé en cela par de multiples trouvailles en tout genre comme les breaks jazzy de Monsters, les nombreux passages psychédéliques sur le furieux Black Blade ou le dosage subtil de synthés sur Lips In The Hills, un morceau pourtant heavy et musclé. Jamais le chant d'Eric Bloom n'avait été aussi hargneux. Les puristes trouveront peut être l'album trop intense et manquant d'un peu de finesse. C'est vrai qu'il n'y a pas vraiment de ballade ou de chansons qui permettent de souffler. Divine Wind et son tempo bluesy, très sombre, n'est pas à proprement parler ce qu'on peut appeler une ballade. A l'inverse, il y a des ovnis plus calmes comme Deadline ou Fallen Angel, des trucs inclassables comme seul Blue Öyster Cult est capable d'en pondre.

Les claviers n'ont aucun mal à se faire leur place, de manière subtile, sans que cela prenne le pas sur l'agressivité du disque. Ils contribuent quand même à atténuer le climat de tension permanente avec quelques moments plus "joyeux" où on penserait presque à du Elton John, version heavy metal comme sur Unknown Tongue. Le rock est présent comme toujours sur le boogie d'extrasterestre (!!!!!!) d'Hungry Boys ou le plus classique The Marshall Plan. Repris version "faux live", avec vraisemblablement les bruits de la foule rajoutée derrière, The Marshall Plan voit s'insérer un petit clin d'oeil à Smoke On The Water. Cultösaurus Erectus est un des meilleurs albums de Blue Öyster Cult avec Tyranny And Mutation, Fire Of Unknown Origin, c'est probablement le plus accessible pour le metalleux de base.

A lire aussi en HEAVY METAL par DAVID :


MANILLA ROAD
Open The Gates (1985)
Heavy metal

(+ 1 kro-express)



GILLAN
Magic (1982)
Heavy metal


Marquez et partagez




 
   DAVID

 
  N/A



- Eric Bloom (chant, guitare)
- Albert Bouchard (batterie, chant)
- Joe Bouchard (basse, chant)
- Allen Lanier (claviers)
- Donald (buck dharma roeser)


1. Black Blade
2. Monsters
3. Divine Wind
4. Deadline
5. The Marshall Plan
6. Hungry Boys
7. Fallen Angel
8. Lips In The Hills
9. Unknown Tongue



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod