Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL ETHéRé  |  STUDIO

Commentaires (15)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1993 Serenades
1995 The Silent Enigma
1996 Eternity
  A Vision Of A Dying Embr...
1998 Alternative 4
1999 Judgement
2001 A Fine Day To Exit
2003 A Natural Disaster
2010 We're Here Because We...
2012 Weather Systems
2014 Distant Satellites
2017 The Optimist
 

- Style : My Dying Bride, Madrigal, Paradise Lost, Opeth, Silentium, Khemmis
- Membre : Antimatter, Cradle Of Filth, Hellfest Open Air Edition
- Style + Membre : Daniel Cavanagh
 

 Site Officiel Français (1298)

ANATHEMA - We're Here Because We're Here (2010)
Par CANARD WC le 28 Juin 2010          Consultée 8628 fois

Le premier regard est ce qui se rapproche le plus de l’objectivité. Car il est dénué de tout pathos, de tout historique, de tous les à priori que le temps vient greffer. Ce premier regard ne porte nécessairement que sur la « surface » des choses et ne sera de fait jamais aussi proche du Beau ou du Moche. Vous aurez ainsi noté que plus vous aimez quelqu’un, plus vous le connaissez et plus vous aurez tendance à le voir sous son meilleur jour ou joindre à votre jugement toutes sortes d’éléments qui dépassent assez largement le cadre physique des choses. C’est précisément ce qui explique pourquoi votre maman est jolie, pourquoi autant de couples sont mal assortis et pourquoi quand votre pote vous montre une photo de l’amour de sa vie vous ne voyez qu’une nana ordinaire.

Je ne suis pas loin de penser que ce principe s’applique également en musique : les premières écoutes sont forcément plus « objectives » que les dizaines suivantes. Votre attention et votre oreille sont naturellement sélectives, vous ne gardez qu’une impression, une surface des choses forcément plus « brutes » (donc plus justes) que l’analyse d’un fan construite après une kyrielle d’écoutes de forcenés.

Du coup, je me suis amusé à retrouver mes premières impressions du nouveau ANATHEMA (j’avais un vague souvenir de posts du H&H) dont voici un copier / coller « arrangé » (1) :


«Je l'ai écouté rapidement et j'ai trouvé que c'était une merde. Pas une merde honteuse, juste une bonne petite crotte qui pue le Prog, chiante et molle. Je suis pas étonné. Ce groupe est paumé (comme beaucoup de groupes de Metal qui tentent de s'extraire de sa condition pour faire de la "vraie" musique), peuvent s'accrocher bien fort à leur postulat pour justifier leur présence : "on est là parce qu'on est là". Et le problème c'est qu'on s'en fout.

Elle est loin l'époque d'"Eternity".

Je précise, pour pas être taxé de méchanceté gratuite, que le problème n'est bien entendu pas le fait qu'ANATHEMA fasse du Prog qui soit le problème (Mr WILSON est par exemple en la matière un homme tout à fait respectable etc.). Non, le problème c'est surtout qu'ANATHEMA fasse de la merde - indépendamment qu'elle soit Prog ou non. Leur "We're" là est juste prétentieux, pompeux, faussement sophistiqué et absolument dénué de toutes mélodies fortes, d'aspects accrocheurs. C'est pas complètement mauvais non plus, mais disons que ça s'écoute en repassant ou en épluchant ses patates quoi.

Et c’est bien le problème de fond : on s'emmerde. Il se passe rien. Ca miaule, ça roupille, ça prend ses airs de mecs inspirés genre "nous on a une démarche artistique" mais bon, au final, c'est très surfait.

ANATHEMA trimballe un truc sympa, tendre comme un nougat qu'on a envie d'aimer, mais le problème avec ce groupe c'est que ça dépasse pas beaucoup la couche de l'enrobage ces dernières années. Ca empêche pas les fans de continuer à se forcer et crier au génie et de mettre en avant leur courage artistique blabla mon cul passe moi le sel. Plutot que de jouer la carte de l'ouverture, ce groupe aurait dû forcer un peu le sillon qu'il s'était creusé au milieu des années 90.
»



Après plus de trois semaines et près d’une dizaine d’écoutes supplémentaires, je pense sensiblement toujours la même chose (2). J’atténuerais peut être mon propos, histoire de ménager les plus sensibles d’entre vous, et j’irais sur le terrain de la délicatesse du groupe, j’évoquerais cette envie de faire des choses jolies, de poser une atmosphère mi-planante mi-éthérée. ANATHEMA est bizarrement passé du côte sombre de la Force (le Metal) à une forme de Rock à la fois sucrée et faussement torturée. Presque « optimiste » pour ainsi dire. Basse discrète, lignes de chant « radioheadiennes », piano en surcouche, de l’acoustique, des chœurs et tout le tralala. ANATHEMA a mis tout l’arsenal sur la table pour un résultat à la fois ennuyeux et vaguement beau. Le groupe tend les bras, les yeux humides, parle d’espoir, pousse des soupirs, contemple le ciel bleu et pendant ce temps on s’emmerde un peu.

A mon sens, il manque deux choses :

1) De l’interprétation : à force de murmurer, de gronder doucement, de lancer des airs délicats, ANATHEMA oublie de jouer. Vraiment. Pas d’autres choix que de se laisser bercer gentiment par cette sucrerie Prog, Toc et donc surfait.

2) Des mélodies : ANATHEMA essaie de l’être. Vraiment. Mais là encore le résultat est en demi teinte : c’est joli mais affreusement passe-partout. Même après plus d’une dizaine d’écoutes, impossible de se rappeler d’un air, d’un riff, d’un accord, d’un passage. Reste juste une impression, à peine une sensation.

Bien entendu, ANATHEMA est victime de son propre choix : ce style « cul entre deux chaises » hésite entre douce mélancolie et espoir, entre envie de rester positif et celle de céder en dépression. Au final, reste quoi ? Rien. Juste le souvenir d’un album longuet mais vaguement plaisant, écoeurant mais doucereux.

A trop vouloir poser une ambiance, on s’ennuie, on oublie et ANATHEMA s’est évaporé.


Note : 2/5 (et je suis sympa)


Morceau préféré : "Simple Mistake"

Reste de l’album : zz zz zz zz, hein, quoi ???



(1) http://www.heavenandhell.fr/viewtopic.php?f=3&t=4998&hilit=anathema&start=60

(2) Ce qui – quelque part – est rassurant.

A lire aussi en METAL PROG par CANARD WC :


TOOL
Lateralus (2001)
Beau, profond, mystique... C'est TOOL à la fois.




TOOL
Aenima (1996)
Je vous souhaite, TOOL, le bonheur du monde !

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   CANARD WC

 
  N/A



- Vincent Cavanagh (chant et guitare)
- Danny Cavanagh (guitare, chant et claviers)
- Jamie Cavanagh (basse)
- Lee Douglas (voix)
- John Douglas (batterie)
- Les Smith (claviers)


1. Thin Air
2. Summernight Horizon
3. Dreaming Light
4. Everything
5. Angels Walk Among Us
6. Presence
7. A Simple Mistake
8. Get Off, Get Out
9. Universal
10. Hindsight



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod