Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER DEATH GROOVY  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Deicide
- Style + Membre : Cannabis Corpse, Obituary
 

 Site Officiel (704)
 Myspace Dédié Au Groupe (737)
 Album Artwork (679)

SIX FEET UNDER - Commandment (2007)
Par DEADCOM le 26 Janvier 2009          Consultée 3892 fois

Efficace et divertissante, SIX FEET UNDER est une formation appréciée à sa juste valeur. Mais, aborder un nouvel album de la « Barnes Company » est assez délicat et le peu de place laissé à la nouveauté, nous conforte dans cette optique. Donc, point de renouveau ici, juste une formule qui semble se répéter à l’infini. Et c’est bien dommage.

Donc, SFU nous revient avec un « Commandment » aussi impartial et bourrin que le précédent. Très ancré dans une pratique quasi-naturelle (pour ne pas dire automatique) du Metal mortuaire, ce nouvel étron fraîchement largué est marqué du sceau de la bestialité mais aussi du minimalisme musical. La philosophie de nos quatre forgerons en dit long : « On largue une bonne tôle et c’est tout ! » Tel est l’ultime commandement du capitaine Barnes.

Au menu, il y aura des tripes, du sang, des viscères et du pus (puiiik !). Dix titres (pas un de plus) pour présenter ces dix commandements (oui, bon) de la "bourrinitude" (et de la fainéantise) avancée, made in SFU. Devant l’indigence d’un tel travail, la lassitude nous envahit. Ce qui est plutôt péjoratif, vous en conviendrez.
Cependant, leur style nous est familier. Jouissant d’un capital sympathie indéniable, ces musiciens ne se dégonflent pas un instant même devant la réaction des plus sceptiques. Car il y a de quoi être sceptique. L’attraction et la répulsion se côtoient joyeusement dans cet environnement pourtant chaleureux.

Désormais, SFU reste plongé dans une profonde et longue léthargie Death Métallique ou moult influences transparaissent sans convaincre pour autant (héritage direct de l’inepte série des « Graveyard Classics »). Impuissants, nous assistons au spectacle de ce flash-back passéiste qui les entraînent vers une chute vertigineuse. Au regard de la qualité d’un opus tel que « Warpath », la déception est bien grande. Certes, ce ne sont pas des techniciens de haute voltige, c’est assez primaire dans la forme mais jouissif dans le fond. Le pilotage automatique est enclenché, c’est parti pour 34 minutes de bétonnages sans finesse.

Bon... Pour faire simple : - Commandment - est un exercice de copier / coller pur et dur !

Si nous procédons à une écoute en diagonale, nous concluons que SFU ne s’est pas foulé pour nous le pondre ce disque : c’est le style SFU pur jus (bien jouissif) mais très répétitif et c’est surtout MO-NO-TONE. Oui, « Commandment » est ennuyeux. Malgré une agressivité charnelle qui fait plaisir à entendre (un son écrasant, un mix compressé), cela ne suffit pas à masquer le manque évident d’inspiration pour cet opus qui ce révèle être des plus basiques. Dommage. Car les faits sont là : le rythme est celui d’une limace empêtrée dans la mélasse. Le résultat est aussi tremblotant que l'organe du sir Barnes et de ses cordes vocales usagées.

De ce fait, si nous écoutons plus en détails chaque morceau, nous remarquerons dès lors, le peu de soin apporté dans l’élaboration de cette musique (les tempos sont affreusement linéaires et le jeu des six cordes est peu inventif) et de son efficacité mort-née (« Resurrection Of The Rotten», « Zombie Executioner »). Le seul leitmotiv est une resucée permanente de plans éculés (et je suis poli) ou un break par-ci, un solo par-là est sensé créer l’illusion (« Doomsday » ou le lourdaud "Ghosts Of The Undead"). Et bien, ça ne marche pas très fort cette histoire et c’est même frustrant. Oui, frustrant de se retenir pour leur copier / coller à notre tour, une bonne avoine, histoire de les sortir de cette torpeur et de leur mettre un bon coup de boost! La prochaine fois peut-être?

En clair : un opus très moyen.

Verdict réel (avec beaucoup d'estime) : 1,5/5

A lire aussi en DEATH METAL par DEADCOM :


EXCREMENT
Scorched (1994)
Tout sauf de la merde !




DISGORGE [US]
Cranial Impalement (1999)
Petit bijou d'ultra violence...

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez







 
   DEADCOM

 
  N/A



- Chris Barnes (vocaux)
- Steve Swanson (guitares)
- Terry Butler (basse)
- Greg Gall (batterie)


1. Doomsday
2. Thou Shall Kill
3. Zombie Executioner
4. The Edge Of The Hatchet
5. Bled To Death
6. Resurrection Of The Rotten
7. As The Blade Turns
8. The Evil Eye
9. In A Vacant Grave
10. Ghosts Of The Undead



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod